L'appareil respiratoire du chien

L'appareil respiratoire du chien

Le fonctionnement de l'appareil respiratoire du chien

Le fonctionnement de l'appareil respiratoire du chien

L'appareil respiratoire du chien, appelé aussi système respiratoire, joue un rôle essentiel : comme son nom l'indique, il assure le processus de respiration qui consiste à fournir aux différents tissus et organes l'oxygène dont ils ont besoin pour fonctionner, et à rejeter dans l'environnement le dioxyde de carbone produit par l'organisme.

 

Sa constitution est similaire à celle de l'appareil respiratoire des humains : on trouve ainsi dans l'ordre :

 

  • le nez du chien ainsi que sa gueule : c'est par eux que l'air entre et sort de l'organisme ;

 

  • le pharynx : il s'agit d'un conduit musculaire qui est situé au croisement entre les voies respiratoires et le système digestif. Lors de la déglutition, le pharynx se contracte : de cette façon, il bloque l'accès au larynx et empêche le passage des aliments vers les voies respiratoires ;

 

  • le larynx : il s'agit d'un organe reliant le pharynx et la trachée. Sa fermeture lors de la déglutition force le passage des aliments dans l'appareil digestif. Il abrite également les cordes vocales et est à ce titre considéré comme l'organe de la production des sons ;

 

  • la trachée : elle conduit l'air depuis le larynx jusqu'aux poumons, et inversement ;

 

  • les poumons : il s'agit d'un organe pair typique des animaux vertébrés, dans lequel se déroulent les échanges gazeux avec le sang (apport du dioxygène provenant de l'extérieur et récupération du dioxyde de carbone pour l'évacuer hors de l'organisme). Chacun des deux poumons est entouré d'une membrane protectrice dénommée la plèvre. Comme chez l'Homme, le poumon qui se situe du côté du coeur du chien (traditionnellement le gauche) est plus petit que l'autre ;

 

  • les bronches : ce sont de petits organes situés à l'intérieur des poumons. Il s'agit en fait de conduits cartaligineux qui se ramifient chacun en deux bronches plus petites, et ce à plusieurs reprises. Les bronches les plus petites sont appelées bronchioles et sont dépourvues de cartilage. Le réseau ainsi constitué s'appelle l'arbre bronchique ;

 

  • les alvéoles pulmonaires : ce sont de minuscules sacs creux situés dans les poumons, à l'extrémité des bronchioles. Les parois des alvéoles sont constituées d'un grand nombre de capillaires sanguins qui viennent collecter le dioxygène et se débarrasser du dioxyde de carbone qu'ils transportent ;

 

  • le diaphragme : il s'agit d'un organe composé de muscles, situé juste en-dessous des poumons. Il se contracte et se relâche à intervalles réguliers : sa contraction provoque l'inspiration et son relâchement l'expiration. Contrairement aux autres organes de l'appareil respiratoire, le diaphragme n'est pas un conduit : l'air n'y circule pas.

La fréquence respiratoire du chien

La fréquence respiratoire du chien

La fréquence respiratoire d'un chien en bonne santé est généralement comprise entre 15 et 30 cycles par minute. À titre de comparaison, celle d'un chat est de l'ordre de 25 à 35 cycles par minute, et celle de l'Homme se situe entre 12 et 20 cycles par minute.

 

La fréquence moyenne "normale" d'un chien dépend de plusieurs facteurs :

 

Par ailleurs, comme le rythme cardiaque du chien, sa fréquence respiratoire peut augmenter ou ralentir temporairement ou de façon prolongée selon les situations :

 

  • au cours d'un effort et dans les minutes qui suivent : la respiration et les battements de coeur s'accélèrent pour apporter davantage d'oxygène aux muscles et aux tissus sollicités ;

 

  • en cas de forte chaleur : en effet, le chien régule sa température principalement en haletant, c'est-à-dire en respirant de manière accélérée et peu profonde. Lorsque le chien halète, sa fréquence respiratoire peut atteindre 300 cycles par minute, soit dix fois la fréquence normale ;

 

  • dans le cas d'un problème de santé : une respiration accélérée, difficile et/ou bruyante peut effectivement être le symptôme d'un problème plus ou moins grave : un coup de chaleur, une douleur, une maladie respiratoire ou cardiaque, un stress important, etc. Si le chien respire difficilement ou si sa respiration s'accélère sans raison apparente, il faut contacter un vétérinaire sans attendre.
Dernière modification : 04/28/2020.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager
 

Commentaires sur cet article

ce site explique vraiment tout

il est genial

   
Par nicolas6911

Les Bobtails, tous comme les Epagneul Breton par exemple, peuvent naitre avec ou sans queue. On dit que les meilleurs individus sont nés anoure. obtention du BEPA, dernière année de Bac pro élevage canin et félin.

0    0
Par Mariloux

Votre site est vraiment génial! Moi qui, justement doit apprendre la morphologie du chien :D c'est très bien expliquer ! Bravo.

0    0
Par Marion

le bobtail ne nait pas anoure ,on coupait la queue quelques jours après la naissance.
un fou de bobtail depuis plus de 20 ans

0    0
Par courvoisier

les chien ses ma passion, je les adore.

0    0
Par ken

j'aime bien ce site, je l'ai trouvé en cherchant l'anatomie et la morphologie du chien parce que même si je ne suis qu'au collège, j'aime bien me renseigner sur tout ça parce que je veux devenir vérérinaire.

0    0
Par Elra

Les chiens sont mes animaux préférés. Je les adore.

0    0
Par Aurélien

c'est super tout ca

0    0
Par ingrid

j ai ma chienne qui me fait une montée de lait et j aimerais savoir après que les médicament donc anti lait que je lui et donnée c est gougoute vont degonfler

0    0
Par sylvie123

Merci pour toute ces infos. Votre site est vraiment super

0    0
Par angélina

pas mal

0    0
Par lafilledu63

Sommaire de l'article

  1. 1. Présentation du chien 
  2. 2. La tête du chien
  3. 3. La mâchoire du chien
  4. 4. Les yeux du chien 
  5. 5. Le nez du chien
  6. 6. Les oreilles du chien 
  7. 7. Le corps du chien
  8. 8. La robe du chien
  9. 9. La queue du chien
  10. 10. Les membres et les pattes du chien
  11. 11. La démarche du chien
  12. 12. Le squelette du chien
  13. 13. Le système nerveux du chien
  14. 14. Le système digestif du chien 
  15. 15. Le système cardiovasculaire du chien 
  16. 16. L'appareil respiratoire du chien
  17. 16.1. Le fonctionnement de l'appareil respiratoire du chien
  18. 16.2. La fréquence respiratoire du chien