Jack dans « The Artist » (2011)

Jack dans « The Artist » (2011) - Chien célèbre du cinéma

Sorti en 2011 et réalisé par le Français Michel Hazanavicius (né en 1967), The Artist est un hommage audacieux et réussi au cinéma muet, au point d’ailleurs d’être récompensé de l’Oscar du meilleur film.

 

Il ne manque pas de prendre en compte un des éléments les plus importants de cette période du cinéma : les chiens-acteurs. C’est ainsi qu’un Jack Russel américain nommé Uggie (2002-2015) y joue le rôle de Jack, le chien espiègle et plein de ressources de George Valentin, le personnage principal du film, incarné par Jean Dujardin (né en 1972). Le personnage de Jack est grandement inspiré de celui de Skippy, vedette canine des années 30 qui a popularisé l’archétype du chien-enfant.

 

Comme celle de beaucoup d’acteurs hollywoodiens, la vie d’Uggie n’a pas été un long fleuve tranquille. Il est en effet abandonné à 9 mois par des propriétaires le trouvant trop « énergique » et  recueilli par le dresseur colombien Omar Von Muller, qui souhaite avant tout lui éviter la fourrière. Voyant en Uggie un chien aussi vif qu’intelligent et travailleur, il décide de le garder et de lui apprendre à jouer la comédie. Selon lui, c’est le fait qu’Uggie n’a peur de rien qui en fait un excellent acteur : il est ainsi capable de travailler à merveille en dépit des bruits parfois impressionnants qui surviennent sur un tournage.   

 

Sa performance d'acteur dans The Artist est saluée et lui permet de remporter en 2012 un Collier d'Or, l'équivalent des Oscars pour les chiens. La même année, il reçoit également la Palme Dog à Cannes, un prix récompensant les meilleurs chiens acteurs dans des films. Les organisateurs du festival disent d'ailleurs de son interprétation qu’elle est « l'une des meilleures prestations de toute l'histoire du prix » depuis sa création en 2001.

 

Si Huggie est une star, c’est aussi parce qu’il se fait remarquer sur les tapis rouges. C’est le cas par exemple lors de la cérémonie des Golden Globes de 2011, où il ravit ses fans en reproduisant les différents tours qui ont fait son succès dans The Artist.

 

Ce dernier n’est toutefois pas sa première apparition sur grand écrén : il joue dans sept autres films entre 2005 et 2013, dont De l’eau pour les éléphants (Water for Elephants) en 2011. On le retrouve également la même année dans les pubs pour le jeu vidéo Nintendogs + Cats.

 

Sa popularité lui vaut d’avoir depuis 2012 une étoile à son nom sur le mythique Walk of Fame d’Hollywood. Seuls trois autres chiens bénéficient d’un tel honneur : Lassie, Rintintin et Strongheart.

 

La même année, il fait le récit intégral de sa vie dans le livre « autobiographique » Uggie, the Artist: My Story, où il se confie avec humour sur son parcours et sa carrière à la journaliste anglaise Wendy Holden (née en 1961)

 

En 2015, quatre ans après avoir accédé à une gloire planétaire, Uggie décède des suites d'un cancer de la prostate, à l’âge de 13 ans.

 

Dernière modification : 19/12/2022.

Sommaire de l'article

  1. Page 1 : L’histoire du chien au cinéma
  2. Page 2 : Scraps dans « Une vie de chien » (1918)
  3. Page 3 : Rintintin dans « Where the North Begins » (1923)
  4. Page 4 : M. Smith dans « Cette sacrée vérité » (1937)
  5. Page 5 : Toto dans « Le magicien d’Oz » (1939)
  6. Page 6 : Le chien des Baskerville (1939)
  7. Page 7 : Wildfire dans « It’s a dog’s life » (1955)
  8. Page 8 : Wilby dans « Quelle vie de chien ! » (1959)
  9. Page 9 : Benji (1974)
  10. Page 10 : Le chien de « Mad Max 2 : Le Défi » (1981)
  11. Page 11 : Cujo (1983)
  12. Page 12 : Hachiko (1987)
  13. Page 13 : Baxter (1989)
  14. Page 14 : Hooch dans « Turner et Hooch » (1989)
  15. Page 15 : Croc-Blanc (1991)
  16. Page 16 : Beethoven (1992)
  17. Page 17 : Shadow et Chance dans « L'incroyable voyage » (1993)
  18. Page 18 : Lassie (1994)
  19. Page 19 : Ficelle dans « Babe, le cochon devenu berger » (1995)
  20. Page 20 : Les 101 Dalmatiens & Les 102 Dalmatiens (1996 & 2001)
  21. Page 21 : Didier (1997)
  22. Page 22 : Buddy dans « Air Bud » (1997)
  23. Page 23 : Les chiens de « Bêtes de scène » (2000)
  24. Page 24 : Lou dans « Comme chiens et chats » (2001)
  25. Page 25 : Bruiser dans « La blonde contre-attaque » (2001)
  26. Page 26 : Crockdur dans « Harry Potter à l'école des sorciers » (2002)
  27. Page 27 : Odie dans « Garfield » (2004)
  28. Page 28 : Les chiens de « Antartica, prisonnier du froid » (2006)
  29. Page 29 : Sam dans « Je suis une légende » (2007)
  30. Page 30 : Marley dans « Marley & Moi » (2008)
  31. Page 31 : Bambou (2009)
  32. Page 32 : Trésor (2009)
  33. Page 33 : Hachiko dans « Hatchi » (2010)
  34. Page 34 : Jack dans « The Artist » (2011)
  35. Page 35 : Bill dans « Boule & Bill » (2013)
  36. Page 36 : Belle dans « Belle et Sébastien » (2013)
  37. Page 37 : Hagen dans « White God » (2014)
  38. Page 38 : Max (2015)
  39. Page 39 : Wiener-Dog (2016)
  40. Page 40 : La Belle et le Clochard (2019)
  41. Page 41 : Togo (2019)
  42. Page 42 : Buck dans « L’appel de la forêt » (2020)
  43. Page 43 : Clifford (2021)

Film the artist Michel Hazanavicius : top produits