Hagen dans « White God » (2014)

Page suivante :
Max (2015)
Hagen, le chien du film « White God » (2014)

Coproduction hongro-germano-suédoise réalisée en 2014 par le Hongrois Kornél Mundruczó (né en 1975) White God (Fehér Isten en hongrois) prend place à Budapest, en Hongrie, et traite sans concession de la maltraitance animale. Dans le film, une loi impose le recensement des chiens bâtards et introduit une taxe sur leur possession, ce qui entraîne une hausse des abandons.

 

Alors que Lili, une jeune adolescente dont les parents sont divorcés, séjourne pendant trois mois chez son père, son chien Hagen fait les frais de cette nouvelle loi. En effet, celui-ci met son animal à la rue, pour éviter d’avoir à payer cette taxe. Hagen est capturé et se retrouve impliqué malgré lui dans de violents combats de chiens clandestins, tandis que Lili fugue de chez elle pour tenter de le retrouver.

 

Film choc et violent, White God offre une représentation cinématographique de la figure du chien radicalement différente de ce à quoi on est habitué. En effet, à cause des maltraitances dont il est victime, Hagen se transforme progressivement en un animal féroce que Mundruczó filme dans des scènes volontairement inspirées de certains classiques du film de monstre, comme Alien (1979).

 

Ce choix audacieux est récompensé, puisque White God reçoit beaucoup d’éloges pour sa réalisation - et notamment pour une scène particulièrement complexe à mettre en scène, dans laquelle des centaines de chiens s’évadent de la fourrière et envahissent les rues de Budapest. Il reçoit d’ailleurs au Festival de Cannes le prix « Un certain regard », qui récompense les films originaux et audacieux.

 

La performance du chien star du film est elle aussi saluée par la critique. Hagen est joué par Body, le fruit du croisement entre un Labrador et un Shar-Peï.

 

Page suivante :
Max (2015)
Dernière modification : 19/12/2022.

Sommaire de l'article

  1. Page 1 : L’histoire du chien au cinéma
  2. Page 2 : Scraps dans « Une vie de chien » (1918)
  3. Page 3 : Rintintin dans « Where the North Begins » (1923)
  4. Page 4 : M. Smith dans « Cette sacrée vérité » (1937)
  5. Page 5 : Toto dans « Le magicien d’Oz » (1939)
  6. Page 6 : Le chien des Baskerville (1939)
  7. Page 7 : Wildfire dans « It’s a dog’s life » (1955)
  8. Page 8 : Wilby dans « Quelle vie de chien ! » (1959)
  9. Page 9 : Benji (1974)
  10. Page 10 : Le chien de « Mad Max 2 : Le Défi » (1981)
  11. Page 11 : Cujo (1983)
  12. Page 12 : Hachiko (1987)
  13. Page 13 : Baxter (1989)
  14. Page 14 : Hooch dans « Turner et Hooch » (1989)
  15. Page 15 : Croc-Blanc (1991)
  16. Page 16 : Beethoven (1992)
  17. Page 17 : Shadow et Chance dans « L'incroyable voyage » (1993)
  18. Page 18 : Lassie (1994)
  19. Page 19 : Ficelle dans « Babe, le cochon devenu berger » (1995)
  20. Page 20 : Les 101 Dalmatiens & Les 102 Dalmatiens (1996 & 2001)
  21. Page 21 : Didier (1997)
  22. Page 22 : Buddy dans « Air Bud » (1997)
  23. Page 23 : Les chiens de « Bêtes de scène » (2000)
  24. Page 24 : Lou dans « Comme chiens et chats » (2001)
  25. Page 25 : Bruiser dans « La blonde contre-attaque » (2001)
  26. Page 26 : Crockdur dans « Harry Potter à l'école des sorciers » (2002)
  27. Page 27 : Odie dans « Garfield » (2004)
  28. Page 28 : Les chiens de « Antartica, prisonnier du froid » (2006)
  29. Page 29 : Sam dans « Je suis une légende » (2007)
  30. Page 30 : Marley dans « Marley & Moi » (2008)
  31. Page 31 : Bambou (2009)
  32. Page 32 : Trésor (2009)
  33. Page 33 : Hachiko dans « Hatchi » (2010)
  34. Page 34 : Jack dans « The Artist » (2011)
  35. Page 35 : Bill dans « Boule & Bill » (2013)
  36. Page 36 : Belle dans « Belle et Sébastien » (2013)
  37. Page 37 : Hagen dans « White God » (2014)
  38. Page 38 : Max (2015)
  39. Page 39 : Wiener-Dog (2016)
  40. Page 40 : La Belle et le Clochard (2019)
  41. Page 41 : Togo (2019)
  42. Page 42 : Buck dans « L’appel de la forêt » (2020)
  43. Page 43 : Clifford (2021)