Ficelle dans « Babe, le cochon devenu berger » (1995)

Ficelle, le chien du film « Babe, le cochon devenu berger »

Grand succès de l’année 1995, avec pas moins de sept nominations aux Oscars et plus de 250 millions de dollars de recettes au box-office, Babe, le cochon devenu berger (Babe en version originale) est réalisé par l’Australien Chris Noonan (né en 1952). Il raconte les aventures étonnantes d’un cochon qui échappe à un funeste destin et se retrouve dans une ferme où il cherche désespérément sa place. Si les 48 cochons qui se relayent pour incarner le rôle du porcelet sont assurément les grandes vedettes de ce film familial, ils sont loin d’être les seuls animaux impliqués dans ce projet.

 

Aux côtés de Babe, on trouve ainsi Ficelle (ou Fly dans la version originale), une femelle Border Collie à la robe noire et blanche qui officie comme chien de berger à la ferme et prend Babe sous son aile - au point de devenir pour lui une mère de substitution.

 

Pas moins de neuf Border Collies se relayent pour incarner Fly à l’écran. C’est beaucoup dans l’absolu, mais très peu en comparaison du nombre total d’animaux impliqués dans ce tournage gargantuesque : environ 950. Avec l’aide de cinq autres dresseurs, un certain Karl Miller gère tout ce petit monde et supervise le dressage des animaux en conditionnant chacun d’entre eux pour qu’il réponde à un son spécifique. Autant dire que pendant les nombreuses scènes impliquant plusieurs d’entre eux, une certaine cacophonie règne sur le plateau, et que Chris Noonan effectue ensuite un gros travail de postproduction.

 

Cela ne le dissuade pas de se lancer dans une suite à peine trois années plus tard. On retrouve ainsi Ficelle en 1998 dans Babe, le cochon dans la ville (Babe: Pig in the City), mais il n’y joue cette fois qu’un tout petit rôle.

 

Dernière modification : 23/12/2022.

Sommaire de l'article

  1. Page 1 : L’histoire du chien au cinéma
  2. Page 2 : Scraps dans « Une vie de chien » (1918)
  3. Page 3 : Rintintin dans « Where the North Begins » (1923)
  4. Page 4 : M. Smith dans « Cette sacrée vérité » (1937)
  5. Page 5 : Toto dans « Le magicien d’Oz » (1939)
  6. Page 6 : Le chien des Baskerville (1939)
  7. Page 7 : Wildfire dans « It’s a dog’s life » (1955)
  8. Page 8 : Wilby dans « Quelle vie de chien ! » (1959)
  9. Page 9 : Benji (1974)
  10. Page 10 : Le chien de « Mad Max 2 : Le Défi » (1981)
  11. Page 11 : Cujo (1983)
  12. Page 12 : Hachiko (1987)
  13. Page 13 : Baxter (1989)
  14. Page 14 : Hooch dans « Turner et Hooch » (1989)
  15. Page 15 : Croc-Blanc (1991)
  16. Page 16 : Beethoven (1992)
  17. Page 17 : Shadow et Chance dans « L'incroyable voyage » (1993)
  18. Page 18 : Lassie (1994)
  19. Page 19 : Ficelle dans « Babe, le cochon devenu berger » (1995)
  20. Page 20 : Les 101 Dalmatiens & Les 102 Dalmatiens (1996 & 2001)
  21. Page 21 : Didier (1997)
  22. Page 22 : Buddy dans « Air Bud » (1997)
  23. Page 23 : Les chiens de « Bêtes de scène » (2000)
  24. Page 24 : Lou dans « Comme chiens et chats » (2001)
  25. Page 25 : Bruiser dans « La blonde contre-attaque » (2001)
  26. Page 26 : Crockdur dans « Harry Potter à l'école des sorciers » (2002)
  27. Page 27 : Odie dans « Garfield » (2004)
  28. Page 28 : Les chiens de « Antartica, prisonnier du froid » (2006)
  29. Page 29 : Sam dans « Je suis une légende » (2007)
  30. Page 30 : Marley dans « Marley & Moi » (2008)
  31. Page 31 : Bambou (2009)
  32. Page 32 : Trésor (2009)
  33. Page 33 : Hachiko dans « Hatchi » (2010)
  34. Page 34 : Jack dans « The Artist » (2011)
  35. Page 35 : Bill dans « Boule & Bill » (2013)
  36. Page 36 : Belle dans « Belle et Sébastien » (2013)
  37. Page 37 : Hagen dans « White God » (2014)
  38. Page 38 : Max (2015)
  39. Page 39 : Wiener-Dog (2016)
  40. Page 40 : La Belle et le Clochard (2019)
  41. Page 41 : Togo (2019)
  42. Page 42 : Buck dans « L’appel de la forêt » (2020)
  43. Page 43 : Clifford (2021)