Le rhododendron est-il toxique pour le chien ?

Un rhododendron tout en fleurs

Toxique

 

Courant dans les parcs et les jardins, le rhododendron est un arbuste ou un petit arbre au feuillage dense et à la floraison abondante. Il en existe plus de 1000 espèces différentes, avec une certaine diversité parmi elles : par exemple, certaines perdent leurs feuilles en hiver, tandis que d'autres sont à feuilles persistantes. Bien qu'on les considère souvent comme deux plantes distinctes, l'azalée est en fait un type de rhododendron plus petit que la moyenne.

 

Il n'y a pas que l'azalée qui soit toxique pour le chien : le rhododendron aussi, quelle que soit l'espèce d'ailleurs.

Pourquoi le rhododendron est-il toxique pour le chien ?

Les substances toxiques présentes dans le rhododendron sont globalement les mêmes que celles que l'on trouve dans l'azalée. On trouve ainsi l’éricoline, l’arbutine, le grayanotoxine, l'oxalate de calcium, l'andromédotoxine...

 

C'est toutefois cette dernière qui s'avère la plus dangereuse pour l'organisme : elle possède une action proche de celle du curare, un poison bien connu extrait de certaines plantes tropicales. En cas d'ingestion, elle entraîne entre autres des problèmes neurologiques, musculaires et cardiaques susceptibles d'être mortels.

 

La dose toxique de rhododendron n'est pas connue avec précision, mais l'ingestion de quelques feuilles peut suffire pour rendre malade un petit chien. Le risque est donc loin d'être faible.

Les symptômes d'intoxication au rhododendron chez le chien

En cas d'intoxication par du rhododendron, les toxines peuvent causer des symptômes assez variés.

 

On peut citer notamment :

  • une irritation du système digestif, avec notamment de violents vomissements et une diarrhée ;
  • des troubles neurologiques, notamment des tremblements ou des convulsions ;
  • des troubles cardiaques et/ou respiratoires ;
  • des difficultés à se déplacer et/ou une baisse de l'état de conscience.

 

Dans les cas graves, un coma et même la mort sont susceptibles de survenir dans les heures qui suivent l'ingestion. Ce n'est donc pas une intoxication à prendre à la légère.

Que faire si mon chien mange du rhododendron ?

Comme une intoxication au rhododendron peut être grave, il est crucial de contacter un vétérinaire sans attendre si l'on soupçonne son chien d'en avoir mangé. Si aucun vétérinaire n'est disponible, il reste toujours possible de se tourner vers un centre antipoison pour animaux, pour connaître la meilleure attitude à adopter. En fonction des cas, ces derniers peuvent conseiller par exemple de faire vomir le chien ou lui donner du charbon actif.

 

Une fois que cela est fait, il est recommandé d'emmener son animal dans une clinique : cela permet de prendre mieux en charge l'intoxication, ainsi que de mettre en place une surveillance des fonctions cardiaques et respiratoires au cas où elles seraient compromises. Le vétérinaire peut ainsi administrer divers traitements pour aider l'animal à surmonter ses symptômes, en particulier les vomissements, les convulsions et les difficultés respiratoires.

Dernière modification : 02/06/2023.

Sommaire de l'article

  1. Page 1 : La liste des plantes toxiques
  2. Page 2 : L’acacia
  3. Page 3 : L’aglaonema
  4. Page 4 : L'aloe vera
  5. Page 5 : L’aloès
  6. Page 6 : L’allamanda
  7. Page 7 : L’amaryllis
  8. Page 8 : L’anthurium
  9. Page 9 : L'arum
  10. Page 10 : L’azalée
  11. Page 11 : Le bégonia
  12. Page 12 : Le brunfelsia
  13. Page 13 : Le buis
  14. Page 14 : Le cactus
  15. Page 15 : La clématite
  16. Page 16 : Le colchique
  17. Page 17 : Le croton
  18. Page 18 : Le cycas
  19. Page 19 : Le cyclamen
  20. Page 20 : Le dahlia
  21. Page 21 : Le dieffenbachia
  22. Page 22 : La digitale
  23. Page 23 : La dracaena
  24. Page 24 : L'euphorbe
  25. Page 25 : Le ficus
  26. Page 26 : Le fragon
  27. Page 27 : Le géranium
  28. Page 28 : Le gloriosa
  29. Page 29 : La glycine
  30. Page 30 : Le gui
  31. Page 31 : L'herbe à chat (cataire)
  32. Page 32 : L'hortensia
  33. Page 33 : Le houx
  34. Page 34 : L'if
  35. Page 35 : L'iris
  36. Page 36 : Le jasmin étoilé
  37. Page 37 : La jonquille
  38. Page 38 : Le laurier-cerise
  39. Page 39 : Le laurier-rose
  40. Page 40 : Le lierre
  41. Page 41 : Le lilas
  42. Page 42 : Le lys
  43. Page 43 : Le muguet
  44. Page 44 : Le narcisse
  45. Page 45 : L'oiseau de paradis
  46. Page 46 : L'oxalis
  47. Page 47 : Le philodendron
  48. Page 48 : Le poinsettia
  49. Page 49 : La renoncule
  50. Page 50 : Le rhododendron
  51. Page 51 : Le ricin
  52. Page 52 : Le spathiphyllum
  53. Page 53 : Le schefflera
  54. Page 54 : La tulipe
  55. Page 55 : Le yucca
  56. Page 56 : Les autres plantes toxiques