Les relations entre le chien et les autres espèces

Un chien et un cheval se font face

Le chien est un animal social, et à ce titre, il aime avoir de la compagnie - voire en a besoin pour être heureux. Dans la nature, il vit en meute avec des congénères, mais la domestication lui a permis peu à peu d'apprendre à cohabiter harmonieusement aussi avec des humains.


En revanche, c'est plus compliqué avec les autres animaux. Il est connu que chiens et chats ne sont pas les meilleurs amis du monde, mais ce n'est pas forcément mieux avec les poules, les lapins, les hamsters et toutes sortes d'espèces.


Une cohabitation n'est pas inenvisageable pour autant, du moins dans certains cas et sous certaines conditions.

L'entente du chien avec le chat

L'entente du chien avec le chat

Compte tenu de la popularité des deux espèces, les interactions entre chien et chat sont inévitablement fréquentes : qu'il s'agisse de vivre ensemble au sein d'un même foyer ou de se rencontrer lors de promenades ou sorties, ils sont amenés à se côtoyer d'une façon ou d'une autre.

 

Contrairement à une idée reçue, un chien et un chat sont loin d'être forcément des ennemis irréconciliables. Avec une bonne socialisation et quelques précautions, ils peuvent même devenir de très bons copains, passer des heures à jouer ensemble et développer une relation très forte.

 

Néanmoins, la race joue énormément : il existe des races de chiens qui aiment les chats et ont toutes les chances de bien s'entendre avec eux, et d'autres qui au contraire les voient davantage comme des proies auxquelles s'attaquer... Pour autant, la race ne fait pas tout : le tempérament de chacun des protagonistes, ainsi que la façon dont il a été élevé et éduqué, jouent beaucoup sur sa capacité à s'entendre avec des représentants d'autres espèces.

 

En tout cas, même lorsqu'ils s'entendent bien, un chien et un chat n'ont pas les mêmes besoins ni le même rythme de vie. Si l'on souhaite les faire cohabiter, il faut donc s'assurer de respecter les attentes de chacun, et de ne pas passer trop de temps avec l'un au détriment de l'autre.

L'entente du chien avec le cheval

Un jeune chien rencontre un cheval dans un champ

Même si cela peut surprendre de prime abord, chien et cheval peuvent parfaitement cohabiter et bien s'entendre, malgré la différence évidente de gabarit. Ce n'est d'ailleurs pas vraiment nouveau : pendant longtemps, il était courant de les utiliser ensemble pour la chasse, par exemple.

 

Il convient toutefois de garder en tête que le cheval est un animal globalement assez peureux - ou en tout cas craintif : ainsi, il n'aime ni le bruit, ni l'agitation, ni les mouvements brusques. Or, s'il est subitement effrayé, il peut avoir une réaction inappropriée voire dangereuse pour son entourage - notamment s'il s'enfuit en renversant tout sur son passage. Autant dire qu'un chien calme a plus de chances de bien s'entendre avec lui qu'un individu très énergique ou qui aboie beaucoup.

 

Si l'on souhaite pouvoir profiter de sorties en compagnie à la fois de son chien et son cheval, mieux vaut également opter pour une race sportive. En effet, le meilleur ami de l'Homme a beau être plutôt endurant, il ne tient généralement pas la comparaison face à un équidé. Un canidé de petite taille et/ou qui fatigue rapidement ne constitue pas le choix le plus approprié dans un tel cas de figure.

L'entente du chien avec le poney

L'entente du chien avec le poney

Contrairement à ce que l'on pense parfois, un poney n'est pas simplement un cheval de petite taille : il possède aussi quelques particularités, comme le fait d'avoir une crinière plus épaisse, une queue plus fournie, un corps plus large et une tête plus courte que ce que l'on observe couramment chez un cheval. Il existe cela dit de nombreuses races de poneys, et chacune a des caractéristiques physiques et comportementales spécifiques.

 

Quoi qu'il en soit, la cohabitation entre un chien et un poney n'est pas très différente de celle entre un chien et un cheval. Elle est même généralement un peu plus facile, puisque la différence de gabarit entre les deux animaux est moins importante.

 

Malgré tout, mieux vaut là aussi privilégier si possible une race de chien calme : c'est le meilleur moyen de limiter les chances que le poney prenne soudainement peur et cause un accident.

L'entente du chien avec le lapin

L'entente du chien avec le lapin

Un chien et un lapin peuvent bien s'entendre et même vivre ensemble de manière harmonieuse, mais ce n'est pas vraiment le cas le plus fréquent. En tout état de cause, compte tenu de la différence de gabarit entre les deux espèces et du fait que la seconde a pendant longtemps été la proie de la première, toutes sortes de précautions sont nécessaires pour espérer que les choses se passent au mieux.

 

Naturellement, un chien ayant un fort instinct de prédation (ce qui est souvent le cas par exemple d'un lévrier) a peu de chances d'entretenir une relation pacifique avec un lapin, quand bien même on l'habitue à fréquenter ce dernier dès son plus jeune âge. En effet, son instinct peut à tout moment reprendre le dessus... Mais même un chien plus tranquille peut voir un lapin comme une proie potentielle, et s'amuser à lui courir après ou lui aboyer dessus. Il existe aussi un risque qu'il veuille simplement s'amuser avec lui comme il le ferait avec un congénère, et le blesse involontairement en voulant jouer avec lui : le lapin est un animal fragile, et évidemment la différence de gabarit et de puissance n'arrange pas les choses...

 

Encore plus que pour d'autres espèces, les interactions entre un chien et un lapin doivent se faire de manière progressive, et sous la surveillance d'un humain en mesure d'intervenir si les choses dégénèrent.

L'entente du chien avec la poule

L'entente du chien avec la poule

La poule est de moins en moins cantonnée au rôle d'animal de ferme : elle connaît une popularité grandissante en tant qu'animal de compagnie. La question de sa capacité à s'entendre avec un chien - voire à cohabiter avec lui de manière harmonieuse - se pose donc d'autant plus.

 

La difficulté dans la relation chien-poule est globalement la même que celle dans la relation chien-lapin : le gallinacé risque d'être perçu comme une proie plutôt que comme un compagnon de jeu ou de vie. Certes, une poule sait généralement mieux se défendre qu'un lapin, mais un accident est néanmoins vite arrivé, notamment avec un chien puissant et/ou un peu trop énergique. Mieux vaut donc là aussi opter pour une race calme, habituée à cohabiter avec d'autres animaux - y compris de petite taille.

 

En tout état de cause, comme souvent, le meilleur moyen que les interactions se passent bien reste de faire grandir les deux progressivement ensemble, pour que chacun s'habitue progressivement à l'autre et le considère bien comme un membre à part entière de la famille.

L'entente du chien avec la vache

L'entente du chien avec la vache

Faire en sorte que les interactions entre un chien et une vache se passent bien n'est pas forcément évident.

 

En effet, le premier peut être impressionné voire apeuré par le gabarit de la seconde, mais l'inverse est vrai aussi. Après tout, la vache est un herbivore, de taille colossale certes, mais qui du fait de sa place dans la chaîne alimentaire a conservé une méfiance naturelle vis-à-vis des carnivores - dont le chien fait partie. Or, si elle prend peur, elle peut charger ou administrer un coup de corne ou de sabot potentiellement fatal.

 

Comme pour un cheval, une rencontre voire une cohabitation entre une vache et un chien a plus de chances d'être réussie si ce dernier est de nature calme et paisible. Mais mieux vaut tout de même toujours superviser les interactions entre les deux protagonistes, et se tenir prêt à agir en cas de problème.

L'entente du chien avec le cochon

L'entente du chien avec le cochon

Un cochon a plutôt tendance à bien s'entendre avec un chat, mais les interactions sont généralement plus compliquées avec un chien - a fortiori si ce dernier a un instinct de prédation assez développé.

 

Certes, il est peu probable qu'un cochon adulte, qui pèse facilement 100 kg voire davantage, soit réellement une proie pour lui. D'ailleurs, même un cochon nain (une espèce plus petite souvent utilisée comme animal de compagnie) devient à l'âge adulte quasiment aussi grand qu'un Border Collie et peut peser autant voire plus qu'un Saint-Bernard ! Malgré tout, un accident peut vite arriver - d'autant que comme le souligne la célèbre expression, un cochon n'a pas toujours un caractère très facile...

 

Une cohabitation entre représentants de ces deux espèces n'est donc pas vraiment recommandée, et leurs interactions éventuelles doivent toujours se faire sous la surveillance d'une personne en mesure d'intervenir.

Autres dossiers Avec les autres animaux