Le lilas est-il toxique pour le chien ?

Le lilas est-il toxique pour le chien ?

Faiblement toxique

 

De nom scientifique Syringa, le lias est un arbrisseau particulièrement réputé pour sa floraison abondante et son puissant parfum. Il serait originaire d'Orient, même si on le trouve désormais dans de nombreux endroits du monde - notamment en Europe. Il en existe environ 20 espèces et plus de 2000 variétés distinctes. L'espèce la plus répandue - et de loin - est le lilas commun, ou Syringa vulgaris.

 

La particularité qui a le plus contribué à la réputation du lilas est son abondante floraison très décorative et au parfum envoûtant. Cette dernière se produit généralement au printemps, et dure en moyenne autour de deux semaines. Les fleurs sont couramment roses ou violettes, mais certaines sont toutes blanches. Ce sont d'ailleurs ses jolies fleurs qui ont donné son nom à la couleur associée : le lilas, qui correspond à une nuance de mauve. Le mot désigne aussi une couleur de robe du chat : le lilas, qui est la dilution du bleu et correspond à un gris rosé.

 

Comme beaucoup d'autres plantes courantes, le lilas est malheureusement toxique pour les animaux. Ce sont surtout les chats qui y sont sensibles, mais les chiens peuvent aussi en être victimes si jamais ils en ingèrent. Pratiquement toutes les parties de la plante sont problématiques : les feuilles, les tiges, l'écorce, les graines... Comme le lias a un goût amer, il y a peu de chances qu'un chien en mange beaucoup, et donc s'intoxique réellement : dans le pire des cas, il risque simplement de souffrir de troubles digestifs tels qu'une diarrhée ou des vomissements.

 

Si jamais cela se produit, le mieux à faire est de demander conseil à un vétérinaire ou un centre antipoison : ces derniers se chargeront d'indiquer la bonne réaction à avoir en fonction de la quantité ingérée.

Dernière modification : 10/30/2022.

Sommaire de l'article

  1. Page 1 : La liste des plantes toxiques
  2. Page 2 : L’acacia
  3. Page 3 : L’aglaonema
  4. Page 4 : L'aloe vera
  5. Page 5 : L’aloès
  6. Page 6 : L’allamanda
  7. Page 7 : L’amaryllis
  8. Page 8 : L’anthurium
  9. Page 9 : L'arum
  10. Page 10 : L’azalée
  11. Page 11 : Le bégonia
  12. Page 12 : Le brunfelsia
  13. Page 13 : Le buis
  14. Page 14 : Le cactus
  15. Page 15 : La clématite
  16. Page 16 : Le colchique
  17. Page 17 : Le croton
  18. Page 18 : Le cycas
  19. Page 19 : Le cyclamen
  20. Page 20 : Le dahlia
  21. Page 21 : Le dieffenbachia
  22. Page 22 : La digitale
  23. Page 23 : La dracaena
  24. Page 24 : L'euphorbe
  25. Page 25 : Le ficus
  26. Page 26 : Le fragon
  27. Page 27 : Le géranium
  28. Page 28 : Le gloriosa
  29. Page 29 : La glycine
  30. Page 30 : Le gui
  31. Page 31 : L'herbe à chat (cataire)
  32. Page 32 : L'hortensia
  33. Page 33 : Le houx
  34. Page 34 : L'if
  35. Page 35 : L'iris
  36. Page 36 : Le jasmin étoilé
  37. Page 37 : La jonquille
  38. Page 38 : Le laurier-cerise
  39. Page 39 : Le laurier-rose
  40. Page 40 : Le lierre
  41. Page 41 : Le lilas
  42. Page 42 : Le lys
  43. Page 43 : Le muguet
  44. Page 44 : Le narcisse
  45. Page 45 : L'oiseau de paradis
  46. Page 46 : L'oxalis
  47. Page 47 : Le philodendron
  48. Page 48 : Le poinsettia
  49. Page 49 : La renoncule
  50. Page 50 : Le rhododendron
  51. Page 51 : Le ricin
  52. Page 52 : Le spathiphyllum
  53. Page 53 : Le schefflera
  54. Page 54 : La tulipe
  55. Page 55 : Le yucca
  56. Page 56 : Les autres plantes toxiques