L'empoisonnement du chien à la mort au rat

Un homme dépose des cachets de mort-aux-rats dans une boîte

Les raticides et autres pesticides sont dangereux pour les chiens, mais l'un d'entre eux est particulièrement redoutable : il s'agit de la mort-aux-rats. Elle fait partie des produits chimiques les plus toxiques - et donc les plus dangereux. Malheureusement, comme elle est couramment utilisée pour lutter contre les rongeurs, les accidents avec les animaux domestiques sont loin d'être rares.


Quels sont les symptômes en cas d'intoxication ? Comment réagir si un chien a mangé de la mort au rat par accident ?

Qu'est-ce que la mort-au-rat ?

Un homme en combinaison tient un rat mort par la queue

Comme son nom l'indique, la mort-aux-rats (que l'on écrit parfois aussi « mort-au-rat ») est un terme désignant une substance utilisée pour tuer les souris et les rats. Elle fait donc partie de la famille des raticides, souricides ou encore rodenticides.

 

La mort aux rats est généralement confectionnée à partir de dérivés d'arsenic (notamment l'anhydride arsénieux) : il s'agit de substances qui provoquent une hémorragie fatale chez les animaux qui l'ingèrent. Il existe toutefois aussi d'autres types de mort-aux-rats, notamment un qui provoque plutôt des troubles neurologiques - même si ce n'est pas le plus courant.

 

Dans les deux cas, la mort-aux-rats n'est pas toxique que pour les souris et rats, mais aussi les chiens, les chats... et même les humains si ces derniers en avalaient accidentellement.

La dose toxique de mort-au-rat pour un chien

Une boîte contenant de la mort-au-rat

Quel que soit le type de mort-au-rat, la dose toxique pour un chien est très faible : l'ingestion d'une toute petite quantité d'appât prévu pour une souris ou un rat est suffisante pour provoquer des symptômes, voire engendrer la mort.

 

Comme souvent dans ce domaine, la dose toxique dépend du poids de l'animal : plus celui-ci est grand, plus il lui faut ingérer de poison avant de commencer à en ressentir les effets. Pour cette raison, les chiots et les petits chiens sont les plus à risques, car une toute petite quantité de mort-au-rat peut suffire à les tuer.

 

La quantité précise pour empoisonner un chien n'est toutefois pas connue avec exactitude, d'autant qu'elle dépend des substances utilisées. Par conséquent, même s'il en mange une toute petite portion, il faut impérativement agir sans attendre.

Les symptômes de l'empoisonnement d'un chien à la mort-au-rat

Un chien malade allongé sous une couverture

La mort-au-rat contient le plus souvent des substances qui provoquent une carence du chien en vitamine K. Or, cette dernière joue un rôle prépondérant dans la coagulation du sang.

 

Une intoxication à la mort-au-rat se traduit donc par des symptômes d'hémorragie tels que des hématomes, des saignements multiples, des selles sanglantes ou encore des pertes de sang dans les urines. Ils apparaissent plusieurs heures à plusieurs jours après l'ingestion (jusqu'à une semaine plus tard). Rapidement après ces signes digestifs, des difficultés respiratoires ainsi qu'une anémie apparaissent.

 

Dans le cas d'une mort-aux-rats à base de substances attaquant le système cérébral, les symptômes apparaissent plus vite qu'avec des anticoagulants (seulement quelques heures après l'ingestion), et sont d'ordre neurologique. On constate notamment des difficultés à se déplacer, une léthargie, une température du corps anormale, des tremblements, des convulsions, et une somnolence voire un coma.

 

Sans traitement, l'intoxication à la mort-aux-rats aboutit presque toujours au décès, même si le produit n'a été consommé qu'en petite quantité. Malheureusement, si l'on n'a pas surpris son chien en train d'en manger, il peut être difficile d'établir le diagnostic d'une intoxication, car les signes ne font pas partie des habituels symptômes d'empoisonnement d'un chien...

Mon chien a mangé de la mort-au-rat : que faire ?

Un piège à base de mort-aux-rats

Si jamais un chien a mangé de la mort-au-rat, il faut impérativement contacter un vétérinaire sans délai, et lui apporter si possible l'étiquette du produit en question pour faciliter la prise en charge.

 

S'il s'agit d'une mort-au-rat à base d'anticoagulant, le vétérinaire réagit généralement de la façon suivante :

  • tenter de le faire vomir si l'ingestion est récente (moins d'une heure) ;
  • réaliser des prises de sang à intervalles réguliers dans les jours suivants, pour surveiller le niveau de vitamine K dans le sang ;
  • donner de la vitamine K en cas de symptômes légers ;
  • réaliser une transfusion sanguine dans le cas où l'hémorragie est sévère et l'état du chien critique.

 

S'il s'agit d'une mort-au-rat à base de substances ayant une action neurologique, le vétérinaire met en place divers traitements afin de soulager les symptômes et surveiller l'état du chien, le temps que le poison soit évacué de son organisme.

Empêcher un chien de manger de la mort-aux-rats

Un piège mécanique pour attraper des souris

Si on a recours à de la mort-au-rat, il faut la stocker hors de portée de son chien et s'assurer qu'il ne peut pas en avaler par inadvertance lorsqu'on l'utilise : cela permet de diminuer le risque d'empoisonnement.

 

Pour autant, celui-ci ne peut pas être totalement nul. En effet, aucun chien n'est totalement à l'abri d'un accident : il peut en avaler hors de chez lui (par exemple lors d'une promenade, ou tout simplement quand on l'emmène chez des amis qui possèdent un jardin) ou s'intoxiquer en mangeant une souris elle-même empoisonnée par de la mort-au-rat.

 

Par conséquent, lorsqu'on possède un animal de compagnie, il est préférable d'utiliser des produits alternatifs qui ne sont pas toxiques pour lui - par exemple des pièges mécaniques ou des répulsifs naturels à base de menthe ou de citronnelle.

Dernière modification : 06/08/2022.