Le jasmin étoilé est-il toxique pour le chien ?

Un jasmin étoilé en fleurs

Modérément toxique

 

Aussi appelé jasmin des Indes ou faux jasmin, le jasmin étoilé est une plante grimpante très appréciée en raison de sa multitude de jolies fleurs odorantes, dont le parfum n'est pas sans rappeler celui du jasmin - ce qui lui a d'ailleurs valu son nom. Son nom scientifique est Trachelospermum jasminoides.

 

Originaire d'Asie (notamment de Chine et du Japon), il est désormais cultivé aussi dans d'autres endroits du monde, en particulier en Europe. Il faut dire que même s'il préfère les climats doux, il résiste bien à la fois au froid et à la sécheresse, et ne demande pas beaucoup de soins une fois planté. Comme en outre il constitue de beaux arbustes décoratifs et très parfumés, il a parfaitement sa place dans les parcs et les jardins.

Pourquoi le jasmin étoilé est-il toxique pour les chiens ?

Comme d'autres plantes de la même famille, le jasmin étoilé est toxique, aussi bien pour le chien que pour l'être humain.

 

Il doit cette particularité à sa sève, qui contient diverses substances nocives - notamment des alcaloïdes, c'est-à-dire des molécules à base d'azote. Ces dernières provoquent des irritations plus ou moins sévères en cas de contact avec une muqueuse, comme la peau ou le tube digestif.

Les symptômes d'intoxication d'un chien au faux jasmin

Si jamais un chien ingère des feuilles ou des fleurs de jasmin étoilé, il peut s'intoxiquer avec. Les symptômes les plus courants sont alors des troubles digestifs divers - notamment des vomissements - ainsi que de la fatigue. Il est heureusement rare que les choses aillent plus loin que cela, car la plante n'est pas très toxique pour la gent canine.

Que faire si mon chien mange du jasmin étoilé ?

Si jamais un chien mange du jasmin étoilé, ou si on le soupçonne d'en avoir avalé, le mieux à faire est de contacter un vétérinaire ou un centre antipoison pour animaux. Ces derniers prodiguent des conseils intéressants sur la bonne façon de réagir en cas d'intoxication. Par exemple, en fonction de la quantité ingérée et de la durée qui s'est écoulée depuis l'ingestion, ils peuvent recommander de tenter de faire vomir l'animal, ou au contraire conseiller de ne pas le faire.

 

Puis, si l'intoxication n'est pas bénigne, ils suggèrent de se rendre rapidement jusqu'à une clinique vétérinaire, pour mettre en place un traitement adapté. Ce dernier consiste généralement à soulager les symptômes au fur et à mesure qu'ils apparaissent, à l'aide de divers médicaments.

Dernière modification : 11/10/2022.

Sommaire de l'article

  1. Page 1 : La liste des plantes toxiques
  2. Page 2 : L’acacia
  3. Page 3 : L’aglaonema
  4. Page 4 : L'aloe vera
  5. Page 5 : L’aloès
  6. Page 6 : L’allamanda
  7. Page 7 : L’amaryllis
  8. Page 8 : L’anthurium
  9. Page 9 : L'arum
  10. Page 10 : L’azalée
  11. Page 11 : Le bégonia
  12. Page 12 : Le brunfelsia
  13. Page 13 : Le buis
  14. Page 14 : Le cactus
  15. Page 15 : La clématite
  16. Page 16 : Le colchique
  17. Page 17 : Le croton
  18. Page 18 : Le cycas
  19. Page 19 : Le cyclamen
  20. Page 20 : Le dahlia
  21. Page 21 : Le dieffenbachia
  22. Page 22 : La digitale
  23. Page 23 : La dracaena
  24. Page 24 : L'euphorbe
  25. Page 25 : Le ficus
  26. Page 26 : Le fragon
  27. Page 27 : Le géranium
  28. Page 28 : Le gloriosa
  29. Page 29 : La glycine
  30. Page 30 : Le gui
  31. Page 31 : L'herbe à chat (cataire)
  32. Page 32 : L'hortensia
  33. Page 33 : Le houx
  34. Page 34 : L'if
  35. Page 35 : L'iris
  36. Page 36 : Le jasmin étoilé
  37. Page 37 : La jonquille
  38. Page 38 : Le laurier-cerise
  39. Page 39 : Le laurier-rose
  40. Page 40 : Le lierre
  41. Page 41 : Le lilas
  42. Page 42 : Le lys
  43. Page 43 : Le muguet
  44. Page 44 : Le narcisse
  45. Page 45 : L'oiseau de paradis
  46. Page 46 : L'oxalis
  47. Page 47 : Le philodendron
  48. Page 48 : Le poinsettia
  49. Page 49 : La renoncule
  50. Page 50 : Le rhododendron
  51. Page 51 : Le ricin
  52. Page 52 : Le spathiphyllum
  53. Page 53 : Le schefflera
  54. Page 54 : La tulipe
  55. Page 55 : Le yucca
  56. Page 56 : Les autres plantes toxiques