L'iris est-il toxique pour le chien ?

Un jardin rempli d'iris violets

Toxique

 

Célèbre plante dotée d'une longue tige au bout de laquelle apparaît une belle fleur de forme complexe et délicate, l'iris est doté d'un bulbe ou d'un rhizome - la seule partie qui ne meurt pas en hiver. Il en existe plus de 200 espèces différentes, ainsi qu'un nombre incalculable d'hybrides créés pour obtenir des fleurs de différentes formes et couleurs. Parmi les espèces les plus répandues, figurent notamment Iris germanica, Iris pallida, Iris orientalis, ou encore Iris reticulata.

 

Les espèces d'iris sont globalement classées en différentes catégories, en fonction notamment de la forme de leurs fleurs et de leur bulbe. En particulier, une partie d'entre elles sont qualifiées d'« iris barbus », en raison des petits poils qui couvrent la base de leurs pétales. Les fleurs sont traditionnellement mauves : on trouve toutefois désormais des couleurs très variées, comme le jaune, le rouge, le bleu, le rose ou encore le blanc. Quant aux feuilles, elles sont vertes, longues, plutôt rigides et pointues : elles sèchent quand l'hiver approche et repoussent au printemps suivant.

 

Quelle que soit l'espèce, l'iris est toxique pour les animaux, notamment le chien. En fonction de la quantité ingérée, les symptômes peuvent aller de simples troubles digestifs à des problèmes plus graves, et même jusqu'au décès dans les cas les plus graves. Heureusement, il est rare que les choses aillent aussi loin.

 

Malgré tout, si jamais on aperçoit un chien en train de manger de l'iris, ou si on le soupçonne d'en avoir ingéré, le mieux est de contacter si possible un vétérinaire ou à défaut un centre antipoison pour animaux. Ils seront de bon conseil pour savoir comment réagir en cas d'intoxication potentielle ou avérée.

Vue du dessus de fleurs d'iris
Des iris à fleurs rouges
Des iris à fleurs violettes
Dernière modification : 10/31/2022.

Sommaire de l'article

  1. Page 1 : La liste des plantes toxiques
  2. Page 2 : L’acacia
  3. Page 3 : L’aglaonema
  4. Page 4 : L'aloe vera
  5. Page 5 : L’aloès
  6. Page 6 : L’allamanda
  7. Page 7 : L’amaryllis
  8. Page 8 : L’anthurium
  9. Page 9 : L'arum
  10. Page 10 : L’azalée
  11. Page 11 : Le bégonia
  12. Page 12 : Le brunfelsia
  13. Page 13 : Le buis
  14. Page 14 : Le cactus
  15. Page 15 : La clématite
  16. Page 16 : Le colchique
  17. Page 17 : Le croton
  18. Page 18 : Le cycas
  19. Page 19 : Le cyclamen
  20. Page 20 : Le dahlia
  21. Page 21 : Le dieffenbachia
  22. Page 22 : La digitale
  23. Page 23 : La dracaena
  24. Page 24 : L'euphorbe
  25. Page 25 : Le ficus
  26. Page 26 : Le fragon
  27. Page 27 : Le géranium
  28. Page 28 : Le gloriosa
  29. Page 29 : La glycine
  30. Page 30 : Le gui
  31. Page 31 : L'herbe à chat (cataire)
  32. Page 32 : L'hortensia
  33. Page 33 : Le houx
  34. Page 34 : L'if
  35. Page 35 : L'iris
  36. Page 36 : Le jasmin étoilé
  37. Page 37 : La jonquille
  38. Page 38 : Le laurier-cerise
  39. Page 39 : Le laurier-rose
  40. Page 40 : Le lierre
  41. Page 41 : Le lilas
  42. Page 42 : Le lys
  43. Page 43 : Le muguet
  44. Page 44 : Le narcisse
  45. Page 45 : L'oiseau de paradis
  46. Page 46 : L'oxalis
  47. Page 47 : Le philodendron
  48. Page 48 : Le poinsettia
  49. Page 49 : La renoncule
  50. Page 50 : Le rhododendron
  51. Page 51 : Le ricin
  52. Page 52 : Le spathiphyllum
  53. Page 53 : Le schefflera
  54. Page 54 : La tulipe
  55. Page 55 : Le yucca
  56. Page 56 : Les autres plantes toxiques