L'herbe à chat (cataire) est-elle toxique pour le chien ?

De l'herbe à chat dans le jardin

Faiblement toxique

 

Bien connue pour les spectaculaires effets euphorisants qu'elle provoque chez le chat lorsqu'elle est reniflée, la cataire (couramment appelée herbe-aux-chats ou menthe-aux-chats) est une petite plante herbacée, qui pousse facilement en Europe et en Amérique du Nord. Son nom scientifique est Neperia cataria.

 

Elle est parfois appelée herbe à chat, à tort cette fois car cette expression désigne en fait diverses pousses de graminées que les petits félins grignotent de temps en temps - notamment pour se purger. Il s'agit donc de plantes différentes. L'herbe à chat fait d'ailleurs partie des plantes compatibles avec un chien, car elle ne présente aucun danger pour lui.

 

La cataire est très appréciée des chats, et même des félins en général. Il faut dire qu'elle contient des substances qui, lorsqu'elles sont reniflées, entraînent sur ces derniers un effet euphorisant proche de celui de certaines drogues. Elle est heureusement sans danger pour eux, et n'occasionne pas de dépendance : elle peut donc être utilisée sans crainte.

 

Pour ce qui est de la gent canine en revanche, ses effets sont bien différents : au lieu de provoquer un fort sentiment d'excitation comme chez les chats, elle entraîne plutôt une léthargie passagère voire un léger effet sédatif sur les chiens qui y sont sensibles. Elle peut même présenter une petite toxicité si elle est consommée en grandes quantités : les principaux symptômes sont alors de la diarrhée et des vomissements.

 

Les cas d'intoxication sont toutefois exceptionnels, et restent quasiment toujours bénins. Pour que des symptômes apparaissent, il faudrait que l'animal en consomme des quantités telles que cela n'a de toute façon pratiquement aucune chance de se produire. C'est pourquoi la cataire est considérée comme étant faiblement toxique pour les chiens - voire carrément non toxique, en tout cas aux doses habituellement ingérées par ces derniers.

Dernière modification : 11/09/2022.

Sommaire de l'article

  1. Page 1 : La liste des plantes toxiques
  2. Page 2 : L’acacia
  3. Page 3 : L’aglaonema
  4. Page 4 : L'aloe vera
  5. Page 5 : L’aloès
  6. Page 6 : L’allamanda
  7. Page 7 : L’amaryllis
  8. Page 8 : L’anthurium
  9. Page 9 : L'arum
  10. Page 10 : L’azalée
  11. Page 11 : Le bégonia
  12. Page 12 : Le brunfelsia
  13. Page 13 : Le buis
  14. Page 14 : Le cactus
  15. Page 15 : La clématite
  16. Page 16 : Le colchique
  17. Page 17 : Le croton
  18. Page 18 : Le cycas
  19. Page 19 : Le cyclamen
  20. Page 20 : Le dahlia
  21. Page 21 : Le dieffenbachia
  22. Page 22 : La digitale
  23. Page 23 : La dracaena
  24. Page 24 : L'euphorbe
  25. Page 25 : Le ficus
  26. Page 26 : Le fragon
  27. Page 27 : Le géranium
  28. Page 28 : Le gloriosa
  29. Page 29 : La glycine
  30. Page 30 : Le gui
  31. Page 31 : L'herbe à chat (cataire)
  32. Page 32 : L'hortensia
  33. Page 33 : Le houx
  34. Page 34 : L'if
  35. Page 35 : L'iris
  36. Page 36 : Le jasmin étoilé
  37. Page 37 : La jonquille
  38. Page 38 : Le laurier-cerise
  39. Page 39 : Le laurier-rose
  40. Page 40 : Le lierre
  41. Page 41 : Le lilas
  42. Page 42 : Le lys
  43. Page 43 : Le muguet
  44. Page 44 : Le narcisse
  45. Page 45 : L'oiseau de paradis
  46. Page 46 : L'oxalis
  47. Page 47 : Le philodendron
  48. Page 48 : Le poinsettia
  49. Page 49 : La renoncule
  50. Page 50 : Le rhododendron
  51. Page 51 : Le ricin
  52. Page 52 : Le spathiphyllum
  53. Page 53 : Le schefflera
  54. Page 54 : La tulipe
  55. Page 55 : Le yucca
  56. Page 56 : Les autres plantes toxiques