Les convulsions chez le chien : symptômes et traitement

Que faire si mon chien convulse ?

De nombreux facteurs peuvent déclencher une crise de convulsion chez un chien : un empoisonnement, un trauma, les crises d'épilepsie, certaines maladies et tumeurs, etc.

 

Si un chien convulse, il n'y a pas grand-chose à faire, à part attendre. Les convulsions ne durent généralement que quelques secondes, mais si elles s'étendent sur plus de 3 minutes, ou si les crises se multiplient, il faut impérativement contacter un vétérinaire sans tarder. Des convulsions fréquentes ou longues peuvent en effet aboutir à la mort du chien et constituent donc une urgence médicale.

 

Pendant une crise, il est recommandé de parler calmement à son chien et de réduire les stimulations sonores et lumineuses autour de lui, qui pourraient aggraver les symptômes. Si on en a le réflexe, on peut chronométrer la durée de la crise : cette information est souvent très utile au vétérinaire pour identifier le facteur qui a déclenché les convulsions.

 

Il faut également veiller à ce que le chien ne puisse pas se blesser du fait de ses mouvements incontrôlables : pour cela, on peut le placer dans une cage de transport pour chien, tout en continuant à le surveiller et en s'assurant qu'il puisse respirer. Attention toutefois à ne pas se faire mordre par les mouvements incontrôlés de ses mâchoires !

 

Une fois la crise passée, il convient d'aider le chien à reprendre ses esprits, puis de contacter un vétérinaire, car les convulsions ne sont souvent que le reflet d'un problème de santé plus grave.

 

Mise en garde

Les propos et conseils formulés ici ne remplacent pas l'expertise d'un professionnel, d'autant que chaque chien est unique. En cas de besoin ou de doute, il convient donc de se tourner vers un vétérinaire.
Dernière modification : 10/04/2021.