10 règles et conseils pour un enfant qui vit avec un chien

Un jeune enfant avec un chien

À travers notamment son langage corporel et les sons qu'il émet (aboiements, grognements...), un chien communique et donne des informations aux humains qui l'entourent. Cependant, des incompréhensions peuvent survenir, car ces derniers n'ont pas forcément toute l'expertise requise pour comprendre ce que l'animal exprime.


Le problème se pose tout particulièrement avec les enfants : par maladresse ou méconnaissance, ils ont tôt fait de le brusquer, à tel point qu'il décide de mordre. On ne compte plus les enfants mordus par un chien et qui en conservent un traumatisme toute leur vie.


Dans la grande majorité des cas, la faute est à imputer au petit, qui sans forcément s'en rendre compte a adopté un comportement vécu par l'animal comme une agression.


Afin d'éviter ces situations, voici quelques phrases simples à conter aux plus jeunes pour qu'ils soient conscients qu'un chien n'est pas une peluche mais un être doté de sentiments et avec son caractère propre, qui ne raisonne pas forcément comme eux mais doit quoi qu'il advienne être respecté.

Ne viens pas près de moi sans demander l'autorisation de mon maître

Ne viens pas près de moi sans demander l'autorisation de mon maître

« Si le maître accepte que tu t'approches de moi, ne me touche pas. Montre le dos de ta main fermée. Parle-moi doucement et calmement. Si j'ai l'air intéressé, tu peux me caresser derrière la tête et sur le dos en me parlant doucement. »


Un chien peut avoir gardé des souvenirs désagréables de contacts avec des enfants : des cris, des pincements, des cailloux reçus, des objets brandis au-dessus de lui et qu'il a perçu comme menaçants... Toute approche brusque peut alors d'autant plus être mal vécue qu'elle est susceptible de lui remémorer les malheurs qu'il a vécu par le passé.

Ne me touche pas quand je suis attaché

Ne me touche pas quand je suis attaché

« Je ne peux pas entrer dans certains magasins, alors mon maître m'attache dehors, à l'endroit prescrit. Je suis triste et malheureux, car mon maître s'est éloigné.

 

Tu as envie de me consoler ? Me remonter le moral ? Parle-moi, mais ne me touche pas ! Mon maître n'étant pas là, je pourrais être méfiant si tu t'approches trop près, surtout si mon compagnon a déposé un paquet à mes côtés. Par contre, tu peux me parler d'une voix douce en restant à distance. Je serai ravi de te connaître. »

Ne me touche pas si je me suis réfugié sous un meuble

Ne me touche pas si je me suis réfugié sous un meuble

« Tu me trouves sous un meuble. Je me repose, je pense ou autre, mais j'ai décidé d'être là. Et toi, tu voudrais me sortir de cet endroit. Sache que c'est une mauvaise idée. Comme je te l'ai dit, si je suis sous cette table, c'est que je l'ai décidé, alors ne me dérange pas, tu me fâcherais.

 

Si tu tiens à ce que je sorte, appelle-moi avec une friandise. Peut-être, alors, accepterai-je de venir. Mais ne m'oblige pas. »

Aucun chien ne ressemble à un autre

Aucun chien ne ressemble à un autre

« Tu connais un Labrador doré très gentil. Tu en rencontres un autre qui lui ressemble : il a aussi de beaux yeux noirs, un beau pelage doré. Mais prends garde : celui-là n'est peut-être pas aussi gentil.

 

Tu t'approches pour le caresser, comme tu le fais avec l'autre... il grogne. Pourquoi? Il te dit, à sa façon, de ne pas approcher. Si tu n'en tiens pas compte, il te mord.

 

C'est toi qui as commis une erreur, mais lui qui est puni. C'est injuste, car il t'a averti qu'il ne fallait pas l'approcher. Un humain qui ne connaît pas bien les chiens punit un individu qui a mordu, voire l'abandonne, car il le considère comme dangereux. 

 

C'est de cette manière qu'un chien peut être considéré comme dangereux, alors qu'il ne l'est pas. Il risque de finir abandonnés, voire tué. Pourquoi ? Parce que tu n'as pas écouté ce qu'il te disait, et peut-être aussi parce que son maître ne savait pas communiquer correctement avec lui...


Pourtant, que te reprocher ? Tu ne l'as pas écouté ? Oui, c'est vrai. Mais qui aurait dû t'apprendre le langage des chiens ? Tes parents. On devrait t'enseigner que, lorsque tu te trouves devant un chien qui grogne, tu dois te transformer en statue. Si tu te sauves, il te poursuit. Il peut aussi te renverser ou te mordre. Donc ne bouge pas et ne crie pas ; normalement, il finira par se désintéresser de toi. Tu peux aussi essayer de reculer lentement. S'il réagit, ne bouge plus. En tout cas, ne fuis pas, car il ira toujours plus vite que toi. »

Ne t'approche pas de moi en courant

Un enfant en train de courir

« Un monsieur se promène avec son chien en laisse dans la rue. Tu arrives en courant.

 

Que risque-t-il d'arriver ? L'animal va s'exciter, s'agiter. Si tu le dépasses en courant, il va te pourchasser. En effet, un chien court derrière les objets en mouvement : c'est dans sa nature. Plus ils vont vite, plus il s'excite.

 

Si son maître est distrait et ne le tient pas bien, il peut être emporté par son compagnon et le lâcher. Lancé sur toi, l'animal peut te mordre et/ou prendre la fuite, surtout s'il a été mal éduqué.

 

Par conséquent, si tu vois un promeneur avec un chien alors que tu es en train de courir, ralentis le pas, marche normalement. Tu peux te remettre à courir une fois que tu t'es éloigné de plusieurs mètres. »

Ne m'excite pas avec des cris violents et des gestes désordonnés

Ne m'excite pas avec des cris violents et des gestes désordonnés

« Nous les chiens, nous avons l'ouïe beaucoup plus développée que les humains. Du coup, les cris nous font mal aux oreilles. Quand tu cries fort, je voudrais m'enfuir. Si je ne parviens pas à m'éloigner, je peux sauter sur toi pour te faire taire, afin que cessent ces bruits violents. Non pas que je sois méchant, mais simplement parce que je souffre. 


Quand je suis derrière une grille ou une clôture, j'aime courir et aboyer. Ne t'arrête pas devant moi en faisant le clown et en essayant de m'imiter. J'aboierai de plus en plus face à la menace que tu représentes pour mon territoire. Peu à peu, je finirai par détester les enfants à cause de tels comportements... 


Il en va de même si je suis enfermé dans la voiture de mon maître. Si tu me regardes derrière la vitre et frappes sur la voiture, je réponds en aboyant et m'agitant. Ce type d'agissements me rend méfiant à l'égard des personnes qui frôlent le véhicule, et petit à petit je deviendrai de plus en plus agressif. En outre, je risque, sans le vouloir, d'abîmer la voiture de mon maître, qui me punira au retour. Pourtant, qui mérite la punition ? »

Ne me réveille jamais brusquement quand je dors

Ne me réveille jamais brusquement quand je dors

« Si l'on me réveille brusquement et que je vois quelque chose près de moi, instinctivement je me crois menacé. Brusquement arraché à mon sommeil, je n'ai pas le temps de me réajuster à la vie domestique. Le sentiment d'être menacé passe avant toute chose, et je risque de mordre. Pourtant, en temps normal, jamais je ne t'aurais mordu !

 

 

Tu veux jouer avec moi ? Moi aussi, ça tombe bien. Mais si je dors et que tu veux jouer, il faut me réveiller en m'appelant par mon nom. Si je me réveille, laisse-moi quelques instants afin de retrouver mes esprits, et je serai tout à toi. Sinon, passe ton chemin ou retente ta chance plus tard : dans l'immédiat, j'ai besoin de dormir. »

Article détaillé : Le sommeil chez le chien

Ne me regarde pas droit dans les yeux

Ne me regarde pas droit dans les yeux

« Je descends du loup et possède un instinct de meute qui vient de la nuit des temps. Dans une meute, il faut un chef. Celui-ci est reconnu par les autres : c'est lui qui les conduit, qui se nourrit en premier et mange les meilleurs morceaux, etc.

 

Un autre loup veut prendre la place. Il se place devant le chef et ils se fixent droit dans les yeux. Si l'un des deux détourne le regard, il a perdu. S'ils continuent à se fixer et qu'aucun ne veut s'éloigner, alors c'est la bagarre, la lutte pour le pouvoir.


Par conséquent, lorsque tu me regardes droit dans les yeux, tu me défies. Si je n'ai pas encore bien intégré que ma place se situe tout en bas de la hiérarchie familiale, je risque de ne pas l'accepter. »


Dès son arrivée dans le foyer, il faut faire comprendre au chien qu'il se trouve tout en bas de la hiérarchie du foyer. Cela peut parfois causer quelques remous s'il est dominant : il a tendance à grogner et à essayer de remettre en question cette situation. Les parents sont les chefs de meute : ils peuvent le regarder le chien dans les yeux pour affirmer leur statut. Pas les enfants.

 

A partir de l'âge de 11-12 ans, un enfant peut essayer d'affirmer également sa supériorité hiérarchique par rapport au chien. Néanmoins, si lui-même ne respecte pas toujours les ordres du chef, l'animal a de grandes chances d'être perturbé. En particulier, s'il reçoit de la part de chacun des ordres contradictoires, il est incité à agir par lui-même, sentant le désordre naître au sein de la meute.

Ne me dérange pas quand je mange

Un Labrador allongé dans l'herbe avec sa gamelle devant lui

« Le contenu de ma gamelle m'appartient. Seul le chef, c'est-à-dire mon maître, peut m'enlever ma nourriture - il me l'a normalement appris dès mon plus jeune âge.

 

Un enfant n'est pas le chef et n'a aucun droit sur ma nourriture. Si tu la touches, je risque de mordre. »

Enfin, n'oublie pas ceci

Enfin, n'oublie pas ceci

  • « Lorsque tu joues avec moi (corde, bâton, ...), chacun tire de son côté. Si mes dents s'approchent de ta main, ce n'est pas pour te mordre, mais pour mieux saisir l'objet. Malheureusement,  il arrive que j'avance trop et que je t'attrape les doigts. Dans ce cas, lâche l'objet. »

  • « Si, lors d'une promenade, je suis attaqué par un autre chien, ne t'en mêle pas. Lâche la laisse et écarte toi. Tout ce que tu peux faire est de t'éloigner puis de m'appeler par mon nom. »

  • « J'ai une queue et je m'en sers comme moyen de communication. On appelle cela le langage non verbal. Tu peux comprendre mes sentiments grâce à ses mouvements, et elle joue un rôle dans mes différentes postures : attitude de dominance, de soumission, invitation au jeu, etc. Quoi qu'il en soit, j'ai besoin d'elle : ne tire pas dessus. Évite aussi de lui marcher dessus, car c'est une zone très sensible de mon corps. Ma réaction peut être brutale ! »

  • « Si un chien te mord, il ne faut pas bouger. Tirer aggraverait les dégâts. Il faut dominer sa douleur et sa peur, ne pas la montrer et ne pas crier : ça exciterait encore davantage l'animal. Essaie de lui parler d'une voix grave, afin de le calmer. »

  • « Nous ne devrions pas être laissés seuls ensemble. On ne sait jamais ce qui peut se passer, car nous ne parlons pas le même langage : une incompréhension peut vite déboucher sur une morsure. Pour éviter un accident, sois toujours accompagné quand tu vas à la rencontre d'un chien. Et lorsque tu joues avec un chien, n'oublie pas de regarder autour de toi si un adulte est présent. »

Dernière modification : 11/01/2022.

Commentaires sur cet article

Il est étrange de constater combien un chien dangereux et agressif peut ressembler à un humain dangereux et agressif : le même comportement est à adopter dans les deux cas : baisser la voix, garder son calme, etc.
Parmi l premiers mots de ma fille "Il est gentil, le chien ?", elle était toute petite : C'est ce que je demandais dès que nous en rencontrions un. Les enfants apprennent par l'imitation, on peut leur apprendre à agir avec les animaux avant la maternelle ! Elle faisait parfaitement la différence avec notre chien, qui la connaissait depuis sa naissance, ou les chiens de la famille.

   
Par CocciNim

(Montres le dos de ta main fermée.). Erreur le chien peut comprendre qu'on va lui mettre un coup de poing, moi je préfère main ouverte paume en avant et a mi hauteur du chien comme cela le chien pense que tu te soumet car quand tu arrive par le dessus il pense que tu veux le dominé c pas pour rien qu'on dit (ne jamais levez les bras devant un chien).

0    0
Par phiphi

Bon article qui aborde les points essentiels que tout enfant et parent devraient respecter ! Un DVD intitulé "Poilu, qui es-tu ?" reprend et complète ces conseils. Il s'adresse aux enfants entre 7 à 12 ans. Faites une recherche dans Google pour le trouver !

0    0
Par glouf

Très bon article et dans ces moments difficiles ou il est souvent question des chiens dits dangeureux, je dirais que c'est comme les voitures de tout a chacun lorsqu'ells sont bien conduites elles ne sont pas dangeureuses!

0    0
Par TRUCHOTD112

Je trouve cet article trés bien écrit et trés facile d'accès. Je pense que tous les parents devraient faire lire cela ou l'expliquer à leurs enfants, qu'ils aient ou non un chien. je vois trop souvent des gamins venir droit sur mon berger belge malinois sans aucune conscience du danger. Mon fils lui, connaît les réactions des chiens et se méfie toujours avant d'aborder un chien dans la rue. Il existe aussi des livres pour enfants trés bien rédigés, comme petit ours brun ou maman ours explique à son petit comment aborder un chien. Il y a des moyens d'éviter les accidents dont les médias nous parlent trop souvent, remettant en cause le chien et jamais le maitre. Bravo encore pour cet article.

0    0
Par Clem

Discussions sur ce sujet

Les poils de chien causent une allergie chez un enfant?

Bonjour à tous, Est-ce que les poils de chien peuvent rendre un enfant allergique? Mon petit cousin va passer...

Mon chien a mordu un enfant.

Bonsoir à tous, Mon chien a mordu un enfant de passage chez nous, je ne sais pas ce qui lui a pris. Que dois-je...

Comment socialiser mon chien avec les enfants ?

Bonsoir à toutes et à tous, Mon chien n’a aucun problème avec d’autres chiens ou d’autres personnes lors de nos...

Socialiser Chien et enfant

Bonjour à toutes et à tous, Nous avons un border collie de 4 mois, une femelle. Elle est propre et obéit à nos...

Quel petit chien pour maison avec jeunes enfants ?

Bonjour à tous, ayant toujours vécu au milieu de chiens de chasse (braques, setters, épagneul) dans mon enfance...