L’amaryllis est-il toxique pour le chien ?

Une amaryllis avec de belles fleurs

Toxique

 

Très appréciée comme plante d'appartement, l'amaryllis est une belle fleur à bulbe, dont les larges pétales en forme d'entonnoir sont souvent rouges. Sur le plan botanique, il ne s'agit pas d'une espèce en particulier ni même d'un genre précis : en effet, dans le langage courant, le mot « amaryllis » désigne quelques espèces appartenant à deux genres différents (Amaryllis et Hippeastrum) et appréciées comme plantes d'appartement pour leurs grandes fleurs colorées. Il s'agit donc d'un nom ambigu et qui prête à confusion.

Pourquoi l'amaryllis est-il toxique pour les chiens ?

Quelle que soit l'espèce concernée, l'amaryllis est toxique pour le chien s’il en ingère.Toute la plante est toxique, mais c'est surtout le bulbe qui constitue un vrai danger. Le principe actif responsable de cette toxicité est la lycorine. Il s'agit d'un alcaloïde présent également chez d'autres types de plantes, notamment la jonquille et le narcisse.

Les symptômes d'intoxication d'un chien à l'amaryllis

Les conséquences si un chien mange de l'amaryllis et s'intoxique avec sont généralement graves : des tremblements, une perte d’équilibre, des vomissements, des troubles cardiaques et une baisse de la pression sanguine.

 

Le chien peut aussi présenter une bradycardie (c'est-à-dire un rythme cardiaque anormalement bas), avec des pulsations susceptibles de descendre en dessous de 60 battements par minute. Si la quantité ingérée est importante, le décès peut survenir par crise cardiaque.

Que faire si mon chien mange de l'amaryllis ?

Pour cette raison, si jamais l'on soupçonne son chien d'avoir croqué un bulbe d'amaryllis ou d'avoir ingéré une quantité importante de feuilles ou de fleurs, mieux vaut contacter un vétérinaire ou un centre antipoison sans attendre, pour connaître les bons gestes à appliquer. En fonction de la quantité avalée, une hospitalisation peut être nécessaire pour l'aider à éliminer les toxines et à guérir.

Dernière modification : 11/10/2022.

Sommaire de l'article

  1. Page 1 : La liste des plantes toxiques
  2. Page 2 : L’acacia
  3. Page 3 : L’aglaonema
  4. Page 4 : L'aloe vera
  5. Page 5 : L’aloès
  6. Page 6 : L’allamanda
  7. Page 7 : L’amaryllis
  8. Page 8 : L’anthurium
  9. Page 9 : L'arum
  10. Page 10 : L’azalée
  11. Page 11 : Le bégonia
  12. Page 12 : Le brunfelsia
  13. Page 13 : Le buis
  14. Page 14 : Le cactus
  15. Page 15 : La clématite
  16. Page 16 : Le colchique
  17. Page 17 : Le croton
  18. Page 18 : Le cycas
  19. Page 19 : Le cyclamen
  20. Page 20 : Le dahlia
  21. Page 21 : Le dieffenbachia
  22. Page 22 : La digitale
  23. Page 23 : La dracaena
  24. Page 24 : L'euphorbe
  25. Page 25 : Le ficus
  26. Page 26 : Le fragon
  27. Page 27 : Le géranium
  28. Page 28 : Le gloriosa
  29. Page 29 : La glycine
  30. Page 30 : Le gui
  31. Page 31 : L'herbe à chat (cataire)
  32. Page 32 : L'hortensia
  33. Page 33 : Le houx
  34. Page 34 : L'if
  35. Page 35 : L'iris
  36. Page 36 : Le jasmin étoilé
  37. Page 37 : La jonquille
  38. Page 38 : Le laurier-cerise
  39. Page 39 : Le laurier-rose
  40. Page 40 : Le lierre
  41. Page 41 : Le lilas
  42. Page 42 : Le lys
  43. Page 43 : Le muguet
  44. Page 44 : Le narcisse
  45. Page 45 : L'oiseau de paradis
  46. Page 46 : L'oxalis
  47. Page 47 : Le philodendron
  48. Page 48 : Le poinsettia
  49. Page 49 : La renoncule
  50. Page 50 : Le rhododendron
  51. Page 51 : Le ricin
  52. Page 52 : Le spathiphyllum
  53. Page 53 : Le schefflera
  54. Page 54 : La tulipe
  55. Page 55 : Le yucca
  56. Page 56 : Les autres plantes toxiques