Les sports de traîne sur neige : traîneau à chiens, pulka et ski-joëring

Les sports de traîne sur neige : traîneau à chiens, pulka et ski-joëring

Parmi les sports canins, les sports de traîne regroupent plusieurs disciplines scindées en deux grands pôles : sur terre et sur neige.


L'attelage canin sur neige est certainement plus connu que l'attelage canin sur terre, car il a fait l'objet de nombreux livres, films et documentaires. La majorité est consacrée aux traîneaux à chiens. Pourtant, il existe plusieurs autres activités de sports de traîne sur neige, tels que la pulka et le ski-joëring.

Partager :  

Le traîneau à chiens

L'attelage se décompose en trois parties : les chiens, le traîneau et le musher. Le musher - dont le nom a pour origine le mot mush, lui même venant de la prononciation anglaise de « marche » - est la personne qui conduit l'attelage. Pour cela, il se fait obéir uniquement à la voix.

 

Les chiens tirent le véhicule et obéissent aux ordres du musher. Chaque chien, en fonction de sa place dans l'attelage, a une fonction définie :

  • Le chien de tête est celui qui écoute les ordres du musher et qui impose les directions et la vitesse à tout l'attelage ;
  • Les point dogs, derrière le leader, aident ce dernier à diriger l'attelage ;
  • Les team dogs ajoutent de la puissance au groupe ;
  • Les chiens de barre, ou wheel dog, sont généralement les plus puissants, car ce sont eux qui doivent faire démarrer le traîneau.

 

En général, les attelages sont composés de 4 à 8 chiens.

Suivant la distance parcourue, le traîneau peut avoir des formes et des matériaux différents. Pour les courses rapides, de types sprint, on utilise la composition carbone/kevlar, pour sa grande légèreté et sa rigidité. Pour des longues ou moyennes distances, le traîneau en bois, long à fond plat et plein, est privilégié.

 

Pour chaque course, il existe plusieurs catégories en fonction de l'âge du musher et du nombre de chiens dans l'attelage :

  • Catégorie O : 9 chiens et plus ;
  • Catégorie A : 7 à 8 chiens ;
  • Catégorie B : 5 à 6 chiens ;
  • Catégorie C : 3 à 4 chiens ;
  • Catégorie D : 2 chiens.

Chacun de ces groupes est à son tour divisé en sous-catégories suivant la race de chiens composant l'attelage : Husky sibérien, Malamute, Samoyède ou Chien du Groënland.

 

Il existe trois épreuves, disputées en plusieurs manches ou plusieurs étapes :

  • Le sprint (SP), qui se court à vitesse maximum sur 8 à 20 kms ;
  • La moyenne distance (MD), qui s'étale entre 20 et 30 kms ;
  • La longue distance (LD), qui se présente sous forme de raids de 20 à 50 kms, pour une distance totale de 1.000 à 2.000 kms.

 

Deux courses longue distance sont très connues et réputées : l'Iditarod et la Yukon Quest, se déroulant toutes deux en Alaska.

 

Faire du traîneau est un sport très physique, car il faut aider les chiens, être toujours attentif à ce qu'ils font et à leur santé. Il ne suffit pas de monter sur les patins et attendre que cela se passe : le musher doit être en osmose avec ses chiens, partager leur travail pour qu'ils sentent qu'il est là, qu'il les soutient et qu'il est fier du travail accompli. La récompense du chien est avant tout de sentir la satisfaction de son musher, même si les friandises sont toujours les bienvenues.

La pulka

L'équipe de la pulka est constituée d'un skieur de fond et d'un ou deux chiens. Entre l'humain et les chiens se trouve la pulka, une sorte de petit traîneau. Celui-ci est lesté avant chaque course, ou sert à transporter du matériel lors des randonnées.

 

Il est primordial que les affaires transportées dans la pulka soit bien adaptées au traîneau afin d'assurer un maximum de confort et de ne pas risquer de blesser le musher ou les chiens.

Le ski-joëring

Comme la pulka, le ski-joëring se pratique avec un ou deux chiens. Le musher est relié aux animaux par une ligne de trait tendue entre sa ceinture ventrale et le harnais des chiens.

 

Le ski-joëring demande une très grande connivence entre les chiens et le musher, car ils doivent accorder leurs rythmes respectifs.

Les fédérations et clubs de sports de traîne

En France, il existe actuellement deux fédérations sportives de chiens de traîneau ayant chacune ses convictions, et dont le rapprochement a jusqu'à présent échoué :

 

  • La Fédération Française des Sports de Traîne (FFST), qui accepte tous les types de chiens, du pure race au type nordique en passant par les chiens de chasse et croisés. La FFST est agréée par le ministère de la jeunesse et des sports. Elle seule a compétence pour délivrer des titres territoriaux (championnats régionaux, départementaux ou de France).
    Elle est affiliée à l'ESDRA (European Sled Dog Racing Association), antenne européene de la Fédération Internationale Sportive de Traineau à Chiens (FISTC), ainsi qu'à l'IFSS (International Federation for Sled dog Sports). Cette dernière est elle-même affiliée à l'AGFIS, organisme international regroupant toutes les fédérations internationales sportives.

 

Reproduction interdite sans autorisation.

Réagir à cet article

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :
Envoyer

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet