Les épreuves du T.A.N.

Page précédente :
Présentation du T.A.N.

Les épreuves du T.A.N. pour les chiens de chasse

Les épreuves du T.A.N. pour les chiens de chasse

L’épreuve de résistance au stress : le coup de feu

Plusieurs coups de feu sont tirés à une distance d’au moins 20 mètres. Le chien n’est jugé que sur le deuxième ou le troisième coup de feu. En effet, il est normal qu’un chien sursaute ou marque le coup lorsqu’il entend le premier tir. N’importe quel être humain ferait également un bond en entendant une détonation près de lui alors qu’il ne s’y attend pas.

 

L’aptitude du chien à être attentif après le coup de feu est parfois flagrante dès le premier tir, et se confirme avec le ou les suivants.

Les qualités de nez

Le chien est placé dans un milieu où se trouve un gibier qu’il doit renifler et rechercher par curiosité naturelle. Les rencontres fortuites de gibier ne sont cependant pas prises en considération. Des oiseaux pourront être oubliés du fait d’une quête désordonnée. Si le chien passe à bonne distance du gibier sans en avoir connaissance par deux fois, il est ajourné. De même, on admettra une tape, mais deux tapes entraînent l’ajournement.

L’aptitude à l’arrêt

Une pose d’arrêt, même brève, est exigée. Un arrêt non maintenu pour une mise à l’envol ou la poursuite du gibier, c'est-à-dire si le chien se sert sans attendre le conducteur, seront mis sur le compte d’une grande passion. Si la mise à l’envol sans arrêt est répétée deux fois, le chien est ajourné.

Les épreuves du T.A.N. pour les chiens d'attaque

Les épreuves du T.A.N. pour les chiens d'attaque

L’épreuve de courage : la menace

Une personne menace le chien avec un bâton, à au moins 5 mètres de l’animal. Celui-ci, tenu par son maître qui l’encourage, doit réagir courageusement et faire face à l’agresseur.

 

Un chien craintif, qui essaye de se sauver ou de se cacher derrière son maître est recalé.

L’épreuve de mordant : l’attaque de face

L’épreuve de mordant est une attaque traditionnelle, que l’on retrouve dans les épreuves du brevet de chien de défense.

 

La personne qui attaque ne fait pas de barrage, ni d’esquive. Le chien doit, sur l’ordre de son maître, attaquer courageusement, tenir sa prise pendant 10 secondes et revenir aux pieds de son maître dès que celui-ci le rappelle.

D'autres épreuves du T.A.N.

D'autres épreuves du T.A.N.

L’épreuve de sociabilité : le passage en foule

Le chien évolue avec son maître au milieu d’un groupe de personnes marchant et tournant pour les envelopper. Le chien ne doit pas être agressif ni craintif, et suivre au pied les évolutions de son maître. En fait, on lui demande d’être sociable et équilibré, comme le sont la plupart des milliers de chiens vivant en ville.

L’apport à terre

Le maître lance un objet à rapporter. Le chien doit le lui ramener au pied.

L’apport à l’eau

L’épreuve est la même que pour l’apport à la terre, mais cette fois l’objet est lancé dans l’eau, que ce soit dans un lac ou une rivière.

Le mot de la fin

Accessible à tous les jeunes chiens, même ceux ne pouvant participer aux concours de beauté canins, le T.A.N. est un bon moyen de reconnaître les qualités et aptitudes naturelles de l'animal, qui méritent aussi d'être préservées, l'éducation du chien n'étant là que pour les mettre en valeur et les développer.

 

En outre, un bon éleveur canin devrait avoir pris soin de faire passer le T.A.N. à ses chiens, afin de garantir leur sociabilité et leur équilibre comportemental, d'autant que l'on voit de plus en plus de faits divers du à un manque d'équilibre des chiens. Ce peut donc être un critère pour bien choisir l'élevage dans lequel acheter son chien.

 

Il y a en général plusieurs tests tout au long de l’année, à travers toute la France. Si vous souhaitez inscrire votre chien, le mieux est de passer par le club de race concerné, qui pourra vous donner tous les renseignements nécessaires.

Page précédente :
Présentation du T.A.N.
Dernière modification : 11/03/2019.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager