Fly-Ball

Partager
 

LE FLY-BALL

Sport canin surprenant et cocasse, le Fly-ball suscite un extraordinaire engouement en Grande-Bretagne où il est apparu à la fin des années soixante-dix.
Contrairement à leurs homologues britanniques, les cynophiles français connaissent mal ce jeu dont le principal atout réside dans le fait d'être à la portée de tous les chiens et de tous les maîtres.
Activité spectaculaire exigeant une grande vitesse d'exécution, le Fly-ball ne manque pourtant pas d'atouts pour surprendre et séduire un large public.
Cette discipline est, en fait, une course de relais mettant en compétition deux équipes de quatre chiens (ou plus) sur deux parcours identiques et parallèles. Au signal du juge, les deux premiers chiens s'élancent, franchissent chacun de leur côté une série de quatre haies au bout de laquelle est placée une boîte contenant une balle. Pour l'attraper, le chien doit appuyer sur une sorte de pédale qui, en déclenchant un ressort, propulse le projectile à une hauteur de 60 centimètres. La tâche du chien consiste à happer la balle en plein vol pour gagner un maximum de temps et à la rapporter à son maître en franchissant le parcours de haies en sens inverse. Dès qu'il a sauté le dernier obstacle, un autre chien peut prendre le départ. Le chronomètre ne s'arrête qu'une fois le parcours du dernier concurrent achevé. A égalité de fautes (refus de haies), l'équipe qui a réalisé le meilleur temps remporte l'épreuve.

Voir vidéo "Le Flyball"

Dernière modification : 11/03/2019.
Reproduction interdite sans autorisation.