Danser avec son chien : l'obérythmée

L'Obérythmée (obéissance rythmée) est un sport canin dans lequel le chien et son maître présentent une chorégraphie en musique. Loin d'être un numéro de cirque, l'objectif est de mettre en exergue la force du lien unissant le maître et son compagnon.


Dérivée de l'obéissance canine "classique", la discipline a réussi à se démarquer grâce à l'ajout de mouvements ludiques appelés tricks ou tours.

Partager :  

Définition et historique

Définition de la CNEA

La Commission Nationale d’Éducation et d’Agilité de la Société Centrale Canine, ou CNEA, a défini l'obérythmée comme suit :

« Il s’agit d’éducation canine originaire d'Angleterre, dans un style libre et sur fond musical, avec un double objectif : se faire plaisir et avoir un chien obéissant ; sport canin dynamique et ludique où l’équipe « maître-chien » forme un couple en parfaite harmonie. »

Historique

L'obérythmée a vu le jour en 1990, lors d'un séminaire sur l'obéissance. Mary Ray, célèbre éducatrice canine originaire du Royaume-Uni, devait réaliser une démonstration devant le public. Elle en profita pour présenter une "routine" fixe sur musique. Au vu de l'enthousiasme de l'audience pour cette performance, elle réalisa, deux ans après, une nouvelle démonstration sur le ring d'honneur du Crufts, l'une des plus grandes manifestations canines au monde. Ces performances donneront naissance à une discipline sportive canine à part entière en 2000, avec deux concours organisés en Hollande et en Belgique.

 

En 2005, La Société Centrale Canine (SCC) officialise en France l'obérythmée en tant que sport canin et organise ses premiers concours. A la même époque, d'autres pays d'Europe se lancent dans l'aventure de l'obérythmée, dont la Finlande, le Danemark, la Norvège, l'Allemagne et la Suisse. De grandes compétitions voient alors le jour, dont un championnat du monde et un championnat d'Europe.

Pratiquer l'obérythmée

L’objectif de l’obérythmée est de diriger son chien sur une musique. Le chien doit être docile, parfaitement à l'écoute de son maître, mais aussi créatif, pour pouvoir impressionner le public et le jury. L'obérythmée est un mélange d'obéissance classique, de jeux et de danse artistique. C’est aussi et surtout une nouvelle manière de bouger avec son chien.

 

Les catégories en obérythmée

L'obérythmée, ou "dog dancing" en anglais, est divisée en deux catégories :

 

  • le HTM, ou Heelwork To Music, basé sur la marche au pied. Cette catégorie correspond à la suite logique de l'obédience canine. Le critère de jugement principal est l'alignement du chien avec le genou du maître, quelle que soit la direction dans laquelle il se dirige. Il est possible d'utiliser 25% de FreeStyle dans une chorégraphie de HTM. Les chiens ayant appris à marcher au pied sont parfaitement à l'aise dans le HTM.

  • Le FS, ou FreeStyle, où le chien n'est pas nécessairement collé au maître. Les jurés seront particulièrement attentifs à la synchronisation entre le maître et le chien ainsi qu'à la bonne exécution des figures. Il est possible d'utiliser 25% de Heelwork To Music dans une chorégraphie de FS. Le FreeStyle convient mieux aux chiens n'ayant pas l'habitude de marcher à côté de leur maître.

 

Il est à noter que, pour les concours débutants, il n'y a pas de différenciation entre le HTM et le FS.

 

Le premier organisme d'obé-rythmée est le World Canine Freestyle Organisation (WFCO), mais de nombreux clubs existent dans le monde.

 

En Angleterre, c'est le HTM qui s'est imposé, tandis que les États-Unis pour leur part sont plus adeptes du FS. Le HTM demande davantage de sobriété et de contrôle dans l'exécution de la chorégraphie, alors que le FS est plus libre. Cependant, au fil des années, le FreeStyle tend à plus de rigueur, alors que le Heelwork To Music propose davantage de créativité grâce à l'incorporation de nouvelles positions.

Quels sont les chiens pouvant pratiquer l'obérythmée ?

La discipline est pratiquable par tous les chiens, peu importe l'âge du chien, sa race canine, sa forme physique, ou encore ses éventuels handicaps. Même si votre chien fait partie des plus grandes races de chien, il peut se retrouver parfaitement à son aise lors d'une séance d'obérythmée. L'apprentissage peut débuter chez le chiot, par l'acquisition des fondamentaux de l'éducation canine. Les exercices réalisés dans le cadre de la discipline sportive ne présentent absolument aucun risque pour le chien, sous réserve bien sûr d'un échauffement adéquat. 

 

L'obérythmée est avant tout un instant de plaisir, de partage entre un chien et son maître. Danser ensemble, en rythme, et partager le plaisir de la musique est un instant de complicité magnifique. C'est un moyen innovant et ludique de nouer une relation forte avec son fidèle compagnon. Les passionnés de la discipline peuvent se diriger vers la pratique de concours, exigeants, mais qui vont renforcer encore davantage le lien entre le chien et le maître.

 

L'obérythmée en compétition

En compétition, l'obérythmée se pratique sur une piste de danse de 12 x 32 mètres. Une chorégraphie dure entre 1 minute 30 et 4 minutes. Les critères de notation des candidats sont :

  • la performance artistique ;
  • l'obéissance du chien ;
  • les costumes de scène.

 

Il est aussi possible de concourir dans la catégorie "team", avec plusieurs maîtres et plusieurs chiens, pour celles et ceux aimant les sports collectifs.

 

L'obérythmée est parfois considérée, à tort, comme un simple numéro de cirque. L'obérythmée suit la cadence d'une musique et propose des tours répondant à une codification précise. Lors d'un numéro de cirque, certains accrocs peuvent avoir lieu, mais être détournés pour faire rire le public. Comparer l'obérythmée au cirque équivaut à assimiler des danseurs professionnels de rock acrobatique à des danseurs de cabaret. Les deux sont de magnifiques spectacles, mais sont très éloignés l'un de l'autre.

Débuter l'obérythmée avec son chien

Débuter l'obérythmée débute par l'apprentissage de tours. Cela nécessite bien sûr que le chien ait déjà acquis les fondamentaux de l'éducation canine, comme le fameux assis, au pied, pas bouger ou encore venir au pied. Il n'est pas nécessaire d'investir dans du matériel sophistiqué ou de s'inscrire dans un club canin pour les premiers apprentissages : vous travaillez chez vous, quand vous le souhaitez. C'est une pratique qui ne coûte pas un centime, mais qui demande en revanche beaucoup de patience.

 

Apprendre des tours à son chien peut être optimisé grâce au concept de "conditionnement opérant", c'est-à-dire qu'une action réalisée par le chien entraîne une conséquence positive ou négative, selon la nature de l'action. Pour ce faire, le maître utilise un clicker, actionné pour récompenser toute bonne action réalisée par le chien.  

 

C'est une méthode d'éducation canine douce, non coercitive, où le chien est acteur de son propre développement. Les animaux "clickés" sont joueurs et toujours prêts à apprendre de nouvelles actions. Inversement, un mauvais comportement est totalement ignoré, l'attention du maître ne se portant que sur les bonnes actions.

 

Lorsque le comportement désiré est acquis par le chien, la récompense ne demeure plus systématique, mais devient aléatoire, puis est petit à petit retirée. Cela permet de récompenser de nouvelles actions, mois après mois.

 

L'usage du clicker n'est évidemment pas obligatoire. Cependant, cet outil a fait ses preuves dans la pratique et l'apprentissage de l'obérythmée, notamment pour les compétiteurs. Toute autre méthode d'apprentissage basée sur le renforcement positif est efficace. Il vous faudra encore davantage de travail pour vous hisser au niveau de Mary Ray, capable de réaliser un travail avec quatre chiens simultanément.

Le mot de la fin

L'obérythmée nécessite beaucoup de temps et de pratique afin de parvenir à un bon niveau. Si une chorégraphie vous paraît fluide, c'est parce qu'un immense travail a été effectué en amont. Il faut compter en règle générale environ trois ans pour qu'un chien atteigne un niveau lui permettant de prendre part à des concours. Il vous faudra encore davantage d'années de travail pour vous hisser au niveau des meilleurs comme Mary Ray, capable de présenter une chorégraphie parfaite avec quatre chiens en simultané.

Dernière modification : 29/07/2018.
Reproduction interdite sans autorisation.

Commentaires sur cet article

Bonjour,

Ravie de voir qu'il y a un article sur l'obé rythmée sur votre site !! c'est tellement rare qu'on en parle !
Pour information, pour faire connaître au grand public et apprendre cette discipline, j'ai créé le site www.dog-dancing.fr, si cela peut compléter votre rubrique !

Cordialement

   
Par Hodin Sandrine

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet