Justian (32) Les meilleurs chiens d'arrêt dans la course

08/02/2011
Partager
 

Tous les ans, on vient de loin à Justian pour les tests d'aptitudes naturelles (TAN) des chiens de chasse et chiens d'arrêt, réservés aux épagneuls bretons et aux braques français.

Dimanche 24 juillet, les tests s'adressaient en priorité à de jeunes chiens et avaient pour but de mettre en évidence leurs aptitudes naturelles, toute notion de dressage mise à part. Cet examen permet d'évaluer l'aptitude du chien pour son flair, sa qualité d'arrêt et ses aptitudes au commandement de son maître.

Les épagneuls bretons étaient la race la plus représentée lors du concours.
PHOTO R. M.

58 chiens d'arrêt
Le club organisateur du Tartarin (association de Justian, Roques et Lagardère) se met tous les ans en évidence pour son organisation parfaite, la qualité de son accueil et l'excellent déroulement des épreuves. Cinq terrains, chacun supervisé par un juge officiel, recevaient les cinquante-huit chiens d'arrêt qui ont fait les ateliers TAN (49 épagneuls bretons et 9 braques français).

Les cinq épreuves ont donné cinq vainqueurs, qui seront prochainement sélectionnés pour la finale régionale en Gironde : 1. Fourmi du Mas d'Eyraud, à J.-J. Brouzeng ; 2. Fleur des Marais du Piat, à Bruno Veron ; 3. Erton des plaines Dauxéennes, à Sarl Pinel ; 4. Free de la Source aux Perdrix, à Gérard Dorbes (dont le chien Best avait gagné il y a 3 ans) ; 5. Félix du Lys de l'Aussonnelle, à Gabriel Malesson.

En outre, une épreuve de rapport en eaux profondes a vu se mesurer sept chiens, dont quatre ont réussi l'épreuve. Seize chiens ont passé les tests d'initiation et se sont révélés prometteurs. Ce sont donc au total quatre-vingts chiens, venus du Gers, des Landes, du Lot- et-Garonne, de la Haute-Garonne, des Pyrénées-Atlantiques, du Tarn et du Tarn-et-Garonne, qui ont rivalisé d'adresse, de flair et d'équi- libre, assurant ainsi le succès de l'épreuve annuelle disputée à Justian.

Rémi Marchal

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet