Exercices de fitness de base pour chien

Exercices de fitness de base pour chien

Les exercices présentés ici peuvent se faire sur tous les objets précédemment cités, et doivent être exécutés progressivement, en partant du sol jusqu'à l'objet haut et instable de votre choix.


Il ne faut pas passer à l'étape supérieure, ou à un équipement plus complexe, si le chien montre des signes d'inconfort, de stress ou de douleur.

La position statique et ses variantes

La position statique et ses variantes

Un chien en statique se tient debout, tête haute et dos droit, les pattes antérieures perpendiculaires au sol, et les pattes postérieures étirées un peu vers l'arrière.

 

La patte avant droite doit être sur la même ligne que la patte arrière droite, et inversement. Le dos ne doit pas se creuser, le poids du corps doit être également réparti (le chien ne penche ni vers l'avant ni vers l'arrière) et l'animal doit tenir cette position une dizaine de secondes. Soyez généreux en friandises et rendez ce moment positif, car en employant la force ou en criant, vous inciterez votre chien à vous fuir, et sa position en sera affectée.

 

Allez-y par étapes, et montez la tenue de la position par paliers sur plusieurs jours. Si, malgré tous vos efforts, votre chien ne cesse de bouger, vous pouvez lui apprendre à tenir sur quatre boîtes de conserves ou quatre hérissons en plastique.

 

L'exercice de la statique est simple et permet de dépister très vite les inégalités musculaires : si votre chien penche, si ses pattes ne sont pas alignées ou s'il les positionne « en canard », cela vous permettra de prendre rendez-vous avec un ostéopathe canin avant d'en demander plus et d'aggraver les éventuels problèmes.

 

Rester debout vous paraît inutile ? Cet exercice est pourtant la base à partir de laquelle vous pourrez introduire beaucoup d'autres exercices. De plus, il permet de savoir comment se tient votre chien sur le plat, et votre but sera d'avoir une position similaire une fois ses pattes posées sur un coussin d'équilibre.

 

Quelques excercices à effectuer ensuite peuvent servir d'échauffement avant une activité sportive (course, saut de haies, nage...) :

  • Relevez la tête du chien en mettant une friandise près de son nez (enlevez la s'il bouge une seule patte), puis baissez là tout doucement jusqu'entre ses pattes antérieures. Remontez tranquillement, en gestes lents et fluides ;

 

  • Par le même procédé, tournez sa tête vers la droite puis vers la gauche. Allez-y progressivement, en vérifiant bien que ses pattes ne changent pas de position.

 

  • Poussez le chien très légèrement au niveau de l'épaule gauche. Le but est d'à peine le déséquilibrer afin qu'il s'appuie de l'autre côté. Faites la même chose avec son épaule droite et ses hanches. Attention, votre poussée doit être très douce et très courte : vous ne devez pas inciter votre chien à bouger, mais juste à se rééquilibrer.

 

En plus d'étirer les muscles du dos et de les assouplir, ces exercices travailleront la conscience du corps de votre chien, ce qui est pratique pour éviter les claquages et les faux mouvements.

L'introduction des supports

L'introduction des supports

Si votre chien maîtrise les exercices précédents, vous pouvez en effectuer de plus difficiles. Mais avant de chercher l'instabilité, il est bon de faire une petite étape intermédiaire. En utilisant deux supports de la même hauteur (briques, boîtes, planches, etc.), refaites les exercices précédents.

 

Il faut laisser le chien aller à son rythme. Au lieu de le guider avec une friandise pour qu'il pose les pattes sur ce qui est face à lui, faites du shaping, ou façonnage : récompensez tout intérêt pour ce nouveau matériel. Un regard, un toucher du museau ou d'une patte : tout cela peut être félicité, encouragé et récompensé, pour que votre compagnon l'assimile à quelque chose de positif et y aille de lui-même, en toute conscience, au lieu de suivre aveuglément la nourriture ou d'être placé par vos soins.

 

En marquant positivement chaque petite étape, vous lui permettrez de gagner en assurance, préalable indispensable pour pouvoir ensuite travailler sur des objets hauts et instables.

 

Avec ce support stable, vous pouvez introduire votre chien à deux nouvelles positions, qui, avec la position debout en statique, formeront la base de votre programme fitness, se transférant d'équipement en équipement, et pouvant se décliner sur d'indénombrables niveaux de difficulté. Il s'agit de maintenir ses deux pattes antérieures ou postérieures sur un objet surélevé. Vous pourrez alors faire tout ce qui vous sera proposé par la suite, dans les limites de la forme physique de votre chien.

 

Pour les chiens très inhibés, craintifs, ou les chiots, peut être mettre mis en place un exercice passif qui consiste à les faire travailler sans contexte d'exercice.

 

Il s'agit de créer un couloir, formé par un mur et un meuble, au bout duquel on place une friandise ou un jouet pour chien très apprécié. Entre le chien et sa récompense, placez des coussins de fitness ou vos balles dégonflées, afin qu'en y marchant, le chien se familiarise avec leur odeur et leur texture. Aucune pression ne doit être exercée sur lui : créez le couloir, mettez sa gamelle au bout, et partez ailleurs. Ne l'incitez pas, ne le regardez pas. Sa curiosité fera le reste.

Dernière modification : 09/04/2019.
Reproduction interdite sans autorisation.

Sommaire de l'article

  1. 1. Qu'est ce que le fitness canin ? 
  2. 2. Préparer une séance de fitness canin 
  3. 3. Débuter le fitness canin 
  4. 4. Exercices de fitness de base pour chien
  5. 4.1. La position statique et ses variantes
  6. 4.2. L'introduction des supports
  7. 5. Notions à connaître pour faire du fitness canin avancé 
  8. 6. Exercices de fitness pour chien avec des coussins 
  9. 7. Exercices de fitness canin complexes 

Vidéos sur ce sujet