Le vinaigre de cidre pour les chiens : bienfaits & conseils

Une bouteille contenant du vinaigre de cidre

Lorsqu'on souhaite réduire la quantité de produits chimiques que l'on utilise au quotidien (par exemple pour le ménage, la cuisine ou l'hygiène), les options possibles ne sont en fait pas si nombreuses que cela. Néanmoins, celles qui existent sont efficaces et pour beaucoup multi-usages.


Parmi ces produits naturels pouvant avoir toutes sortes d'utilités au quotidien figure notamment le vinaigre de cidre. Facile à fabriquer, pratique et peu cher, il ne manque pas d'atouts - et cela ne vaut pas seulement pour l'Homme, mais aussi pour son meilleur ami.


Voici un tour d'horizon des principaux usages du vinaigre de cidre pour les chiens, ainsi que quelques explications et conseils sur la façon de bien s'en servir.

Qu'est-ce que le vinaigre de cidre ?

Une carafe et un verre contenant du vinaigre de cidre

Le vinaigre de cidre est un type de vinaigre transparent et de couleur orangée, fabriqué à partir de jus de pomme fermenté.

 

Plus précisément, des pommes sont d'abord écrasées pour en faire du jus. Ce jus de pomme est ensuite mis à fermenter, de manière que le sucre qu'il contient se transforme en alcool - comme on le ferait pour obtenir du cidre. Enfin, l'alcool est à son tour transformé en acide acétique sous l'action de certains types de bactéries : c'est ce qui explique qu'il a ce goût acide et cette odeur piquante typiques de tous les vinaigres.

 

Contrairement à ce que son nom pourrait laisser penser, le vinaigre de cidre n'est pas alcoolisé : tout l'alcool issu de la fermentation du sucre a été transformé en acide. Ainsi, le pourcentage indiqué sur l'étiquette d'une bouteille de ce produit correspond non pas à un degré d'alcool, mais à un degré d'acidité (environ 5%).

 

Ce produit naturel possède de multiples bienfaits tant pour les humains que pour les animaux - notamment les chiens.

Que contient le vinaigre de cidre ?

Une tasse contenant du vinaigre de cidre

Le vinaigre de cidre contient en moyenne 94% d'eau, le reste étant notamment du sucre, des hydrates de carbone (c'est-à-dire des glucides), de l'acide acétique et des sels minéraux (notamment du manganèse).

 

Il ne contient en revanche ni protéines, ni lipides, ni vitamines, ni même alcool, ce dernier étant transformé en acide acétique sous l'effet de certaines bactéries. Il n'existe donc aucun risque d'intoxication du chien à l'alcool même s'il en consomme - alors que ce risque existe avec le cidre, qui lui en contient bel et bien.

 

De fait, bien qu'il soit obtenu à partir de pomme et non de raisin, la composition du vinaigre de cidre est proche de celle du vinaigre de vin classique. Il est néanmoins un peu moins acide que ce dernier.

Le vinaigre de cidre pour soulager les démangeaisons d'un chien

Un chien Husky se gratte l'oreille avec la patte

Parmi les nombreux bienfaits du vinaigre de cidre, on peut citer notamment sa capacité à soulager rapidement les démangeaisons, chez un humain comme chez un chien.

 

En effet, il possède des vertus anti-inflammatoires, et aide donc à faire passer rapidement l'envie de se gratter. Cela fonctionne très bien pour calmer une piqûre (de moustique, de puce, d'araignée...) ou pour certaines maladies de peau comme le psoriasis. Il faut toutefois être bien conscient du fait qu'il se contente de calmer l'inflammation, mais n'en règle pas la cause sous-jacente : il ne s'agit pas d'un traitement à proprement parler.

 

Pour utiliser du vinaigre de cidre afin d'apaiser les démangeaisons d'un chien, il suffit d'en étaler quelques gouttes directement sur la zone en question : l'effet est presque immédiat. Dans le cas général, il peut être utilisé pur ; toutefois, pour un animal ayant une peau sensible, mieux vaut le diluer dans de l'eau avant utilisation, afin de ne pas prendre le risque d'irriter la peau.

Le vinaigre de cidre pour désinfecter une plaie d'un chien

Une femme désinfecte l'oreille de son chien avec du vinaigre de cidre

En plus d'avoir la capacité d'apaiser les démangeaisons, le vinaigre de cidre possède - comme d'ailleurs tous les vinaigres - des propriétés antiseptiques, c'est-à-dire de lutte contre les microbes. Il doit cette particularité à son acidité naturelle, qui empêche les germes pathogènes de proliférer. C'est donc un bon désinfectant pour les petits bobos et blessures sans gravité.

 

C'est d'autant plus vrai que son acidité est proche du pH habituel de la peau : cela le rend moins agressif que les désinfectants classiques, même s'il peut rester trop fort pour une peau sensible.

 

Afin d'utiliser du vinaigre de cidre comme désinfectant pour un chien qui a une plaie, il suffit d'imbiber un coton ou une gaze stérile avec un peu de produit puis de tamponner délicatement la plaie avec. Là encore, si l'animal a la peau sensible, mieux vaut diluer le vinaigre dans un peu d'eau avant application : cela évite d'abîmer celle-ci. Il ne reste ensuite plus qu'à surveiller que tout rentre progressivement en ordre.

 

Si toutefois la plaie semble ne pas guérir, prend une couleur étrange voire s'infecte, il n'y a pas à hésiter : il faut contacter un vétérinaire sans attendre, pour qu'il la soigne avant que la situation ne dégénère.

Le vinaigre de cidre pour un chien qui sent mauvais

Une femme nettoie son Samoyède avec un spray

Bien qu'en la matière il soit moins puissant que le bicarbonate de sodium, le vinaigre de cidre possède lui aussi des vertus désodorisantes, qui peuvent être d'une grande utilité lorsqu'on possède un chien. En effet, malgré tout l'amour qu'on éprouve pour lui, force est de constater que celui-ci sent parfois assez mauvais... Cela peut être à cause d'un problème de peau (par exemple une séborrhée), parce qu'il s'est roulé dans une matière malodorante (de la boue, des excréments...), ou même simplement parce qu'il sent naturellement fort (comme c'est le cas de certaines races).

 

Du vinaigre de cidre peut être ajouté au shampoing qu'on utilise habituellement pour le laver, afin de renforcer l'effet de ce dernier et d'éliminer ces mauvaises odeurs. Le mélange s'emploie alors comme un shampoing normal, et doit être bien rincé à l'eau claire pour éviter les résidus sur la peau.

 

Le vinaigre de cidre peut aussi être dilué dans de l'eau puis vaporisé sur le pelage. Il ne reste ensuite plus qu'à laisser agir quelques minutes, avant de brosser soigneusement pour faciliter le séchage et la disparition des mauvaises odeurs.

 

Dans les deux cas, le vinaigre de cidre peut sentir un peu fort au début, mais il n'y a pas lieu de s'inquiéter : son odeur disparaît en seulement quelques minutes à dizaines de minutes. Toutefois, si l'animal semble gêné par l'odeur, mieux vaut opter pour un produit moins odorant - par exemple du bicarbonate de sodium, un produit très utile pour les chiens.

Le vinaigre de cidre pour lutter contre les puces d'un chien

Une femme vaporise un répulsif sur un petit chien

Il est de notoriété publique que les chiens n'aiment pas beaucoup les odeurs fortes, à l'image par exemple de celle du citron (ou même des agrumes en général). Ils ne sont toutefois pas les seuls : un certain nombre de parasites, notamment les puces, ne les aiment pas beaucoup non plus. D'ailleurs, beaucoup de produits répulsifs contiennent des substances particulièrement odorantes : citronnelle, menthe poivrée...

 

Le vinaigre de cidre fait partie des produits ayant la réputation de faire fuir les puces des chiens, y compris celles déjà installées dans le pelage. Il peut donc aider à prévenir une infestation ou lutter contre cette dernière une fois qu'elle est présente.

 

La technique recommandée est de remplir un récipient avec environ deux tiers de vinaigre de cidre et un tiers d'eau, de vaporiser le mélange sur l'animal, puis de le masser pour bien faire pénétrer le liquide : ni la peau ni le pelage ne doivent rester mouillés. Il faut répéter l'opération environ une fois par semaine - voire deux fois  s'il s'agit de combattre une infestation déjà présente.

 

Il est globalement avéré que cette méthode a effectivement une action répulsive sur les puces, mais elle est loin d'avoir une efficacité comparable à celle d'un anti-puces pour chien classique. Mieux vaut donc de tester pendant quelques semaines, et d'aviser en fonction des résultats obtenus. S'ils sont insuffisants, ou bien s'il y a urgence à faire disparaître les puces (par exemple dans le cas d'un chien allergique aux piqûres de puces), mieux vaut se tourner vers un produit plus classique.

Le vinaigre de cidre comme vermifuge pour chien ?

Un vétérinaire donne un vermifuge à un petit Westie

Parmi les divers bienfaits qu'aurait le vinaigre de cidre, sa capacité à faire office de vermifuge naturel pour nos animaux de compagnie - notamment les chiens et les chats - est probablement celui qui a le plus la vie dure.

 

En effet, nombre d'adeptes des remèdes et traitements naturels affirment qu'il aurait comme propriété, lorsqu'il est avalé, de modifier l'acidité de l'appareil digestif et de rendre ce dernier inhospitalier pour les vers parasites. Ainsi, ceux-ci ne pourraient plus survivre, finiraient par mourir et par être éliminés de l'organisme.

 

Toujours selon ces personnes, il suffirait pour que cela soit efficace de verser une à deux cuillères à café de vinaigre de cidre dans un verre d'eau, de mélanger le tout et de le donner à boire au chien pendant au moins une semaine.

 

Il faut toutefois savoir qu'à ce jour aucune preuve scientifique ne permet de confirmer cette théorie. En effet, rien ne permet d'affirmer qu'ingurgiter du vinaigre de cidre modifierait durablement l'acidité du tube digestif - ni d'aucun autre organe, d'ailleurs. Seule l'acidité de l'urine pourrait effectivement être impactée notablement par une ingestion de vinaigre de cidre, mais cela n'est d'aucune utilité pour prévenir les infestations de parasites internes...

 

Il est donc hasardeux de recourir à ce traitement naturel pour tenter de protéger son chien contre les vers. Cela pourrait même être dangereux, car l'animal n'est pas à l'abri d'une infestation et peut tomber gravement malade. Mieux vaut plutôt recourir aux vermifuges habituels recommandés par le vétérinaire.

Le vinaigre de cidre en cas d'infection urinaire du chien ?

Un chien fait pipi dans le jardin

Le vinaigre de cidre pourrait avoir une action sur les bactéries qui causent le plus d'infections urinaires, chez le chien comme chez l'humain. Son effet est toutefois pour l'instant controversé, puisqu'aucune preuve concluante n'existe à ce jour. Il est avéré néanmoins qu'il a bel et bien une certaine efficacité contre les bactéries.

 

C'est ce qui ressort notamment d'une étude intitulée « Antimicrobial activity of apple cider vinegar against Escherichia coli, Staphylococcus aureus and Candida albicans; downregulating cytokine and microbial protein expression » et publiée en 2018 dans le journal Scientific Reports, qui a montré que le vinaigre de cidre contribue à éliminer certaines bactéries nocives.

 

Une autre étude, intitulée « The Impact of Apple Variety and the Production Methods on the Antibacterial Activity of Vinegar Samples » et publiée en 2021 dans la revue scientifice Molecules, confirme son effet contre certaines bactéries, et permet d'affiner le propos : cet effet dépendrait de la variété de pomme et du mode de production.

 

La plus grande prudence reste toutefois de mise en ce qui concerne les infections urinaires du chien. En effet, cette propriété n'a été mise en évidence qu'en laboratoire, et pas dans la pratique, sur un chien souffrant d'une telle maladie. Il n'y a pour l'heure aucune preuve que le fait de lui donner du vinaigre de cidre, même à intervalles réguliers, permettrait de le débarrasser des bactéries qui infectent sa vessie et ses voies urinaires - et donc de le guérir.

 

Par conséquent, il est vivement recommandé de ne pas tout miser sur ce remède supposé pour soigner un animal malade. Du vinaigre de cidre peut éventuellement lui être donné pour potentiellement contribuer à sa guérison, mais cela doit toujours se faire en parallèle d'un traitement éprouvé (notamment des antibiotiques pour chien) et avec l'aval d'un vétérinaire.

Conclusion

Le vinaigre de cidre possède divers bienfaits avérés pour les chiens, notamment en termes de santé.

 

En revanche, d'autres sont simplement supposés - voire carrément hypothétiques. Dans ces cas de figure, il serait fort hasardeux de tout miser dessus. Privilégier les produits naturels pour soigner son chien lorsque c'est possible part certes d'une bonne intention, mais s'ils s'avèrent inefficaces, les conséquences pour l'intéressé peuvent être graves.

Par Aurélia A. - Dernière modification : 07/10/2022.