Les prothèses pour chien : avantages, conseils, prix...

Petit chien avec un chariot prothèse

Les dépenses de santé vétérinaires ne cessent d’augmenter. Comme l’Homme, le chien est mieux soigné, ses soucis de santé sont diagnostiqués plus vite car on va plus facilement chez le vétérinaire, et il est mieux pris en charge. Les traitements évoluent également, si bien que de nouveaux espoirs apparaissent et que l’humain a un regard moins fataliste concernant les problèmes de santé de son meilleur ami.


Au-delà des soins purement médicaux, la médecine et la science tâchent de faire en sorte que les chiens vivent le plus longtemps possible dans des conditions sereines et confortables, même par exemple suite à un accident. L’usage croissant de prothèses pour chien en est un parfait exemple. Mais quelles prothèses pour chiens existent, pour quel usage, à quel prix, et avec quelle efficacité au final ?

Qu'est-ce qu'une prothèse ?

Chien paralysé avec un fauteuil roulant

En médecine, une prothèse désigne un dispositif artificiel visant à remplacer un organe, un membre ou encore une articulation. Le mot vient du grec « prothesis », qui signifie « action d'ajouter ». De fait, le rôle d'une prothèse est généralement de restaurer une fonctionnalité défaillante, mais elle peut aussi avoir une visée purement esthétique - notamment dans le cas d'un organe visible comme l'oeil ou la dent.

 

La prothèse existe depuis longtemps chez l'être humain : les plus anciennes traces remontent au 6ème siècle avant notre ère, lorsque de faux orteils sculptés dans du bois furent retrouvés dans une nécropole en Egypte. Elle n'a depuis lors de cesse d'être perfectionnée et de remplacer de plus en plus d'organes et de membres défaillants.

 

Pour ce qui est de son équivalent chez l'animal en revanche, son utilisation est loin d'être aussi répandue. Pourtant, elle se fait peu à peu une place - en particulier pour les chiens et les chats -, même si son prix la rend bien souvent inabordable pour beaucoup de maîtres.

Les différents types de prothèses pour chien

Il existe de nombreux types de prothèses pour chiens, qui remplacent un membre, une articulation ou un organe différent.

 

Type de prothèse Dans quels cas ?
Prothèse de patte Patte amputée
Prothèse de hanche Hanche détériorée
Prothèse de genou  Genou détérioré
Prothèse dentaire Dent cassée ou manquante
Prothèse auditive Chien sourd ou malentendant
Prothèse oculaire Chien aveugle ou malvoyant
Prothèse testiculaire Testicule manquant
Fauteuil roulant Pattes arrière paralysées

 

Toutes ces prothèses ne sont toutefois pas plébiscitées par les vétérinaires. En effet, si on sait désormais remplacer une patte ou une articulation avec un très bon taux de réussite et à un prix relativement abordable, il n'en va pas de même pour ce qui est d'une dent, d'une oreille ou d'un oeil, dont les résultats ne sont pas à la hauteur du coût. L’aspect financier est la principale raison qui explique qu’elles soient peu employées.

 

Les progrès scientifiques rendront probablement un jour leur usage courant, mais c’est encore un secteur naissant qui ne demande qu’à se développer. De toute façon, le chien dispose de grandes facultés d’adaptation, largement supérieures à celles de l’Homme, ce qui enlève aux prothèses une partie de leur intérêt.

Quelles améliorations à venir concernant les prothèses pour chien ?

Si les prothèses pour chien sont encore loin d'être répandues, ce n'est pas sans raison. En effet, en plus de ne pas être aussi performantes et efficaces que leurs équivalents pour humain, elles sont généralement bien plus chères. Il existe en outre un débat éthique quant à l'utilisation de prothèse à des fins esthétiques.

Une plus grande efficacité

Carlin avec un chariot à l'arrière-train

L’investissement scientifique est loin d’être le même dans tous les domaines ; ainsi, les prothèses qui concernent les fonctions motrices (membres et articulations) ont les faveurs des scientifiques et des investisseurs.

 

On peut penser tout de même que les avancées des prothèses humaines, notamment dans le secteur des membres bioniques, se répercuteront à plus ou moins brève échéance sur le monde animal, et en particulier pour nos compagnons domestiques.

 

Pour ce qui est des autres prothèses fonctionnelles (prothèses dentaires, oculaires et auditives), elles sont dépendantes d’études plus poussées, d’améliorations en termes de faisabilité et d’efficacité, et aussi d’une évolution des mentalités. Les avancées scientifiques dans le monde animal sont de fait souvent corrélées à celles qui se produisent dans le monde humain ; en soi, on ne peut aller que vers un progrès de la science vétérinaire et un développement des techniques, tout n’étant finalement qu’une question de temps.

Un prix plus abordable

Vue proche d'un implant dentaire pour chien

La demande croissante de prothèses (notamment pour des chiens paralysés ou amputés, mais pas seulement), fortement soutenue par toutes les histoires bouleversantes relayées dans les médias en général et sur Internet en particulier, va certainement accélérer les progrès en la matière, mais aussi démocratiser ces dispositifs encore relativement coûteux.

 

De fait, quand bien même de telles prothèses existent et sont disponibles sur le marché, elles sont généralement bien trop chères pour qu'il soit possible d'y recourir massivement en cas de besoin. À titre d'exemple, la pose d'un implant dentaire pour chien coûte en moyenne entre 2500 et 4000 euros : autant dire que les maîtres en capacité de payer une telle somme pour leur animal - quand bien même ils l'aiment énormément - ne sont pas nombreux.

 

Il y a toutefois fort à parier que le recours accru à des prothèses pour chien finira par conduire à une réduction des tarifs et donc à les rendre de plus en plus abordables. En parallèle, la généralisation progressive des assurances pour chien contribuera elle aussi sans doute à permettre à un nombre croissant de chiens d’y avoir accès.

Une demande croissante de prothèses esthétiques ?

Les prothèses purement esthétiques ne font pas l'unanimité : pourtant, il y a fort à parier qu’elles ont de beaux jours devant elles, et qu’on ne s’arrêtera pas aux implants testiculaires, car la chirurgie esthétique pour chien prend de l’ampleur, notamment aux États-Unis, en Corée du Sud ou encore au Brésil.

 

Qu’on accuse certains maîtres de faire preuve d’anthropomorphisme et/ou de vanité, ou certains chirurgiens vétérinaires de céder à l’appât du gain, il est plus que probable que ce qui est encore embryonnaire de nos jours finira par se généraliser. Il faut simplement espérer que cela reste sous contrôle...

Page 1 :
Etat des lieux & perspectives d’avenir
Par Délia H. - Dernière modification : 11/14/2022.

Commentaires sur cet article

mini york 12ans et demi hernie discale plus paralisie de la patte gauche

   
Par perret marylene

Discussions sur ce sujet

Chatsdumonde.com Vous aimez aussi les chats ?

Vous aimez aussi les chats ?

Fauteuil roulant pour chien : top produits