L'otite chez le chien : symptômes, complication, traitement...

L'otite chez le chien : symptômes, complication, traitement...

Comme l'être humain, le chien est pourvue de deux oreilles, qui lui permettent d'entendre et de localiser les sons. Celles-ci sont généralement de grande taille et bien développées : elles peuvent prendre différentes formes, notamment être dressées ou à l'inverse être pendantes.


Cela étant, du fait de leur taille et de leur forme, les oreilles du chien sont plus sujettes à des infections ou des inflammations en tout genre : c'est ce que l'on appelle une otite. Celle-ci est généralement bénigne, mais douloureuse. Elle peut toutefois dans certains cas devenir grave - notamment si elle est mal voire pas soignée du tout.

Qu'est-ce qu'une otite ?

Un vieux Carlin avec une otite à l'oreille gauche

Une otite est une inflammation de l'oreille, plus précisément du conduit auditif, généralement d'origine infectieuse mais pas uniquement. Il s'agit d'une maladie encore plus fréquente chez le chien que chez l'humain, en raison notamment de la forme particulière de ses oreilles.

 

L'otite est globalement plus douloureuse que réellement grave, en tout cas lorsqu'elle est prise en charge à temps. En revanche, si elle n'est pas traitée, elle peut à terme causer de sérieux dégâts au niveau de l'oreille : en particulier, elle est susceptible de causer une perte irréversible de l'audition.

Les différents types d'otite chez le chien

L'oreille du chien est constituée de trois zones, que l'on qualifie d'externe, de moyenne et d'interne. Suivant la partie qu'elle touche, on qualifie donc l'otite d'externe, de moyenne ou d'interne.

L'otite externe

L'otite externe

Comme son nom l'indique, l’otite externe correspond à une inflammation du conduit auditif externe de l'oreille du chien.

 

Il s'agit de la forme d'otite la plus fréquente, et probablement aussi la moins grave : de fait, elle reste généralement bénigne et guérit la plupart du temps sans complication.

L'otite moyenne

L'otite moyenne

L'otite moyenne correspond à une inflammation située au niveau de la zone située derrière le tympan. Elle fait généralement suite à une otite externe non ou mal soignée, mais peut aussi avoir d'autres origines. En particulier, elle fait parfois suite à une infection respiratoire (rhume...), car l'oreille moyenne est reliée à l'arrière du nez par un petit conduit appelé trompe d'Eustache. Dans ce cas, des symptômes respiratoires sont généralement présents, en plus de ceux liés à l'otite elle-même.

 

L'otite moyenne est beaucoup plus rare que l'otite externe, mais aussi plus grave. Elle peut d'ailleurs évoluer à son tour vers une otite interne.

L'otite interne

L'otite interne

L’otite interne correspond à une inflammation située au niveau de l'oreille interne, c'est-à-dire la zone comprenant entre autres le vestibule (responsable de l'équilibre) et le nerf auditif. Il s'agit de la forme la plus rare, mais aussi la plus grave d'otite, car elle peut entre autres conduire à une perte irréversible de l'audition au niveau de l'oreille touchée.

 

L'otite interne résulte généralement d'une complication d'une otite moyenne mal voire non soignée.

La cause de l'otite chez le chien

De nombreuses causes peuvent expliquer l'apparition d'une otite chez le chien. Elles sont classées en cinq catégories :

Les otites banales

Cette catégorie est elle-même séquencée en deux sous-parties :

 

  • les otites traumatiques sont issues d'un mauvais nettoyage effectué par le propriétaire, par exemple du fait de l'utilisation de matériel ou de solutions inadéquates et/ou irritantes. Ces otites sont externes. Elles peuvent aussi être dues à la présence d’un corps étranger dans l’oreille, comme un épillet qui, avec sa forme particulière et ses nombreuses barbules, progresse naturellement dans le conduit auditif. Le poil mort accumulé dans le conduit auditif externe est aussi une source d'otite traumatique, du fait de sa macération.

  • les refroidissements surviennent par exemple à la suite d'un bain ou d'une promenade en voiture la tête au grand air. L'humidité (notamment après la baignade) ainsi qu'un fort écart de température entre l'extérieur et l'intérieur favorisent de fait l'apparition d'otites.

Les otites parasitaires

Comme son nom l'indique, l'otite parasitaire est causée par la présence d'un parasite malin dans le conduit auditif. Plus précisément, deux types de parasites peuvent être à l'oeuvre :

 

  • des levures, dont Malassezia pachydermatis, qui se trouve en faible nombre chez les chiens sains mais qui, en grand nombre, provoque des pathologies telles que les dermatites à malassezia. On peut aussi évoquer Candida albicans, une levure n'existant pas à l'état naturel chez le chien. Les infestations dues à des levures provoquent des douleurs et des rougeurs, et occasionnent des odeurs désagréables.

Les otites bactériennes

Comme les otites dues aux levures, les otites bactériennes provoquent de fortes douleurs ainsi qu'une odeur désagréable. D'ailleurs, ce type d'otite peut être la résultante d'un des deux premiers types d'otites précité, en cas d'absence ou de mauvais traitement.

 

La fréquence d'occurence des otites bactériennes est élevée chez le chien. Les bactéries responsables de telles otites sont les staphylocoques, streptocoques, pseudomonas et proteus.

Les otites mycosiques

Elles sont dues à la présence de champignons dans l'oreille. Les otites canines d'origine mycosique font l'objet de crises fréquentes et favorisent la rechute d'autres otites.

Les tumeurs

Elles sont, heureusement, peu fréquentes, et peuvent être bénignes ou malignes. On observe parfois l'apparition d'un polype (c'est-à-dire une sorte de tumeur molle et fibreuse) sur l'oreille externe.

Les otites en relation avec des maladies générales

Certaines otites apparaissent à la suite de complications lors de dermatites allergiques (atopie, allergie alimentaire), dysendocrinies, pyodermites (atteinte de la face et otite externe suppurée par proximité) ou maladies auto-immunes.

Les chiens prédisposés aux otites

Les chiens prédisposés aux otites

N'importe quel chien peut être atteint d'otite. Toutefois, certains y sont nettement plus sujets que d'autres, pour des raisons morphologiques et/ou de mode de vie.

 

Ainsi, les races prédisposées aux otites sont celles qui ont :

  • un conduit auditif long et étroit, comme par exemple le Berger Allemand ;

 

Ces facteurs n'expliquent pas à eux seuls l'apparition d'otites, mais en accentuent le risque en favorisant l'accumulation de saletés, la stagnation d'eau et/ou le développement de germes à l'intérieur de l'oreille.

 

Par ailleurs, le mode de vie a lui aussi une influence sur le risque de développer une otite. En particulier, un chien qui passe beaucoup de temps en extérieur, fait des promenades fréquentes et/ou est un grand amateur de baignades et autres activités aquatiques est plus facilement sujets aux otites que ses congénères, toutes choses égales par ailleurs.

Les symptômes de l'otite chez le chien

Les symptômes de l'otite chez le chien

En général, un chien qui a une otite se gratte l'oreille, parfois violemment. L'organe devient rouge, malodorant et empli d'un cérumen épais et abondant. Il a été constaté, dans certains cas d'otites externes aigües, des dépilations et des scarifications, voire des ulcères ou une othématome. Ce dernier cas correspond à un hématome du pavillon de l'oreille et se manifeste par une sévère tuméfaction. Elle survient à la suite d'une otite bactérienne ou parasitaire. À force de se démanger, le chien rompt l'artère de l'oreille, provoquant l'othématome. Cela arrive fréquemment chez les races à oreilles tombantes tels que le cocker américain, le caniche ou le braque italien.

 

S'il y a atteinte de l'oreille moyenne, le chien a de la fièvre, un comportement inhabituel (il est généralement plus excité u à l'inverse plus apathique qu'à l'accoutumée) et penche très fréquemment sa tête sur un côté.

 

Si l'otite atteint l'oreille interne, des dysfonctionnements de l'équilibre sont fréquents ; le chien risque par exemple de ressentir des vertiges et/ou un tournis. On constate également, chez certains individus, un mouvement anormal des yeux appelé nystagmus.

 

En résumé, si le chien manifeste un ou plusieurs des signaux suivants, c'est peut-être qu'il a une otite :

  • grattement d'oreille, parfois violent ;
  • présence de dépilations, de scarifications, d'ulcères ou d'un othématome ;
  • fièvre ;
  • tête souvent penchée d'un côté ;
  • perte d'équilibre ;
  • mouvement anormal des yeux ;
  • surdité ;
  • paralysie faciale ;
  • troubles de l’équilibre et tête penchée ;
  • lésions dermatologiques du pavillon ;
  • plaie suppurée sur la joue ;
  • démangeaisons ;
  • douleurs ;
  • écoulement malodorant provenant de l'oreille ;
  • oreille congestionnée.

Le diagnostic de l'otite chez le chien

Même s’il n’est pas forcément évident de diagnostiquer soi-même une maladie des oreilles du chien, toute suspicion d’otite, sur la base de l'observation d'un ou plusieurs des symptômes précédemment évoqués, doit conduire à faire examiner le chien par un vétérinaire.

Le traitement de l'otite chez le chien

Le traitement de l'otite chez le chien

En cas d’otite canine, le vétérinaire prescrit un traitement adapté à la maladie dont le chien est atteint. Il n’existe en effet pas de remède général : chaque cas est particulier.

 

Par exemple, si l'otite provient d'un épillet, ce dernier devra être retiré, mais il ne faut absolument pas administrer de gouttes, car le médicament risquerait d'aggraver les lésions du conduit auditif. D'autre part, si le tympan est touché, certains produits peuvent entraîner des cécités. Le vétérinaire dispose d'ailleurs d’un appareil, l’otoscope, pour vérifier l’état du conduit horizontal de l’oreille du chien et de son tympan.

 

En cas d’infection bactérienne ou liée à des levures, nettoyer entre les pattes du chien est très important. En effet, lorsqu’il se gratte, le chien peut contaminer ses extrémités, et risquer ainsi une infection au niveau de ses griffes.

 

En revanche, en cas d’infestation, le vétérinaire prescrira un médicament acaricide, c'est-à-dire destiné à éliminer les acariens. Le traitement devra alors être poursuivi jusqu’à complète disparition du parasite.
Il pourra également donner un antibiotique, un produit nettoyant à mettre dans le conduit auditif du chien, des comprimés, du lait ou encore une pommade. Le traitement en local permet de nettoyer les sécrétions, de traiter l'infection et de diminuer l'inflammation.
Dans tous les cas, pour une entière et rapide réussite du traitement, il est primordial de bien respecter les indications du vétérinaire et le mode d’emploi de chaque médicament.

 

Une otite externe aiguë, bien soignée, est guérie en 2 à 4 semaines. Si le vétérinaire suspecte la présence d'une otite moyenne ou interne, il procédera à un examen neurologique via la radiographie. Cette technique permet de visualiser les bulles tympaniques et de déceler des signes d'otite moyenne. En cas de lésions sévères, le nettoyage complet sous anesthésie générale peut s'imposer.

 

Un traitement par voie générale est indispensable pendant 4 à 6 semaines en cas d’otite moyenne ou interne, et dans certains cas pendant quelques jours en cas d’otite externe. Un traitement chirurgical peut-être proposé pour une otite chronique rebelle au traitement ou en cas de processus tumoral. 

 

Enfin, le vétérinaire pourra vous renseigner sur la contagiosité ou non de l'otite. En cas de gale auriculaire, par exemple, la contagiosité aux autres chiens et chats est grande. Il est alors préférable d'isoler l'animal atteint. 

La prévention de l'otite chez le chien

Procéder régulièrement à l'entretien des oreilles de son chien est le meilleur moyen de prévenir les maladies auriculaires du chien.

Conclusion

Vérifier et nettoyer les oreilles de son chien de façon régulière est donc très important, surtout s’il fait partie des races sensibles, ou s’il vit dehors et aime se baigner.

 

En cas de doute, il ne faut pas hésiter à consulter un vétérinaire : lui seul pourra diagnostiquer précisément la cause d’une otite et prescrire le traitement le plus adapté.

 

Enfin, il faut noter qu’aucune otite canine n’est transmissible à l’être humain.

Dernière modification : 14/07/2023.

Commentaires sur cet article

bonjour ,j'ai eu des problèmes d'otite a répétition avec mon chien beauceron labrador et on m'a conseillé un produit ( argent colloïdale)j'ai commandé le produit, traitement trois jours consécutif et miracle plus rien je recommande Cdt.

   
Par aeb62400

Bonjour ! j'ai déja été confronté a ce petit soucis avec un de mes monstres ,et c'est vrai que la pommade citée par kraemer est éfficace ,c'est bizare que son véto lui ai dit de suivre cette posologie car le mien m'avait prescrit un traitement sur 15j avec une application tout les 2 jours . mais si vous avez d'autres compagons il faut les surveiiler de pret

0    0
Par autochtone61

je suis famille d accueil pour chiens , souvent des chiens arrivent avec la gale des oreilles !! tout les produits sont efficacent le seul problemes c est qu il faut faire le traitement chaque jour pendant trois semaines meme lorsque cela parait guerris , sinon recidive obligatoire !!!!! faite le ca marche vraiment !!!

0    0
Par anne

bonjour à vous, je vous apporte un peu de mon savoir, je suis allée chez mon pharmacien qui m'a donné un tube de pommade auriculaire, à mettre matin et soir 1 fois dans chaque oreille. Le médoc s'appelle ORIDERMYL il faut le mettre plus que 5 jours pour que sa marche.Le seul inconvénient c'est que les oreilles sont grasses et évidemment mon chien (GROENDHAEL à poils longs) n'aime pas cela, mais il dort paisiblement le soir, ne se gratte plus , et ne secoue plus la tête.
cordialement carine

0    0
Par kraemer

Notre bouvier Bernois a ce problème d'oreille depuis maintenant 3 ans ( il a 5 ans ) malgré la cortisone en cachet + surolan ou aurizon pas possible de venir à bout de cette bactérie .Nous avons vu plusieurs véto, ils sont dépassés .

0    0
Par ered

bonjour, PAS DE CHATS ET GALE TENACE j'ai un petit brabançon de 6 kilos et il a la gale depuis 3 mois et j'arrive pas à m'en débarasser pipette , surolan, nettoyage des oreilles avec produits , rien ne marche si pendant un temps puis ça revient . et Je n'ai pas de chats!si quelqu'un connaît un remède grand mère?

0    0
Par CHOCCO

j'ai essayé stronghold de Pfizer à la sélamectine (pipette à mettre sur le dos du chien). au début ca marchait bien mais la gale est revenue et la le produit n'agit plus du tout sur ma chienne

0    0
Par Anger Maryvonne

mon bouledogue francais est sujet a ce soucis cet ap verdict gale de l oreilles. donc pommade a lui mettre une fois par jour pendant 15jours la pommade s appelle oridermyl on verra bien. je vous dirais si cette pommade est efficace si ca peut servir a d autre.

0    0
Par elley2

Bonjour à tous,
je vous apporte mon témoignage sur le traitement de cette affection, dont l'explication ci-dessus est très explicite.
Mon berger allemand en est atteint depuis plusieurs mois et ni le Surolan ni l'Aurizon n'en viennent à bout à raison de 1 application par jour pendant 15 jours et malgré lavages à l'eau purifiée et nettoyage des oreilles à l'aide de produits spécifiques .Je savais que le parasite est coriace mais nous sommes perplexes sur la guérison de notre toutou.
Le vétérinaire nous a expliqué que l'affection était dûe au contact de chats, efffectivement présents dans notre foyer.
Merci pour toutes informations complémentaires des expériences vécues avec vos animaux.
Bien cordialement

0    0
Par LITRA

Notre chien Labrador fait une infection du bout de l'oreille s'étant déclarée avec sa 1er otite. C'est une infection récurrente qui le fait beaucoup saigner, nous n'arrivons pas à la résorber, cela peut sécher puis revenir; malgré les traitements de goutes pour l'otite, que nous a donné le vétérinaire; que pouvons nous faire? c'est très décourageant! merci de votre aide.

0    0
Par Johanne rey

je suis dans le meme cas que "kanuk", mon labrador a toujours les oreilles qui grattent avec un cérumen de couleur marron gris . Cela revient très fréquemment. Malgrès les traitements de lavage puis des goutes . Pouvez vous m'aidez?

0    0
Par magalie

Bonjour, j'aimerais avoir des informations sur les otites chez le chien.
J'ai un labrador brun de 9 ans. Sa première otite date de 3 ou 4 ans déjà. Depuis un peu plus d'un an nous sommes chez le vétérinaire tous les mois pour un nouveau médicament parce que l'otite ne veut plus guérir et évidement l'antibiotique ou gel ou traitement quelconque ne fonctionne pas. Il n'y a apparement pas de champignons dans l'oreille. Je suis à bout de ressources et j'aimerais en finir pour de bon avec cette otite qui ne guérit jamais. Pouvez-vous m'aider?

0    0
Par kanuk