L'entropion chez le chien : symptômes, traitement, prix...

Un vétérinaire examine l'oeil d'un petit Teckel

Comme ceux des humains, les yeux des chiens sont des organes fragiles, qui peuvent facilement s'abîmer, se blesser, ou encore être sujets à toutes sortes de maladies.


Un certain nombre de ces dernières sont acquises, c'est-à-dire qu'elles surviennent en cours de vie ; d'autres à l'inverse sont congénitales, c'est-à-dire présentes dès la naissance. L'entropion, qui correspond à une anomalie de la paupière, se situe dans les deux catégories. Toutefois, il se soigne bien via une petite intervention chirurgicale.


Comment reconnaît-on un entropion ? Est-ce grave ? Comment se déroule l'opération, et combien coûte-t-elle ?

Qu'est-ce que l'entropion ?

Photo : Rhône-Mérieux
Photo : Rhône-Mérieux

Aussi appelé anomalie palpébrale, l'entropion est une anomalie oculaire caractérisée par un enroulement du bord de la paupière (inférieure et/ou supérieure) vers l'intérieur de l'oeil. Il est généralement à l'origine d'une irritation douloureuse et très désagréable.

 

Il s'agit d'un problème de santé plutôt courant chez le chien, alors qu'il est plus rare chez le chat. Il est généralement présent dès la naissance ou peu après (on parle alors de maladie congénitale), mais il arrive aussi qu'il apparaisse au cours de la vie, à cause par exemple d'une blessure, d'une maladie ou simplement du vieillissement.

Les différents types d'entropion chez le chien

Chez le chien comme chez l'humain, il existe deux catégories d'entropion en fonction de la cause sous-jacente :

  • l'entropion primaire, présent dès la naissance ;
  • l'entropion secondaire, qui apparaît en cours d'existence.

 

L'un comme l'autre peuvent toucher aussi bien la paupière supérieure que celle inférieure, ou bien les deux à la fois. Toutefois, c'est le plus souvent la paupière inférieure qui est touchée, pour des raisons morphologiques.

L'entropion primaire

Un jeune American Bully avec un entropion chez le vétérinaire

L'entropion primaire est congénital, c'est-à-dire qu'il apparaît dès la naissance ou lors des premiers mois. Il survient le plus souvent à cause d'un mauvais développement des paupières pendant la gestation. C'est la forme la plus courante chez le chien. Selon l'individu, une partie plus ou moins importante de la paupière est touchée.

 

L'entropion primaire a une origine probablement génétique, et se transmet ainsi de manière héréditaire. La mutation génétique en cause et son mode de transmission sont toutefois encore mal connus à ce jour. Ce qui est établi en revanche, c'est que de nombreuses races y sont prédisposées.

 

Ce sont surtout celles qui sont de taille moyenne à grande qui sont le plus à risque. Parmi les plus touchées, on peut citer l'American Bully, le Bouledogue Anglais, le Boxer, le Chow Chow, le Rottweiler, le Saint-Bernard ou encore le Shar-Peï, mais il en existe en fait beaucoup d'autres qui sont prédisposées. Pour les chiens de ce gabarit, l'entropion se situe généralement au niveau de l'angle temporal de l'oeil (le coin près de la tempe), et touche la paupière inférieure et/ou supérieure. Chez les très grandes races, il est courant qu'un ectropion soit aussi présent.

 

Les petites sont elles aussi susceptibles d'être concernées par l'entropion. En particulier, beaucoup de chiens au nez écrasé sont davantage touchés que la moyenne : on peut citer notamment le Carlin, le Cavalier King Charles, le Pékinois ou encore le Shih Tzu. L'anomalie se situe alors souvent au milieu de la paupière inférieure.

L'entropion secondaire

Un Husky avec un entropion est allongé sur la table du vétérinaire

Comme son nom l'indique, l'entropion secondaire a une cause sous-jacente.

 

Les plus courantes sont, dans l'ordre :

  • des clignements répétés de l'oeil, du fait d'une douleur ou d'une irritation ;
  • le vieillissement, qui cause un relâchement des tissus de la paupière ;
  • une maladie oculaire, par exemple une microphtalmie ;
  • un traumatisme ou un choc ;
  • une cicatrice anormale, à la suite d'une blessure ou d'une opération.

 

Le premier cas de figure est celui qui provoque le plus souvent un entropion secondaire : le chien cligne excessivement de l'oeil en raison d'une douleur sévère, elle-même causée par une irritation ou une lésion locale (par exemple un ulcère cornéen). On parle alors d'entropion spastique, en référence aux spasmes qui en sont à l'origine.

 

Contrairement à la forme primaire, que l'on retrouve plus fréquemment chez certaines races que chez d'autres, l'entropion secondaire peut toucher n'importe quel chien, sans distinction. Par ailleurs, il peut survenir à n'importe quel âge, et affecter n'importe quelle partie de la ou les paupière(s).

Les symptômes de l'entropion chez le chien

Un Basset Hound avec un entropion et les yeux rouges

Bien que l'entropion soit une anomalie plutôt visible, ce sont souvent les symptômes qu'il occasionne qui attirent en premier l'attention.

 

Les plus souvent présents sont les mêmes que ceux d'une conjonctivite, à savoir :

  • de fréquents clignements de l'oeil ;
  • une paupière fermée partiellement voire totalement ;
  • un larmoiement excessif, avec éventuellement du pus ;
  • une apparition de la troisième paupière ;
  • une rougeur de l'oeil, à cause de l'irritation ;
  • des frottements de l'oeil avec la patte, pour soulager la douleur.

 

Ces différents symptômes sont la conséquence des frottements que la paupière et les cils occasionnent sur le globe oculaire, en raison de leur position anormale. Ils surviennent le plus souvent dans les semaines qui suivent l'apparition de l'entropion, le temps que les frottements soient suffisamment importants et répétés pour causer une irritation.

 

Lorsque des clignements de l'oeil sont présents, ils peuvent aggraver l'entropion déjà présent, et donc causer alors un véritable cercle vicieux.

Les complications de l'entropion chez le chien

Un chien avec un oeil rouge et infecté

En plus d'être souvent gênant voire douloureux, l'entropion présente un risque de complications au niveau de l'oeil atteint, a fortiori s'il est prononcé.

 

La principale complication possible - et la plus grave - est un ulcère cornéen, c'est-à-dire une lésion de la cornée, à cause des frottements répétés des cils et de la paupière sur le globe oculaire. En outre, lorsque cela se produit, des microbes (notamment des bactéries) peuvent profiter de la plaie pour proliférer et causer une infection locale.

 

À terme, si rien n'est fait, il peut s'ensuivre une baisse de l'acuité visuelle, voire une cécité de l'oeil touché.

Le traitement de l'entropion chez le chien

Le traitement de l'entropion dépend essentiellement de sa cause sous-jacente. S'il est secondaire, un traitement avec des médicaments peut être tenté. Si cela ne suffit pas, ou si aucun médicament n'existe, il faut recourir à une petite opération.

 

Selon le cas, les dépenses correspondantes peuvent être prises en charge au moins en partie par l'assurance santé du chien, si on a pris soin d'en souscrire une. Cela vaut toutefois surtout pour l'entropion secondaire.

Le traitement médicamenteux de l'entropion chez le chien

Une femme donne un médicament à un chien noir et blanc

Si l'entropion est secondaire et fait suite en particulier à une blessure ou une maladie, c'est celle-ci qu'il faut traiter en priorité. Il est possible en effet que cela suffise pour régler le problème et pour que la paupière retrouve une forme normale - en particulier si elle est encore peu endommagée.

 

Le traitement dépend de la cause sous-jacente, mais le vétérinaire prescrit généralement l'un ou l'autre des types de médicaments suivants, voire les deux :

  • des anti-inflammatoires en cas d'irritation locale, pour faire cesser les douleurs ;
  • des antibiotiques en cas d'infection par des bactéries, sous forme de collyre (c'est-à-dire de gouttes pour les yeux).

 

Le vétérinaire surveille l'évolution de l'entropion, pour voir si ce dernier finit par se calmer voire disparaître. Il est toutefois courant qu'une opération doive malgré tout être envisagée, à plus ou moins court terme.

L'opération de l'entropion chez le chien

Dans le cas d'un entropion primaire ou d'un entropion secondaire que des médicaments ne suffisent pas à traiter, il est nécessaire d'avoir recours à une petite opération chirurgicale pour reconstruire la paupière endommagée.

Le principe de l'opération

Vue proche d'un chien qui vient d'être opéré d'un entropion

L'opération de l'entropion vise à exciser un petit fragment de peau sous la zone à restaurer, puis à suturer la plaie afin de tendre la paupière et mettre fin à l'enroulement de cette dernière sur le globe oculaire.

 

Elle n'est pas lourde mais se pratique tout de même sous anesthésie générale, pour éviter que le chien ne bouge durant l'intervention ou qu'il ne souffre. Des points de suture sont utilisés pour faciliter la cicatrisation : le résultat au sortir de l'opération est impressionnant, mais la guérison totale survient en 2 à 3 semaines. Le taux de réussite est très bon, mais les rechutes à long terme ne sont pas rares.

 

Comme l'entropion est généralement douloureux et qu'il peut causer des dommages irréversibles au globe oculaire, l'idéal est d'effectuer l'opération le plus tôt possible. Toutefois, lorsqu'il survient dès la naissance ou peu après, il est difficile d'estimer correctement la quantité de peau à retirer pour que les paupières aient une apparence normale à l'âge adulte. Il peut donc alors être nécessaire de pratiquer une nouvelle opération lorsque le chien a fini sa croissance, pour tendre à nouveau la peau laissée trop lâche. Tout l'enjeu consiste donc à trouver le meilleur compromis entre la volonté de mettre fin à ses souffrances le plus vite possible, et le risque de devoir l'opérer à nouveau à l'avenir.

Le prix de l'opération de l'entropion chez le chien

Un chien avec une collerette après une opération d'un entropion

Le prix de l'opération de l'entropion pour un chien peut s'avérer assez élevé, car il faut généralement compter entre 100 et 250 euros par paupière à réparer. Cela signifie que s'il est atteint au niveau des paupières inférieures et supérieures des deux yeux, le coût peut facilement atteindre les 800 à 1000 euros.

 

Malheureusement, les assurances santé pour chien ne prennent pas forcément en charge ce type de dépenses vétérinaires, a fortiori si l'entropion est primaire. Si la race à laquelle l'animal appartient est prédisposée à l'entropion, mieux vaut donc si possible veiller à opter pour une formule qui couvre bien les dépenses relatives.

Les soins post-opératoires

Un chien Chow Chow ayant été opéré d'un entropion porte une collerette

Une fois l'opération terminée, l'animal peut être ramené à la maison sans attendre : il n'a pas besoin de rester en observation à la clinique vétérinaire. Il faut toutefois lui faire porter une collerette pour chien pendant quelques semaines, afin d'éviter qu'il se gratte au niveau de la cicatrice et arrache les points de suture. Mieux vaut par ailleurs le garder en intérieur pendant ce délai : cela lui permet de récupérer tranquillement de son opération, et de ne pas se blesser ou se salir au niveau de l'oeil.

 

Juste après l'opération, il ne faut pas s'inquiéter si la paupière est rouge et/ou gonflée : c'est tout à fait normal, et cela finit normalement par disparaître en quelques jours. Dans le cas contraire, ou si la plaie semble prendre une apparence inquiétante (par exemple si du pus est présent), c'est peut-être le signe d'une infection. En cas de doute, mieux vaut contacter le vétérinaire sans trop tarder afin de tirer les choses au clair.

 

En général, la cicatrisation prend environ 2 ou 3 semaines : c'est seulement après ce délai que les points de suture sont retirés, et que la collerette peut finalement être enlevée. Dans l'attente, il faut simplement nettoyer délicatement la zone autour de la plaie chaque jour, pour la débarrasser des poussières et autres saletés qui pourraient s'y accumuler. S'il l'estime utile, le vétérinaire peut prescrire une pommade antibiotique à appliquer dessus, afin de prévenir les infections.

Conclusion

L'entropion est une anomalie de la paupière relativement courante chez le chien. Il est davantage répandu chez nombre de races prédisposées, mais est susceptible de toucher n'importe quel individu. Les douleurs qu'il cause sont importantes, et le risque de complication est réel - notamment celui d'une dégradation potentiellement irréversible de la vue. Heureusement, il se traite très bien avec une opération chirurgicale.

 

Par ailleurs, l'entropion peut aller de pair - voire va effectivement chez certaines races - avec une autre anomalie courante des paupières : l'ectropion, qui consiste quant à lui en un enroulement vers l'extérieur. Là encore, un risque de complications existe si rien n'est fait, mais s'il est pris en charge à temps, il se soigne très bien via une petite opération.

Par Aurélia A. - Dernière modification : 12/25/2022.