L'engelure chez le chien : causes, symptômes, traitement...

Une femme examine la patte gelée d'un chien

L'hiver est une saison moins crainte des chiens que des humains. En effet, en plus d'être rustiques, nos compagnons canins sont généralement bien protégés du froid et de la neige grâce à leur pelage.


Cela ne signifie pas pour autant qu'ils ne peuvent pas souffrir des basses températures ainsi que des mauvaises conditions météorologiques. En particulier, ils sont comme les humains susceptibles de souffrir d'engelures, notamment s'ils marchent dans la neige et/ou sur un sol gelé. Une certaine vigilance s'impose donc.

Qu'est-ce qu'une engelure ?

Des traces de pattes de chien dans la neige

Une engelure est une brûlure causée par le froid, qui se traduit par des lésions plus ou moins profondes au niveau des tissus, des muscles et/ou des os. Elle reste le plus souvent superficielle et sans gravité, mais peut dans les cas extrêmes conduire à la mort des tissus touchés : on parle alors de gelure, c'est-à-dire d'engelure sévère.

 

Techniquement, l'une comme l'autre peuvent toucher n'importe quelle partie du corps. Dans la pratique, elles surviennent surtout au niveau des extrémités (oreilles, museau, pattes, queue...). Ces zones sont en effet à la fois les mois chaudes du corps et les plus exposées au froid : elles sont donc doublement à risques.

Comment détecter une engelure sur son chien

Vue proche des pattes avant d'un chien dans la neige

Lors des périodes froides, il est conseillé de vérifier après chaque sortie que le chien ne souffre pas d'engelure, a fortiori en cas de neige et/ou de verglas.

 

Pour cela, il faut commencer par le sécher avec une serviette si son poil est mouillé, puis vérifier l'état de ses pattes, sa queue, son museau et ses oreilles, et enfin s'assurer que de la neige ne reste pas coincée dans son pelage, sur son ventre ou entre ses doigts. Cela permet dans le même temps de s'assurer qu'il ne s'est pas blessé pendant la sortie ou qu'il n'a pas été infesté par des parasites - risques qui pour leur part sont valables en toute saison, et non uniquement en hiver.

 

Si l'on soupçonne une engelure, il est préférable de contacter un vétérinaire pour lui demander son avis. En effet, selon l'étendue de la brûlure, une intervention d'urgence peut être requise pour éviter des complications.

Est-ce grave si mon chien a une engelure ?

Une femme examine la patte de son chien dans la neige

Lorsqu'elle est légère et superficielle, l'engelure reste généralement sans grande gravité. Elle se manifeste alors par l'apparition sur la peau de plaques rouges et douloureuses, ainsi éventuellement qu'une perte de sensibilité passagère.

 

En revanche, lorsqu'elle est sévère et se transforme en gelure, elle devient bien plus problématique, car elle est susceptible de laisser des séquelles à vie voire de mettre en danger l'animal. En effet, une gelure peut causer une perte de sensibilité irréversible et/ou une gangrène, c'est-à-dire la mort des tissus touchés. À ce stade, une amputation peut être nécessaire pour éviter une septicémie et le décès en quelques jours...

 

Pour ces raisons, il est essentiel de surveiller l'apparition d'engelure et de la traiter sans trop tarder, pour éviter qu'elle n'évolue vers une gelure à plus ou moins court terme.

Comment soigner une engelure chez le chien ?

Une femme s'occupe de soigner la patte gelée de son chien

Si une engelure est apparue, il suffit d'appliquer dessus des compresses tièdes ou de la tremper directement dans de l'eau tiède, si cela est possible : c'est le meilleur moyen d'élargir les vaisseaux sanguins et faire repartir la circulation, qui va naturellement réchauffer la zone gelée et lui permettre de retrouver son état normal.

 

Le contact direct avec des surfaces ou des liquides très chauds doit en revanche être évité, car cela ne ferait qu'aggraver la brûlure. Mieux vaut également s'abstenir de frotter la zone endolorie, car cela fragiliserait davantage la peau et pourrait même être douloureux. Une fois que l'épiderme a retrouvé sa couleur normale, il ne reste plus qu'à la sécher et à la recouvrir d'un bandage non collant, là encore pour éviter les irritations.

 

S'il s'agit d'une gelure en revanche, il n'est pas possible de faire grand-chose à sa petite échelle, car les dégâts sur les tissus touchés sont trop importants. Par conséquent, si jamais la peau ne semble pas se réchauffer et retrouver sa couleur habituelle malgré les soins, le mieux est alors de se rendre immédiatement chez un vétérinaire pour une prise en charge adaptée. Ce dernier met en place un traitement adapté pour réchauffer la zone touchée du mieux possible, puis évalue la gravité des dégâts. Si le membre est trop atteint, une amputation peut être inéluctable pour éviter que la gangrène ne se propage à l'ensemble du corps et tue le chien en quelques jours à peine.

Comment prévenir les engelures chez le chien ?

Un petit Griffon Bruxellois avec un manteau rouge et des chaussures dans la neige

Même si elle reste souvent sans gravité, l'engelure peut évoluer vers une gelure et devenir beaucoup plus problématique. Le mieux est donc de la prévenir autant que faire se peut, en particulier au niveau des zones les plus couramment touchées.

 

Pour limiter le risque d'engelure au niveau des pattes, le mieux est de faire porter des chaussons de neige à son chien, notamment les jours où il fait très froid et/ou que le sol est gelé ou enneigé. Ces chaussons ont généralement un rembourrage en textile polaire, pour tenir les pieds bien au chaud.

 

Pour les autres parties du corps en revanche, notamment les oreilles, le nez et la queue, il n'est pas vraiment possible de les protéger pour leur éviter d'être en contact avec le froid. La seule chose à faire est donc de surveiller régulièrement leur état pendant une sortie, ainsi que de les essuyer avec une serviette ou un chiffon s'ils sont couverts de neige.

Conclusion

L'engelure est une brûlure causée par le froid, qui reste sans grande gravité dans la plupart des cas mais peut être parfois beaucoup plus dangereuse. Si jamais on en détecte une sur son chien, il faut donc agir sans tarder, pour limiter le risque de complications. Et les jours où il fait vraiment froid, mieux vaut redoubler de vigilance, au cas où une engelure pointerait le bout de son nez...

Mise en garde

Les propos et conseils formulés ici ne remplacent pas l'expertise d'un professionnel, d'autant que chaque chien est unique. En cas de besoin ou de doute, il convient donc de se tourner vers un vétérinaire.
Dernière modification : 19/02/2023.