L'ectropion chez le chien : symptômes, traitement, prix...

Un vétérinaire examine les yeux d'un chien avec une lampe

Comme un humain, un chien a deux yeux : ils lui permettent de voir, c'est-à-dire de capter la lumière environnante pour que son cerveau l'analyse et ainsi distinguer les formes et les couleurs autour de lui. Ce sont toutefois des organes fragiles, qui peuvent par exemple être victimes de blessures, devenir moins performants, ou encore être attaqués par diverses maladies.


L'ectropion est l'une de ces dernières, et s'avère relativement courant. En plus d'être douloureux, il peut si rien n'est fait entraîner des dommages irréversibles au niveau de l'oeil atteint. Néanmoins, une petite opération chirurgicale permet d'y remédier.


Quels sont les principaux symptômes de l'ectropion ? Quelles conséquences peut-il avoir sur la vue de l'animal, et plus largement sur sa santé ? En quoi consiste l'opération permettant de le traiter ? Combien coûte-t-elle ?

Qu'est-ce que l'ectropion ?

Schéma d'un ectropion chez un chien
Photo : Rhône-Mérieux

Aussi appelé anomalie palpébrale, l'ectropion est une anomalie de la paupière inférieure de l'oeil, qui s'enroule vers l'extérieur au lieu de tenir sous le globe oculaire. En conséquence, le bord libre ne protège pas correctement la cornée, qui se retrouve alors exposée à toutes sortes d'éléments extérieurs : poussières, saletés, microbes...

 

Il s'agit en quelque sorte de l'« inverse » de l'entropion, une autre maladie oculaire qui pour sa part cause un enroulement de la paupière vers l'intérieur. Il est d'ailleurs possible d'être touché par les deux problèmes à la fois, y compris sur le même oeil.

 

L'ectropion est un problème de santé relativement courant chez le chien, alors qu'il est assez rare chez le chat et chez l'être humain. Il peut être héréditaire (diverses races y sont alors prédisposées) ou causé par un autre problème de santé. Quel que soit le cas de figure, il se manifeste et se traite globalement de la même façon.

Les différents types d'ectropion chez le chien

Comme pour l'entropion, il existe deux grands types d'ectropion chez le chien :

  • l'ectropion primaire, présent dès la naissance ;
  • l'ectropion secondaire, qui fait suite à un autre problème oculaire.

 

Dans un cas comme dans l'autre, le problème est susceptible d'affecter les deux yeux plutôt qu'un seul. C'est toutefois bien plus courant dans le cas d'un ectropion primaire.

L'ectropion primaire

Un chien Boxer avec un ectropion aux deux yeux

L'ectropion est le plus souvent primaire, c'est-à-dire qu'il n'est le fait d'aucun problème antérieur connu. Il est alors congénital, et affecte en général les deux yeux. Il est présent dès la naissance mais peut mettre quelques mois à devenir visible. Il évolue ensuite généralement jusqu'à ce que l'animal ait fini de grandir - soit en s'aggravant, soit en s'atténuant. Par contre, il n'évolue normalement plus à l'âge adulte.

 

Il est le fait d'une malformation survenant pendant la gestation : la paupière inférieure a une forme anormale, et en particulier est généralement trop longue, ce qui l'empêche de s'enrouler correctement au niveau du globe oculaire.

 

L'ectropion primaire est vraisemblablement d'origine génétique, mais les gènes impliqués n'ont pas encore été identifiés. De nombreuses races y sont clairement prédisposées, parmi lesquelles un nombre important de molosses et de chiens aux babines lourdes et pendantes. On peut citer en particulier le Boxer, le Cane Corso, le Dogue de Bordeaux, le Saint-Bernard ou encore le Saint-Hubert, mais d'autres sont également plus à risques que la moyenne.

 

Par contre, mâles et femelles semblent touchés dans les mêmes proportions, sans différence notable.

L'ectropion secondaire

Un chien de type Cocker avec un ectropion aux deux yeux

L'ectropion est le plus souvent primaire, mais il peut aussi être secondaire, c'est-à-dire apparaître à la suite d'un problème au niveau de l'oeil survenant pendant la vie du chien.

 

Les causes les plus courantes d'ectropion secondaire sont :

  • un traumatisme détériorant la paupière, par exemple une griffure ou une morsure ;
  • le vieillissement, car les muscles et les tissus situés autour des yeux ont tendance à se relâcher avec les années, au point de ne plus correctement tenir en place - on parle alors parfois d'ectropion sénile ou involutif ;
  • l'opération d'un entropion, si une trop grande quantité de peau a été utilisée pour corriger la malformation initiale.

 

L'ectropion secondaire peut toucher n'importe quel chien, quels que soient sa race, son âge et son sexe. Par ailleurs, il peut affecter les deux yeux ou un seul.

Les symptômes de l'ectropion chez le chien

Un Basset Hound avec un ectropion est allongé sur le sol

L'ectropion n'est vraiment pas difficile à détecter : il s'agit d'une maladie bien visible et qu'on reconnaît facilement.

 

En effet, lorsqu'un oeil est atteint, sa paupière inférieure est partiellement ou totalement décollée, pendant sous le globe oculaire. Cela se traduit notamment par le fait qu'une partie de la sclère (la couche externe et blanche du globe oculaire chargée de résister aux traumatismes) n'est plus cachée sous la paupière et devient visible.

 

Si l'ectropion est léger et/ou récent, il peut n'y avoir aucun autre symptôme. Dans le cas inverse, le fait que le globe oculaire ne soit pas bien protégé par la paupière l'expose aux éléments extérieurs, et donc à des conjonctivites à répétition. Les principaux symptômes sont alors une rougeur, un larmoiement excessif généralement accompagné d'une présence de pus, des traces brunâtres dans le coin de l'oeil, un gonflement local et/ou des douleurs plus ou moins marquées.

 

Le plus souvent, l'ectropion touche les deux yeux de la même façon : il en va alors de même des signes cliniques, qui sont globalement les mêmes pour les deux. Toutefois, si un seul oeil est atteint, les symptômes ne concernent alors bien sûr que celui-ci, tandis que l'autre est sain.

Les complications possibles de l'ectropion chez le chien

Vue proche d'un Bouledogue Anglais avec un ectropion

Contrairement à l'entropion, l'ectropion est rarement grave, même s'il est souvent gênant et douloureux. Toutefois, lorsqu'il est sévère et/ou dure dans le temps, il peut finir par entraîner des complications beaucoup plus problématiques.

 

En effet, les irritations à répétition créent des micro-lésions au niveau du globe oculaire, qui sont susceptibles d'évoluer vers une kératite, c'est-à-dire une érosion plus ou moins sévère de la cornée. À moyen terme, ces lésions peuvent finir par devenir irréversibles et causer une dégradation plus ou moins marquée de la vision du chien touché.

 

Par ailleurs, des microbes (notamment des bactéries) sont susceptibles de profiter de la fragilité du globe oculaire pour proliférer et l'attaquer. Ainsi, des infections elles aussi à répétition sont possibles, avec là encore un risque que cela finisse par abîmer l'oeil de manière irréversible.

 

Ces complications sont toutefois rares, et surviennent le plus souvent en cas d'ectropion sévère (ce qui est loin d'être le cas le plus courant) et en l'absence de prise en charge adaptée.

Le diagnostic de l'ectropion chez le chien

Une femme vétérinaire examine l'oeil d'un chien

Dans la mesure où les symptômes de l'ectropion sont assez caractéristiques, le diagnostic n'est pas bien difficile à faire. Il convient malgré tout de se tourner vers un vétérinaire, qui est la seule personne habilitée pour le faire correctement.

 

Ce dernier s'appuie surtout sur un examen clinique, en général suffisant pour déterminer s'il s'agit d'un ectropion ou d'une autre maladie oculaire du chien : conjonctivite, microphtalmie... Il en profite pour évaluer la gravité de la malformation et la sévérité des éventuels symptômes, ce qui permet de déterminer quel traitement mettre en place.

 

Le diagnostic définitif doit être posé une fois que le chiot a fini de grandir (entre 8 et 24 mois selon les races), car l'ectropion évolue généralement au cours des premiers mois et peut s'aggraver ou au contraire s'atténuer. Par conséquent, même si les symptômes sont présents très tôt, le diagnostic est considéré comme temporaire tant que l'animal est encore petit. Naturellement, cela impacte la nature du traitement que l'on peut mettre en place à un âge précoce.

Le traitement de l'ectropion chez le chien

Dans la mesure où l'ectropion peut être plus ou moins marqué, ses symptômes et les complications susceptibles de survenir le sont eux aussi. Par conséquent, le traitement à mettre en place n'est pas forcément le même d'un chien à l'autre.

 

On distingue ainsi deux cas de figure :

  • le traitement médicamenteux, dans le cas où l'ectropion demeure léger ;
  • l'opération chirurgicale, s'il est sévère.

 

Quel que soit le traitement retenu, une assurance pour chien prend généralement en charge tout ou partie des dépenses correspondantes, en tout cas s'il s'agit d'un ectropion secondaire. C'est en revanche moins souvent le cas pour un ectropion primaire, car nombre de contrats ne couvrent pas les dépenses relatives aux maladies génétiques (ou considérées comme telles). Tout dépend de la formule que l'on a choisie.

Le traitement médicamenteux de l'ectropion

Une femme met des gouttes dans l'oeil de son Caniche

Si l'ectropion est peu marqué et que les symptômes restent légers, le vétérinaire préconise généralement un simple traitement médicamenteux visant non seulement à prévenir les infections et les irritations, mais aussi à les soigner le cas échéant.

 

Le plus souvent, cela consiste en de simples gouttes et/ou une pommade ophtalmique à appliquer à intervalles réguliers pour protéger l'oeil des irritations et infections.

 

Ce traitement doit être administré à vie, si bien que sur la durée il peut finir par représenter un budget non négligeable. En effet, seule une opération permet de reconstruire la paupière, et donc de soigner l'ectropion à la base. Toutefois, comme il s'agit d'une intervention chère et non dénuée de risques (notamment parce qu'elle se pratique sous anesthésie générale), elle n'est envisagée qu'en dernier recours.

L'opération de l'ectropion

Un vétérinaire place un Yorkshire sous anesthésie

Si l'ectropion est sévère et entraîne des symptômes gênants, ou si les médicaments ne suffisent pas à empêcher les irritations et les infections, une opération chirurgicale s'impose, dont l'objectif est de reconstruire la paupière défaillante.

 

Elle se déroule sous anesthésie générale, et différentes techniques sont possibles : elles consistent généralement à retirer un morceau de la paupière et/ou à raccourcir légèrement le tendon qui la soutient à l'aide d'une petite incision. Des points de suture sont ensuite réalisés, afin de faciliter la cicatrisation. Ils doivent rester en place pendant quelques semaines, puis le vétérinaire les retire une fois que la guérison est bien avancée.

 

L'opération de l'ectropion est une technique efficace, avec un très bon taux de réussite. Elle a toutefois un coût élevé : il faut généralement compter entre 100 et 250 euros par paupière à reconstruire, en fonction notamment de la sévérité de la malformation et de la taille du chien. Cela signifie que si les deux yeux sont touchés, le coût peut atteindre 500 euros.

 

Par ailleurs, comme toute intervention qui se déroule sous anesthésie générale, elle présente des risques non négligeables pour la santé, notamment sur le plan cardiovasculaire : elle peut donc être déconseillée pour les individus les plus fragiles. De plus, elle nécessite généralement que le chien ait fini de grandir et que l'ectropion soit stabilisé, même si les symptômes sont présents dès le plus jeune âge. Enfin, dans de très rares cas, elle est susceptible de ne pas suffire à régler totalement le problème - voire de causer un entropion si la paupière est trop raccourcie.

Conclusion

L'ectropion est une anomalie de la paupière plutôt courante au sein de la gent canine, qui consiste en un enroulement de celle-ci vers l'extérieur. Certaines races y sont prédisposées, mais il peut toucher en réalité n'importe quel chien. S'il est marqué, il est susceptible d'entraîner des conjonctivites à répétition, voire de causer des lésions irréversibles au niveau du globe oculaire. On peut le soulager à l'aide de produits pour les yeux, qui doivent être administrés à vie. Toutefois, dans les cas graves, une opération chirurgicale permet de reconstruire la ou les paupières endommagées.

 

Si l'ectropion évolue rarement vers des complications, il n'en va pas de même de l'entropion, une autre malformation des paupières qui elle est nettement plus douloureuse et problématique. Toutefois, il se traite lui aussi très bien via une opération chirurgicale dès lors qu'il est pris en charge à temps. D'ailleurs, si l'animal est touché à la fois par un entropion et un ectropion, il est possible de traiter les deux problèmes à la fois, pour réduire le coût de l'opération et faire en sorte qu'il ne subisse qu'une seule intervention chirurgicale.

Dernière modification : 30/11/2023.