Le collapsus trachéal chez le chien : symptômes, traitement...

Une radiographie du thorax d'un chien

Fréquence : Fréquente chez les petits chiens
Maladie héréditaire : Non
Vice rédhibitoire : Non

 

Le collapsus trachéal du chien est une affection respiratoire consistant en un affaissement de la trachée sur elle-même : au lieu de rester bien ouverte pour favoriser le passage de l'air, elle s'aplatit. Une origine congénitale est possible, mais il s'agit avant tout d'une maladie dégénérative chronique. En effet, elle persiste dans la durée et demande une longue prise en charge. Elle peut s'avérer mortelle, car une incapacité de l'appareil respiratoire à assurer l'oxygénation normale du sang est susceptible d'entraîner une asphyxie.

 

Cette affection respiratoire touche principalement les petites races de chiens, comme le Chihuahua, le Yorkshire Terrier ou le Spitz Allemand, qui y sont prédisposées. L'obésité et le manque d'exercice peuvent également être des facteurs de risques.

 

Les symptômes sont une toux sèche lors d'excitation et, dans les cas les plus sévères, des difficultés respiratoires bruyantes. 

 

La plupart des chiens souffrant de collapsus trachéal répondent positivement au traitement médical, composé principalement d'antitussifs, de bronchodilatateurs et de corticoïdes. En revanche, lors d'un collapsus trachéal grave, le vétérinaire peut être amené à poser dans la trachée une prothèse (aussi appelée stent) pour la maintenir ouverte.

Dernière modification : 12/12/2020.