La bronchite chez le chien : symptômes, traitement...

La bronchite chez le chien : symptômes, traitement...

Fréquence : Commune
Maladie héréditaire : Non
Vice rédhibitoire : Non

 

Tout comme chez l'être humain, la bronchite chez le chien est une inflammation des bronches, le conduit qui amène l'oxygène de l'extérieur jusqu'aux poumons. Cet organe est assez sensible et peut s'irriter ou s'enflammer assez facilement. Un mucus épais peut alors être sécrété au niveau de la surface enflammée des bronches. Pour soulager sa gorge douloureuse, le chien tousse

 

Il existe deux types de bronchites chez le chien :

  • la bronchite chronique : c'est une inflammation régulière des bronches, due à un mauvais état de l'organe, et qui peut être permanente ;
  • la bronchite aiguë : elle est souvent une conséquence d'une autre maladie et peut être rapidement et définitivement soignée.

 

Il existe de nombreuses causes à la bronchite chez le chien, mais la plus fréquente est l'irritation des bronches provoquée par divers agents irritants (fumée de cigarette, produits chimiques...) ou par des virus et bactéries, qui se développent par exemple à l'occasion d'une fragilité du chien (froid, fatigue, allergie...).

 

Les symptômes d'une bronchite chez le chien sont une toux d'abord quinteuse durant quelques jours, puis grasse, ainsi que de la fièvre, qui peut augmenter à mesure que l'affection devient plus profonde. 

 

La bronchite chez le chien se traite par une prise d'anti-inflammatoires pour calmer l'irritation, accompagnés d'expectorants ou d'aérosols pour éliminer les sécrétions produites. La toux doit être traitée par un antitussif dès qu'elle apparaît. Des antibiotiques peuvent également être prescrits par le vétérinaire si le chien atteint par la maladie présente en amont une insuffisance respiratoire ou cardiaque, ou si la maladie se prolonge. 

Dernière modification : 12/12/2020.