Mon chien pète : causes possibles de flatulences et solutions

Mon chien pète : causes possibles de flatulences et solutions

Pendant la digestion, la flore intestinale du chien produit du gaz en participant à la dégradation des aliments ingérés. Lorsqu'un chien est en bonne santé et que son alimentation est adaptée à ses besoins, la quantité de gaz émise est relativement faible, et les selles produites sont plutôt petites, compactes et surtout sans odeur.


En revanche, si les selles et/ou les flatulences sont malodorantes, c'est immanquablement le signe d'un dérèglement sur le plan digestif. Différences causes peuvent en être à l'origine...

Que sont les pets (ou flatulences) ?

Que sont les pets (ou flatulences) ?

Les flatulences sont des gaz accumulés dans l'appareil digestif d'un animal lorsqu'il digère des aliments. Elles sont expulsées de l'organisme soit par la bouche (on parle alors de rots), soit par l'anus (on parle alors de pets). Il existe deux types de flatulences : pourtant, dans le langage courant, ce mot est souvent utilisé comme synonyme de « pet ».

 

Les pets ont principalement pour origine la fermentation des aliments décomposés pendant la digestion par la flore intestinale. Ils se forment dans les intestins et sont expulsés de temps à autre par l'anus, pour éviter qu'ils n'encombrent l'appareil digestif et ne gênent la digestion.

 

Absolument tous les chiens émettent quotidiennement des pets. En temps normal, ceux-ci restent discrets, peu nombreux et surtout peu odorants. Dans le cas contraire, c'est vraisemblablement le signe d'un souci sur le plan digestif.

D'où viennent les pets ?

La flore intestinale participe à la digestion
La flore intestinale participe à la digestion

Lorsque les aliments arrivent dans les intestins, les micro-organismes constituant la flore intestinale entrent en action : ils participent à la dégradation des protéines et des glucides. Cette décomposition produit naturellement des gaz, qui sont expulsés sous forme de pets.

 

Si les aliments ingérés sont adaptés à la condition de l'animal, ils sont facilement dégradés par son appareil digestif et donnent donc très peu de gaz. Mais dans certains cas, la décomposition est plus lente, plus difficile, et les aliments fermentent dans les intestins. Les gaz sont alors produits en nombre, et peuvent être plus ou moins odorants.

 

De manière générale, l'incapacité de l'organisme à digérer certains types d'ingrédients se fait rapidement sentir, au sens propre comme au figuré...

Pourquoi mon chien pète-t-il souvent ?

Certains aliments dits peu digestes ne sont pas facilement dégradés par l'appareil digestif du chien. Dans ce cas, le transit alimentaire est fortement ralenti, ce qui accentue la fermentation et donc la production des gaz. Les principaux aliments concernés sont les fibres, et les protéines de mauvaise qualité.

Une alimentation trop riche en fibres

Une alimentation trop riche en fibres

L'une des principales raisons pour lesquelles un chien peut péter souvent est une alimentation trop riche en fibres ou en glucides (céréales, légumes, etc.).

 

En effet, l'appareil digestif d'un carnivore n'est pas conçu pour en digérer une grande quantité et les décompose assez mal. Une petite portion ne pose généralement pas de problème ; en revanche, s'ils sont consommés en excès, les fibres et glucides s'accumulent dans les intestins, où ils fermentent et engendrent une grande quantité de gaz.

 

Le problème se rencontre souvent chez les chiens nourris avec des croquettes ou des pâtées bas de gamme, car pour des questions de coût, ces aliments contiennent beaucoup de céréales et peu de protéines. Les chiens nourris avec un régime végétarien sont eux aussi concernés, par définition.

Des protéines de mauvaise qualité

Des protéines de mauvaise qualité

Les fibres et glucides ne sont pas les seuls aliments concernés : certaines protéines aussi peuvent poser problème. En effet, contrairement à ce que l'on croit souvent, toutes ne se valent pas : certaines sont faciles à digérer, tandis que d'autres demandent un travail plus important et entraînent donc des gaz.

 

Comme pour les humains, les protéines les plus digestes pour les chiens sont celles issues de la viande blanche (comme la volaille), les oeufs ou le poisson. À l'inverse, celles à éviter sont :

 

  • les protéines d'origine végétale, utilisées principalement dans les régimes végétariens mais qui sont très difficiles à décomposer par la gent canine ;

 

  • les protéines issues de sous-produits animaux (plumes, poils, restes de carcasses...) que l'on trouve souvent dans les produits industriels bas de gamme afin de réduire les coûts de fabrication.

 

Si les fibres et glucides en excès induisent des gaz plus nombreux mais qui ne sentent pas forcément mauvais, les flatulences dues à des protéines peu digestes sont souvent nauséabondes.

Un changement brutal d'alimentation

Un changement brutal d'alimentation

Dans la mesure où les micro-organismes de la flore intestinale du chien sont beaucoup moins nombreux et surtout moins variés que ceux de l'Homme, il leur faut davantage de temps pour s'habituer à dégrader un nouveau type d'aliment.

 

Pour cette raison, le fait de changer brutalement l'alimentation de son chien est le meilleur moyen de voir survenir des troubles digestifs tels que des flatulences et des selles malodorantes, voire des diarrhées. Ce genre de problème ne dure toutefois normalement que quelques jours : il disparaît dès lors que l'animal s'est habitué à sa nouvelle nourriture.

 

Toutefois, comme cette situation n'est pas très agréable même si elle est temporaire, il est préférable de réaliser une transition alimentaire avec son chien, en intégrant chaque jour un peu plus du nouvel aliment dans sa ration habituelle jusqu'à la remplacer totalement. Ainsi, la flore intestinale « apprend » peu à peu à dégrader les nouveaux ingrédients. Une bonne transition dure en général environ 7 jours.

Les autres causes

Les autres causes

Si les flatulences du chien proviennent très souvent d'une alimentation inadaptée ou d'un changement trop brutal de régime, elles peuvent avoir d'autres causes, notamment :

 

  • une flore intestinale dégradée, qui met donc plus de temps pour décomposer les aliments. C'est ce qui se passe par exemple si le chien suit un traitement à base d'antibiotiques, car ces médicaments détruisent les bactéries, mauvaises comme bonnes ;

 

 

  • la présence de vers dans le système digestif.

Mon chien pète beaucoup : que faire ?

Un petit chien mange dans sa gamelle

Un chien qui pète beaucoup a vraisemblablement un problème sur le plan digestif, même si celui-ci est possiblement peu grave et facile à résoudre (notamment dans le cas d'une alimentation inadaptée). Le mieux à faire est de contacter un vétérinaire : c'est lui qui se charge de déterminer la cause des flatulences, et de proposer un traitement.

 

Dans la majeure partie des cas toutefois, il suffit d'opter pour des aliments de meilleure qualité pour solutionner le problème. L'idée n'est pas de bannir les produits les moins chers et de les remplacer par les plus coûteux : en réalité, bien plus que la marque ou le prix, c'est surtout la composition qui importe. Ainsi, les aliments contenant une bonne part de protéines digestes (poulet, volaille, poisson...) sont à privilégier, et ceux constitués en grande partie de fibres ou de céréales sont à éviter. En cas de doute, mieux vaut demander conseil à son vétérinaire.

 

Dans le cas où les pets sont causés par un autre problème de digestion, c'est ce dernier qu'il convient de traiter : les flatulences disparaissent d'elles-mêmes. Si le problème en question n'est pas soignable, certains médicaments permettent au moins de réduire la quantité de gaz émise. Le mieux est de contacter un vétérinaire pour trouver avec lui la solution la plus adaptée.

Dernière modification : 11/14/2021.