Mon chien a mauvaise haleine : pourquoi, et quelle solution ?

Mon chien a mauvaise haleine : pourquoi, et quelle solution ?

Il est de notoriété publique qu'un chien sent rarement la rose quand il ouvre sa gueule, surtout s'il vient de manger... Pour autant, si l'on constate qu'il a tout à coup une halitose, c'est-à-dire une haleine très forte ou vraiment désagréable, c'est peut-être le signe d'un problème de santé plus ou moins grave.


La présence d'une grande quantité de tartre sur les dents est la cause la plus fréquente de ces problèmes d'haleine, mais il en existe d'autres.

Sommaire de cette page

Pourquoi mon chien a-t-il mauvaise haleine ?

Les causes pouvant être à l'origine d'une mauvaise haleine chez le chien sont assez variées. La plus fréquente est la présence de tartre sur les dents, mais il en existe beaucoup d'autres.

Un excès de tartre

Un excès de tartre

Comme chez l'être humain, des minéraux et autres éléments organiques peuvent s'accumuler sur les dents des animaux au fur et à mesure des années et former avec le temps une plaque solide : c'est ce qu'on appelle le tartre. L'accumulation de tartre sur les dents du chien peut finir par provoquer des infections parfois graves (comme par exemple la parodontose), un déchaussement dentaire ou encore une mauvaise haleine causée par la multiplication des bactéries dans sa bouche.

 

Lorsqu'un toutou a une haleine fétide, c'est que la quantité de tartre est déjà conséquente. Dans ce cas, la seule solution est de procéder au au détartrage et à l'extraction éventuelle des crocs trop abîmés. L'opération est pratiquée sous anesthésie générale par un vétérinaire, et coûte en 100 et 300 euros au total. C'est donc loin d'être un acte aussi anodin que pour l'être humain...

Une infection au niveau de la gueule

Une infection au niveau de la gueule

Le tartre n'est pas la seule cause possible de mauvaise haleine du chien, même si elle est la plus fréquente.

 

En réalité, toutes les lésions de la bouche et des gencives, qu'elles soient le fait d'un choc, d'un ulcère, d'une inflammation, d'une tumeur..., peuvent conduire à une prolifération locale de bactéries et donc à une odeur désagréable, quand bien même il n'aurait pas de tartre.

 

Le même phénomène se produit lorsque certains morceaux d'aliments restent coincés dans la gueule et fermentent : ce peut être le cas s'il a du mal à avaler, ou s'il a un problème de dentition. En effet, des dents cassées, déchaussées, ou même trop serrées comme chez les chien au nez écrasé peuvent retenir certains morceaux, qui deviennent alors le point de départ d'une multiplication des bactéries dans la bouche.

Une maladie

L'halitose peut également être causée par des problèmes de santé autres que dentaires, parmi lesquels :

 

D'autres symptômes sont alors généralement présents, qui permettent au vétérinaire d'établir un diagnostic.

Des aliments qui sentent mauvais

Des aliments qui sentent mauvais

La mauvaise haleine du chien peut aussi être simplement le fait d'aliments qui sentent fort, voire mauvais.

 

Ce peut être le cas notamment quand il mange des aliments un peu passés : les restes de la pâtée de la veille, de la viande pas très fraîche, de la nourriture volée dans une poubelle...

 

Dans ce cas, le problème n'est bien souvent que temporaire, puisqu'il ne dure que le temps que l'animal mange ce type d'aliments.

Une coprophagie

Un Jack Russel renifle des crottes dans l'herbe

La coprophagie, c'est-à-dire la tendance de certains chiens à manger des excréments, a également peu de chances de parfumer agréablement son haleine, en plus d'être dangereuse pour sa santé.

 

Il est important d'y remédier rapidement, car non seulement elle traduit bien souvent un trouble du comportement (stress, ennui, besoin d'attention...), mais en plus elle peut provoquer des symptômes bien plus graves que la simple mauvaise haleine, si par exemple les excréments consommés contiennent des vers.

Mon chien a mauvaise haleine : que faire ?

Lutter contre le tartre

Pour limiter le recours au détartrage, il est primordial de s'y prendre bien en amont, avant l'apparition de la mauvaise haleine, car il est alors généralement déjà trop tard. La meilleure technique consiste à brosser les dents de son chien au minimum une fois par semaine, et dans l'idéal tous les jours. Il faut bien sûr utiliser une brosse à dents et un dentifrice spécialement conçus pour les chiens, et non destinés aux humains : la première permet de ne pas abîmer ses gencives à cause de poils trop rigides, tandis que le second permet d'éviter tout risque d'intoxication du chien. Le brossage des dents n'étant pas très agréable, il est préférable de l'y habituer dès son plus jeune âge et de le récompenser à chaque fois qu'il se montre docile.

 

S'il supporte mal cet exercice, il est possible d'utiliser des bains de bouche pour chiens, qui ralentissent la formation de tartre et diminuent la mauvaise odeur. Ils sont à incorporer dans sa gamelle d'eau ou dans sa nourriture. Il existe également des objets à mastiquer (bois de cerf, os à mâcher, etc.) qui préviennent l'apparition de la plaque dentaire en exerçant un frottement sur les dents. Enfin, certains types d'alimentation, comme les croquettes ou le régime BARF (à base de viande et aliments crus), ont pour effet de réduire les dépôts sur les dents, contrairement par exemple aux produits en boîte.

Dernière modification : 11/14/2021.