Les coussinets du chien : blessures et soins

Les coussinets du chien : blessures et soins

Les coussinets d'un chien sous ses pattes sont ce que de bonnes semelles sous une paire de chaussures sont à l'Homme : nécessaires. Pourtant, là où l'être humain peut changer de chaussures une fois les semelles de celles-ci usées, les coussinets chez le chien sont une partie intégrante de son anatomie : impossible de les remplacer.


Par conséquent, il convient d'y porter une attention toute particulière.

Partager
 

Que sont et à quoi servent les coussinets des chiens ?

Que sont et à quoi servent les coussinets des chiens ?

On dit du chien qu'il est digitigrade. En effet, à la différence de l'être humain (et de certains animaux comme l'ours), qui est plantigrade, c'est-à-dire marche en posant toute la plante du pied sur le sol, le chien marche et repose sur ses doigts.

 

Les pattes avant du chien comptent cinq doigts, comme chez l'être humain : quatre doigts et un pouce, aussi appelé l'ergot, généralement atrophié. Les pattes arrière ne comptent habituellement pour leur part que quatre orteils, car l'ergot n'existe pas chez la plupart des races de chien. Toutefois, chez certaines races comme le Beauceron ou le Briard, on le trouve en double.

 

Les doigts et les orteils des chiens se terminent par des griffes légèrement rétractiles, incurvées et aplaties sur le côté.

 

Sous les pattes de l'animal, les coussinets font office de semelles. On compte un coussinet sous chaque doigt, même au niveau de l'ergot, mais aussi des coussinets palmaires, servant de support à la base des doigts ou des orteils. Enfin, les coussinets carpiens permettent quant à eux à l'animal de ne pas déraper lorsqu'il retombe au sol après un saut.

 

Tous ces coussinets sont des tubercules fibro-graisseux élastiques qui se recouvrent assez rapidement de callosités dermiques dès les premiers instants de marche du chiot. Par ailleurs, on compte dans les coussinets du chien de nombreuses terminaisons nerveuses et des glandes sudoripares.

 

Avec leurs fonctions protectrices, isolantes et amortissantes, les coussinets de l'animal sont plus qu'essentiels. Pour la bonne santé du chien, il est donc fortement conseillé de les entretenir correctement. 

Tout pour l'entretien de votre chien
Tout pour l'entretien de votre chien

Hygiène, toilettage... : tous les produits et accessoires pour prendre soin de votre chien.

5% de réduction offerts !

Cliquez ici

Les blessures aux coussinets et les soins adaptés

Les blessures aux coussinets et les soins adaptés

Les coussinets plantaires doivent faire l'objet d'un examen et entretien réguliers, surtout chez les chiens actifs.


En effet, les débris de verre, graviers, épines ou autres déchets qui jonchent les sols peuvent entamer les coussinets ou les fendre, provoquant alors infections et abcès. Il est également important de protéger son chien en hiver, car la neige ou le sel de déneigement agressent les coussinets et provoquent des gerçures.

 

Dans ces conditions, le premier réflexe à avoir quand un chien se blesse au niveau des coussinets est de nettoyer la plaie à l'eau claire. Une fois cela fait, on peut alors procéder à un rapide examen de celle-ci et définir l'importance plus ou moins grave de la blessure.

 

Pour une blessure importante, qui saigne abondamment (hémorragie du chien) ou qui comporte des débris coincés, il est fortement conseillé d'amener l'animal chez le vétérinaire après lui avoir fait un simple pansement, retenu avec du sparadrap au niveau de l'articulation, de sorte que le chien ne se lèche pas. Le vétérinaire pourra ensuite nettoyer correctement la plaie et refermer au besoin avec des agrafes ou des points de suture. Néanmoins, la colle chirurgicale pourra être suffisante dans les cas les moins sévères. Par ailleurs, le vétérinaire pourra être amené à prescrire des anti-inflammatoires ou des antibiotiques pour prolonger les soins. 

 

Pour une blessure plus bénigne, il est conseillé au maître de soigner la plaie du chien à l'aide de désinfectant et de la protéger des saletés, mais aussi des microbes contenus dans la salive de l'animal, à l'aide d'un pansement, également retenu au niveau de l'articulation. Il faudra alors nettoyer la plaie et changer le pansement tous les jours jusqu'à la guérison. S'il s'avère que la blessure change d'aspect, qu'elle paraît enflammée et douloureuse, ou qu'une drôle d'odeur s'en dégage, il est fortement conseillé d'amener le chien chez un vétérinaire.

 

En outre, dans le cas de gerçures, on préconise l'application d'une crème cicatrisante, en faisant également attention à ce que l'animal ne la lèche pas.

Quelques précautions et conseils supplémentaires

Quelques précautions et conseils supplémentaires

Pour éviter que le chien ne se blesse au niveau de ses coussinets, quelques précautions indispensables sont à prendre :

  • après chaque promenade du chien, ses pattes doivent être examinées, essuyées et débarrassées des débris qui auraient pu s'incruster entre les doigts. Ceci est particulièrement vrai en hiver, car la neige et le sel de déneigement peuvent causer des gerçures ;

 

  • il est recommandé de couper régulièrement les poils situés entre les coussinets pour éviter la formation de bourre ;

 

  • durant l'été, il est recommandé de ne pas faire de trop longues promenades avec son chien sur des surfaces chaudes, comme du béton par exemple, qui peuvent brûler ses coussinets ;

 

  • durant l'hiver, il est conseillé d'éviter cette fois-ci les surfaces glaciales qui peuvent également les brûler, mais aussi provoquer des engelures ;

 

  • il est également important de bien choisir ses zones de promenade. En effet, un sol jonché de débris ou de bouts de verre est un terrain propice aux blessures ;

 

  • s'il s'avère que l'animal a les pattes sensibles, des chaussures pour chien, sur les conseils d'un vétérinaire, peuvent représenter une solution.

 

Pour finir, il est recommandé aux maîtres d'entretenir les coussinets de leurs chiens pour veiller à leur bonne santé. En effet, en vérifiant régulièrement l'état de ses pattes, en appliquant de temps en temps une lotion tannante pour renforcer ses coussinets mais également en les hydratant régulièrement, le maître évite déjà de graves dommages à l'animal.

Le mot de la fin

Un chien blessé au niveau de ses pattes sera un animal diminué physiquement, mais aussi moralement. Il est du devoir du maître de faire en sorte, entre autres choses, que les coussinets de son animal restent en parfait état.

Dernière modification : 10/14/2019.
Reproduction interdite sans autorisation.

Discussions sur ce sujet