Laver son chien : faire prendre un bain à son chien

Laver son chien : faire prendre un bain à son chien

A l'exception de certaines races, brosser son chien à intervalle régulier ne suffit pas à assurer l'entretien et l'hygiène de son pelage : un bain s'avère également nécessaire de temps à autres. C'est même aussi bien sûr indispensable s'il s'est particulièrement sali, par exemple lors d'une promenade.


Faire prendre un bain à son chien permet d'éliminer parasites, saletés, poussières, poils et autre peaux mortes, souvent responsables de démangeaisons du chien. Cela permet d'entretenir le pelage du chien, et donc d'assurer son bien-être.


Quand faut-il laver son chien ? Comment procéder ? Quelles sont les règles à respecter pour que le lavage du chien se déroule dans les meilleures conditions ?

Partager
 

À quelle fréquence laver son chien ?

À quelle fréquence laver son chien ?

La race du chien et son mode de vie déterminent la périodicité de son lavage. Un chien qui vit au contact quotidien de ses maîtres et évolue librement dans la maison tout en passant beaucoup de temps à l'extérieur ne présente pas la même exigence d'hygiène qu'un chien qui vit dehors et n'a pas accès à l'intérieur du foyer. Il est donc difficile d'établir une règle générale quant à la fréquence idéale pour laver son chien.

 

On peut néanmoins se baser sur le type de poils de l'animal :

  • pour les chiens à poil ras, on peut généralement se contenter de les laver seulement quand ils sont sales;
  • pour les chiens à poil court, deux bains annuels sont généralement suffisants ;
  • pour les chiens à poil mi-long, normalement, un bain par trimestre convient ;
  • pour les chiens à poil long, un bain par mois s'impose le plus souvent, voire un peu plus pour certaines races de chiens (le Bichon Havanais, le Bichon Maltais ou le Westie, par exemple).

 

Comme il s'agit-là de moyennes, la fréquence retenu doit être adaptées en fonction du mode de vie de l'animal. Par exemple, un chien d'appartement a moins souvent besoin d'être lavé, quand bien même il a un pelage dense.

 

En tout état de cause, il faut être conscient que des bains fréquents ne sont pas une bonne chose, car cela peut enlever trop de sebum, le film qui protège sa peau. Sauf cas particuliers, on recommande donc d'espacer les bains d'au moins 3 semaines pour éviter toute irritation de la peau du chien.

 

Par ailleurs, mieux vaut éviter de laver un chiot de moins de 3 mois : il est très rare qu'il en ait effectivement besoin, et sa peau est encore trop fragile. Si un bain s'avère néanmoins nécessaire, il faut opter pour un shampoing pour chien très doux, adapté aux animaux de cet âge. Par contre, à défaut de bain, on peut très bien le rincer sans utiliser de produits, afin simplement de l'habituer au contact de l'eau : cela permet de mettre toutes les chances de son côté pour qu'il soit moins réticents à l'idée de prendre un bain une fois adultes.

 

Enfin, en cas d'utilisation d'un produit anti-parasitaire ou de maladie de peau du chien, il est préférable de demander à son vétérinaire le meilleur moment pour donner un bain à son compagnon.

Comment donner un bain à son chien ?

Comment donner un bain à son chien ?

Dans la baignoire, dans une bassine, dehors... : l'endroit à choisir pour faire prendre un bain à son chien dépend de l'animal, de ses habitudes et de sa taille, sachant aussi que l'idéal est de pouvoir ajuster une pomme de douche au robinet. À défaut, un pot ou un petit seau fera l'affaire.

 

Quel que soit le lieu choisi, avant de lui donner un bain, il est indispensable de brosser son chien afin d'éliminer les poils morts.

 

Par ailleurs, pour son bien-être et sa santé, il est indispensable de faire appel à un vétérinaire pour choisir un shampoing adapté à son chien et de ne surtout pas utiliser un shampoing pour humains, même s'il s'agit d'un produit pour enfants. En effet, la peau d'un chien étant plus sensible que la nôtre, même un shampoing pour humains très doux est agressif pour elle et expose l'animal à des problèmes cutanés.

 

Pour baigner son chien, on commence par bien mouiller le poil, puis on ajoute le shampoing en le répartissant sur toute la robe, mais en évitant les yeux et les oreilles du chien, organes sensibles. Il convient d'ailleurs de protéger ces dernières avec un morceau de coton, qu'on prend soin de retirer une fois le bain achevé : cela limite le risque d'otites du chien, en empêchant l'eau et le shampoing de s'y introduire.

 

Il est important d'utiliser de l'eau tiède pour laver et rincer l'animal : une eau trop chaude risquerait de le brûler, tandis qu'une eau trop froide pourrait le faire tomber malade.

 

En hiver, employer un shampoing sec pour chien est idéal, car il s'utilise sans mouiller les poils du chien et ne nécessite pas de rinçage.

Comment sécher le chien après son bain ?

Comment sécher le chien après son bain ?

Après le bain, il est parfois utile, notamment pour les races de chiens à poils longs, d'utiliser un après-shampoing, démelânt ou spray démêlant. En effet, ces produits, en plus de faciliter le démêlage des poils, hydratent le pelage du chien.

 

Le séchage est une phase importante. Le chien s'ébroue spontanément, ce qui simplifie la tache. Il convient toutefois de finir le travail en le séchant avec une serviette. Un sèche-cheveux peut être utilisé si l'animal le supporte, mais en faisant attention à la chaleur : trop chaud ou trop près de son corps, il risque de le brûler. En parallèle de l'utilisation du sèche-cheveux (ou après le séchage avec une serviette), il faut brosser le pelage du chien avec son autre main. Par ailleurs, quel que soit le moyen employé, le séchage doit se faire dans le sens du poil, afin d'éviter la formation de noeuds.

 

Il est également possible d'appliquer du talc sur les poils bouclés situés derrière les oreilles. Le cas échéant, il ne faudra pas oublier ensuite d'éliminer la poudre grâce à une brosse pour chien. En plus d'accélérer le séchage du poil à cet endroit, cette opération donne aux oreilles un effet bouffant tout à fait esthétique.

Le mot de la fin

Si le brossage du chien est évidemment l'opération la plus courante, l'entretien du pelage d'un chien passe aussi par des bains plus ou moins réguliers. La plupart apprécient de prendre un bain dès lors qu'ils y sont habitués (d'où l'intérêt de commencer lorsqu'ils sont encore chiots), mais il ne faut pas hésiter à solliciter l'aide d'une deuxième personne si besoin.

 

En tout état de cause, si l'opération s'avère trop difficile (par exemple parce que l'animal a un poil délicat ou qu'il ne se laisse vraiment pas faire), il est toujours possible d'emmener son chien chez un toiletteur canin professionnel.

Dernière modification : 11/09/2019.
Reproduction interdite sans autorisation.

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet