L'entretien des yeux du chien : nettoyer les yeux de son chien

Une femme nettoie les yeux de son chien

Comme ceux des humains, les yeux permettent au chien d’appréhender le monde qui l'entoure. Ils jouent toutefois un rôle moins crucial que chez l’Homme, car la vue du chien est un de ses sens les moins développés, contrairement notamment à son odorat et son ouïe.


Cela ne doit pas pour autant dispenser de les surveiller de près et de les entretenir. En effet, il s'agit d'organes fragiles qui nécessitent parfois différents soins afin de rester propres et parfaitement fonctionnels.


Quand faut-il nettoyer les yeux de son chien ? Quels produits doit-on utiliser, et comment s’y prendre exactement ? Dans quels cas est-il nécessaire de se tourner vers un vétérinaire ?

En quoi consiste l'entretien des yeux du chien ?

Vue proche du visage et des yeux d'un chien

L'entretien des yeux du chien consiste à vérifier à intervalle régulier leur état, et si le besoin s'en fait sentir, les nettoyer avec un produit adapté pour qu'ils restent en bonne santé le plus possible.

 

Il fait partie des différentes étapes du toilettage du chien, au même titre que le démêlage des poils, le brossage des dents, le nettoyage des oreilles, etc. Il peut être réalisé par un vétérinaire ou un toiletteur professionnel, mais comme il doit être effectué très souvent, c'est généralement le maître qui s'en occupe lui-même.

Pourquoi entretenir les yeux de son chien ?

L’œil est un organe très fragile, particulièrement exposé au risque d’infections et autres affections. Pour cette raison, il est important de surveiller régulièrement les yeux de son chien et de les nettoyer à l’aide de produits adaptés chaque fois que nécessaire, de manière à réduire le risque de problèmes.

Eviter les infections de l'oeil du chien

Un Carlin avec des yeux humides

Une cause importante de problèmes oculaires chez le chien est le larmoiement excessif.

 

En effet, même si les larmes ont à la base une fonction protectrice et humidifiante, elles deviennent néfastes lorsqu'elles sont trop nombreuses pour être totalement évacuées par les canaux lacrymaux. Elles peuvent alors obstruer ces derniers, ce qui conduit généralement à terme à des maladies, notamment un glaucome. Les conséquences peuvent être lourdes, car une opération chirurgicale s’avère parfois nécessaire pour désobstruer ces voies et régler les différents problèmes apparus entretemps.


Par ailleurs, même si elles ne bouchent pas les canaux, les larmes peuvent sécher et former des croûtes au coin des yeux. Or, celles-ci sont de véritables nids à bactéries, et sont donc elle aussi des sources potentielles de danger pour l’œil.

 

Le nettoyage des yeux permet de les garder en bonne santé en éliminant les larmes en excès et les éventuelles croûtes avant qu'elles ne déclenchent des problèmes oculaires.

Eviter les irritations de l'oeil du chien

Un chien avec un oeil rouge et irrité

À l'image de ceux de l'être humain, les yeux du chien peuvent être agressés par de nombreux éléments extérieurs tels que le pollen, la poussière, le sable, le vent ou encore les saletés en tout genre.

 

Ils s’irritent aussi facilement lorsque des poils ou des cils viennent frotter sur le globe ou l'iris. Ce cas est fréquent chez les races ayant les poils longs comme le Colley ou le Puli, ainsi que chez les chiens atteints de distichiasis, une maladie oculaire qui provoque la pousse de cils à l'intérieur de la paupière.

 

D'où qu'elles proviennent, l'entretien et le nettoyage des yeux permettent de limiter ces irritations, et donc les rougeurs et les douleurs qui pourraient en découler.

Détecter les problèmes oculaires rapidement

Une femme vérifie les yeux de son chien

Le fait de vérifier régulièrement l'état de ses yeux permet aussi de détecter rapidement d'éventuels symptômes de problèmes oculaires du chien (tache suspecte, reflet bleuté...), qui sans cela pourraient passer inaperçus pendant plusieurs jours voire semaines.

 

L'entretien des yeux a donc un rôle préventif, car découvrir très tôt les problèmes de santé permet une prise en charge avant que la situation dégénère, ce qui augmente les chances d'une guérison rapide et sans séquelles.

Nettoyer le visage du chien

Un Spitz Japonais avec des traces de larmes sous les yeux

Un écoulement excessif de larmes peut également provoquer un épiphora, c’est-à-dire une coloration rougeâtre ou brunâtre sur le coin de l’œil. Celle-ci est due à un pigment contenu dans les larmes, qui se dépose progressivement sur la peau jusqu'à former des traces nettes. Elle est particulièrement visible chez les individus pourvus d’un pelage clair, comme le Samoyède ou le Spitz Japonais.

 

En plus d’être peu esthétiques, ces traces peuvent également devenir odorantes : mieux vaut donc les éliminer régulièrement par un nettoyage approprié.

À partir de quel âge entretenir les yeux de son chien ?

Un chiot Husky Sibérien se fait examiner par le vétérinaire

Comme pour les autres gestes d’entretien et de toilettage, il n'y a aucune raison d'attendre pour commencer à examiner (et au besoin nettoyer) les yeux de son chien : il est recommandé de le faire dès son arrivée dans le foyer. En effet, les problèmes oculaires peuvent survenir très tôt, dès l'âge de quelques semaines.

 

De plus, c’est à ce moment-là qu’il est le plus malléable. Or, plus il est habitué tôt à ces manipulations, plus il les accepte facilement tout au long de sa vie, ce qui évite qu'elles ne soient à chaque fois des moments désagréables et stressants pour les deux protagonistes. Au demeurant, s’il se montre turbulent durant l’examen ou l’entretien de ses yeux parce qu'il n'y a pas été suffisamment habitué (ou pas suffisamment tôt), cela accroît le risque de mouvement brusque ou de mauvais geste susceptibles d’avoir de graves conséquences pour lui.

À quelle fréquence entretenir les yeux de son chien ?

Une femme met des gouttes dans les yeux de son chien

De manière générale, il est recommandé de vérifier les yeux de son chien au moins une fois par semaine : c'est le minimum pour être en mesure de les surveiller raisonnablement et de les débarrasser des croûtes et des saletés qui autrement finiraient par s'y accumuler.

 

Cette fréquence mérite toutefois d'être plus élevée dans certaines situations à risques ou lorsqu'on possède un chien sensible. Un entretien deux à trois fois par semaine, voire quotidien, peut alors être nécessaire.

Après des activités extérieures

Un chien en train de creuser un trou dans du sable

Un chien passant beaucoup de temps en extérieur risque davantage de se retrouver avec des débris et saletés dans l’œil qu’un autre qui reste le plus souvent cantonné entre quatre murs. C’est tout particulièrement vrai s’il est utilisé dans le cadre de la chasse, s'il aime jouer dans les buissons ou les branchages, ou s’il a l’habitude de creuser des trous dans la terre.

 

Le risque est encore augmenté :

  • pendant le printemps et l'été, à cause de la présence de pollen et des épillets ;
  • lorsque le vent est fort, car il assèche les yeux et transporte des poussières, des saletés, du sable, des particules, etc.


Il est donc bon de prendre l’habitude d’examiner les yeux de son chien après tout long moment en extérieur, et de les nettoyer si nécessaire.

Après un trajet véhiculé

Un chien passe sa tête par la fenêtre d'une voiture

Lors d’un trajet en voiture, en moto ou dans les transports en commun, il est recommandé de protéger la tête de son chien et de ne pas laisser ses yeux à l’air libre. En effet, si la sensation du vent sur son visage lui est peut-être très agréable, elle l'expose plus facilement aux saletés et débris volants, voire aux insectes. De plus, ses yeux s'assèchent alors plus vite et sont donc fragilisés.

 

En cas de doute après un tel trajet, mieux vaut vérifier l'état de chaque oeil et les nettoyer si nécessaire.

Après un bain

Un homme fait un shampoing à son chien

Qu’il s’agisse d’un lavage de routine ou que cela soit nécessaire à la suite d'une sortie particulièrement salissante, faire prendre un bain à son chien permet de garder son pelage propre et en bon état. Toutefois, le contact du shampoing avec ses yeux est susceptible de causer une irritation de la cornée.

 

Pour cette raison, il est conseillé de vérifier l'état de ses yeux après le bain plutôt qu'avant, afin de s'assurer qu'ils ne sont ni rouges, ni irrités.

Les chiens dont les yeux nécessitent davantage d’entretien

Tout chien a besoin que ses yeux soient examinés régulièrement, mais certains nécessitent une vigilance accrue. C'est le cas notamment de ceux qui sont prédisposés aux maladies oculaires et de ceux ayant un pelage clair, car celui-ci se salit plus facilement.

Les chiens prédisposés aux problèmes oculaires

Vue proche du visage et des yeux d'un Pékinois
Mieux vaut vérifier souvent les yeux des races brachycéphales

Lorsqu'on possède un chien prédisposé aux problèmes oculaires, il est recommandé d'entretenir ses yeux plus fréquemment qu'une fois par semaine. Cela maximise en effet les chances de détecter une éventuelle maladie rapidement, et de pouvoir réagir au plus tôt.

 

Il en va ainsi notamment pour :

 

 

  • les races de chiens ayant des yeux tombants ainsi que des paupières ayant tendance à glisser vers le bas, comme le Cocker Anglais ou le Saint-Bernard. En effet, elles sont davantage sujettes aux écoulements oculaires, et donc aux taches brunes, aux croûtes et aux problèmes oculaires ;

 

  • les races de chiens à poil long, car leurs poils peuvent non seulement gêner la vision, mais aussi rentrer dans l’œil et entraîner des égratignures, ce qui implique un risque plus élevé d’infection oculaire et d’irritation de la cornée ;

 

  • certaines races génétiquement prédisposées aux maladies oculaires, comme le Colley.

Les chiens à poils clairs

Un petit Caniche blanc allongé sur une terrasse au soleil

Toutes choses égales par ailleurs, le risque de problèmes oculaires n'est pas particulièrement plus important que les individus possédant un poil clair ; la couleur du pelage n'a pas d'impact en la matière.

 

Néanmoins, ils sont désavantagés sur le plan esthétique, car ils se salissent plus facilement que leurs homologues. Par exemple, en cas d’épiphora, les traces dues à l’écoulement excessif de larmes sont davantage visibles sur les chiens au pelage blanc que sur les chiens noirs.

 

Il est donc conseillé de nettoyer plus souvent leurs yeux, dans le but d’éviter ces marques peu esthétiques.

Les produits pour l'entretien des yeux du chien

On trouve chez le vétérinaire et dans les boutiques spécialisées, physiques ou en ligne, différents types de produits pour entretenir les yeux de son chien.

Les lotions nettoyantes

Des dosettes de lotions nettoyantes pour les yeux

Les lotions (ou solutions) nettoyantes pour les yeux des chiens sont destinées à nettoyer et apaiser l’œil et son contour, ainsi que les paupières. Elles permettent l’élimination des poussières, débris, croûtes et sécrétions.

 

Elles sont composées d’extraits naturels de plantes, et leur pH est identique à celui des larmes de l'animal. Elles sont parfaitement adaptées à toutes les races, mais ne conviennent pas aux autres espèces : pas question donc de les utiliser par exemple sur un chat ou un humain. Inversement, les lotions destinées aux chats ou aux humains ne doivent pas servir pour les chiens.


Le dosage des gouttes se fait généralement grâce à un embout, et ces lotions se trouvent à la fois sous forme de dosettes unidose ou de flacon. Dans ce dernier cas, qui est normalement le plus économique, le prix se situe généralement entre 5 et 15 euros pour une contenance de 100 mL, qui correspond grosso modo à une trentaine d'applications.

Les solutions contre les traces de larmes

Deux flacons de lotions pour nettoyer les yeux

Il existe des solutions à base de sodium qui permettent d’enlever les traces de larmes et d’empêcher la décoloration des poils des chiens. Elles sont vendues sous forme de flacons, et s’appliquent à l’aide d’un coton que l'on passe sur la peau. Leur prix se situe généralement entre 10 et 20 euros pour 50 mL, ce qui à usage normal correspond à une vingtaine d'applications.
 
Pour ceux qui préfèrent les produits maison, il est possible de préparer soi-même une lotion destinée à nettoyer les larmes et secrétions stagnantes sur le contour des yeux de son compagnon. On trouve ainsi différentes recettes à base d’hydrolat, de bleuet, de camomille ou d'autres produits naturels. Néanmoins, il est recommandé de demander conseil à un vétérinaire avant d'utiliser des substances de ce type, afin d’éviter toute réaction allergique du chien.

Les lingettes nettoyantes

Une femme nettoie les yeux d'un chien avec du coton

Les lingettes pour nettoyer les yeux d’un chien sont généralement fabriquées à base d’huile de coton, d’aloe vera et de glycérine.

 

Elles sont efficaces pour éliminer les saletés dans le coin de l’œil, et pour nettoyer les taches provoquées par l’accumulation de larmes.


Le prix d’un paquet de 100 lingettes est généralement compris entre 10 et 15 euros.

Comment entretenir les yeux de son chien ?

Comment inspecter les yeux de son chien

Une femme vétérinaire examine les yeux d'un chien

L’examen des yeux du chien doit se faire dans un environnement calme et pauvre en stimuli (odeurs, bruits, etc.), afin d'éviter que l'animal ne soit angoissé ou distrait par quoi que ce soit. Il convient d'opter pour un moment où il semble disposé à coopérer, et éviter au contraire de le déranger par exemple pendant sa sieste ou lorsqu'il est en pleine activité (repas, séance de jeux…).

 

Pour que tout se passe bien, il est préférable d'éviter tout geste brusque ou un quelconque rapport de force : cela risquerait de lui faire peur, voire de le braquer. Comme pour l'entretien de son pelage, ses oreilles, ses dents, ses griffes.., l'idéal est de faire en sorte que la vérification et le nettoyage éventuel de ses yeux soient des moments de tendresse et de complicité partagée. Dans le cas où il montre des signes de réticence, mieux vaut ne pas insister, et réessayer à un moment où il semble mieux disposé.

 

L'inspection des yeux d'un chien est relativement facile : il suffit de poser un doigt au-dessus de chacun d'eux, puis de soulever légèrement et délicatement la paupière afin de pouvoir l'observer correctement. L'objectif est de s'assurer que les yeux sont clairs, humides et brillants, ce qui est un signe de bonne santé et de bon fonctionnement des glandes lacrymales. C'est également l'occasion de vérifier qu'il n'y a ni rougeur, ni couleur suspecte, ni tache bizarre sur le globe oculaire, ni saleté ou petit élément coincé dedans.

Comment nettoyer les yeux de son chien ?

Un maître met des gouttes dans l'oeil de son chien

L'examen des yeux du chien permet de s'assurer qu'il n'y a rien de suspect. Le cas échéant, l'entretien s'arrête là : inutile d'appliquer une lotion nettoyante s'il n'y a pas de raison particulière de le faire, car cela pourrait irriter la cornée au lieu de la soigner.

 

En revanche, si on remarque des croûtes, des taches ou des sécrétions dans le coin interne de l’œil, un nettoyage s’impose afin de les retirer.

Plusieurs étapes sont alors à suivre pour nettoyer l’œil de son chien dans de bonnes conditions :

  • se laver les mains, et se munir d’une compresse ou d’un gant de toilette humide. Les cotons hydrophiles sont à éviter, puisqu’ils peuvent laisser des filaments sur les cils ou à l’intérieur de l’œil et irriter ce dernier ;
  • demander à son chien de s’assoir et de rester immobile ;
  • se positionner derrière lui, lever sa tête, puis écarter délicatement sa paupière. S’il est à poils longs, il convient de s’assurer que ses yeux sont bien dégagés ;
  • laisser couler quelques gouttes du produit à la surface de l’œil. Sa notice permet de connaître le dosage à administrer ;
  • masser délicatement le globe oculaire afin de répartir le produit ;
  • récupérer les impuretés à l’aide d’une compresse, en essuyant l’œil de l’avant vers l’arrière ;
  • essuyer le coin interne de l’œil ;
  • reboucher le flacon ou jeter la dosette.

 

Une fois cette étape achevée, il est judicieux de récompenser son chien par une caresse ou une friandise, afin qu’il associe ce moment pas forcément agréable à quelque chose de positif.

Quand faire appel à un vétérinaire ?

Un vétérinaire examine les yeux d'un chien

Seul un professionnel de santé est apte à diagnostiquer de manière fiable une maladie oculaire du chien ou un quelconque problème à ce niveau, et à mettre en place un traitement approprié en cas de besoin.


C’est pourquoi il est impératif de faire examiner son chien par un vétérinaire si :

  • un écoulement oculaire excessif, épais et/ou purulent est présent ;
  • l'œil semble rouge ou irrité ;
  • un corps étranger s’y est invité ;
  • le coin de l’œil est rouge ou enflé ;
  • l’animal semble embarrassé lorsqu’il ferme l’oeil ;
  • il cligne de l’œil ou pleure excessivement.

 

Dans ces cas-là, mieux vaut alors éviter de faire quoi que ce soit : en effet, nettoyer les yeux du chien pourrait non seulement être douloureux pour lui, mais aussi faire disparaître certains symptômes utiles au diagnostic. Il faut simplement contacter un vétérinaire, lui décrire les signes cliniques observés et attendre ses instructions.

Le mot de la fin

Tout maître attentif à la santé et au bien-être de son animal doit prendre l’habitude de contrôler régulièrement les yeux de ce dernier, et les nettoyer chaque fois que cela s'avère nécessaire. Ne pas le faire pourrait avoir des conséquences potentiellement graves : le nettoyage permet non seulement d’éviter ou d’éliminer des traces de larmes peu esthétiques, mais aussi et surtout de prévenir les infections et problèmes en tous genres. Tous les chiens sont concernés, même si certains sont moins à risques que d'autres.

 

Néanmoins, en cas de doute, mieux faut se tourner directement vers un vétérinaire pour ne pas prendre le risque d'aggraver la situation par un nettoyage inapproprié.

Dernière modification : 04/09/2021.