L'entretien des oreilles du chien

L'entretien des oreilles du chien

Nettoyez-vous souvent les oreilles de votre chien ? Il est important de le faire régulièrement pour éviter toute infection ou maladie auriculaire, à commencer par une otite. Cette dernière peut paraître bénigne, mais si elle est mal soignée, elle peut aboutir à la surdité du chien...


Toutefois, pour ne pas risquer de faire mal à son compagnon, utiliser un produit adapté ne suffit pas : mieux vaut aussi avoir quelques notions concernant la structure de l'oreille d'un chien.


Voici donc quelques explications et conseils pour savoir comment prendre soin des oreilles de son chien et lui éviter bien des problèmes.

Des croquettes personnalisées pour un chien en bonne santé
Des croquettes personnalisées pour un chien en bonne santé
Pour le garder en bonne santé, offrez-lui le meilleur : des croquettes conçues spécifiquement pour lui par des nutritionnistes professionnels.

Vous verrez rapidement la différence !
Offre d’essai sans engagement
Cliquez ici
Partager
 

L'oreille et le conduit auditif du chien

L'oreille et le conduit auditif du chien

L'oreille d'un chien est divisible en 3 parties :

 

  • l'oreille externe, constituée du pavillon et du conduit externe. C'est cette partie qui est utilisée pour récolter les sons ;

 

  • l'oreille moyenne ou caisse tympanique, dont le rôle est de transmettre les vibrations acoustiques par voie mécanique ;

 

  • l'oreille interne, transformant les sons en influx nerveux afin d'être interprétés par le cerveau du chien. Elle joue aussi un rôle dans le sens de l'équilibre.

 

La forme de l'oreille est différente de celle de l'être humain. En effet, le conduit auditif a une forme de « L » qui descend d'abord verticalement, puis va en angle droit jusqu'au tympan.

Pourquoi nettoyer les oreilles de son chien ?

L'entretien des oreilles du chien a pour but de limiter les risques d'infections, d'inflammations, de parasites et de tout ce qui pourrait lui causer du tort, mais aussi de repérer rapidement un éventuel problème. De fait, nombreux sont les dangers qui guettent les oreilles de nos chers toutous.

Le risque de maladies des oreilles

Le risque de maladies des oreilles

Les maladies des oreilles du chien sont plus fréquentes et surtout plus dangereuses qu'il n'y paraît. Si elles ne sont pas traitées à temps, elles peuvent détériorer les cellules et organes qui interviennent dans l'audition et provoquer une diminution des capacités auditives du chien.

 

Les principales maladies auriculaires qu'un chien est susceptible de contracter sont :

  • une otite, qui est une inflammation locale ;
  • la gale auriculaire, provoquée par un parasite ;
  • le syndrome vestibulaire, qui peut être causé par une otite, une infection, une tumeur ou simplement le vieillissement du chien ;
  • la surdité totale ou partielle, qui peut être d'origine génétique ou être la conséquence d'une maladie, d'une inflammation, ou de la vieillesse.

 

Heureusement, l'entretien régulier des oreilles du chien permet non seulement de limiter grandement le risque de maladies, mais aussi de détecter un éventuel problème dans les meilleurs délais, ce qui permet de réagir rapidement.

L'accumulation de cérumen dans les oreilles

L'accumulation de cérumen dans les oreilles

Le cérumen est une substance naturellement produite par les glandes sudoripares apocrines et sébacées, et qui a pour but de protéger le tympan. Cependant, la forme de l'oreille d'un chien est telle que le cérumen ou des débris variés peuvent s'y accumuler et ne pas s'évacuer seuls. En outre, le conduit auditif, très profond, est mal ventilé.

 

Or, l'accumulation de cérumen, associée à une mauvaise aération, est source d'humidité et donc de macération. Cela provoque ainsi diverses infections et otites, en particulier chez les individus aux oreilles tombantes, caractéristique que l'on retrouve chez certaines races de chiens de chasse. Il s'agit d'ailleurs d'un cercle vicieux, car en cas d'infections ou d'otites, les glandes apocrines, qui prennent alors un aspect qualifié de "kystique", ont une activité intense et produisent davantage de cérumen, ce qui aggrave encore le mal.

Le danger des épillets

Le danger des épillets

Les épillets sont de petits épis de graines qui s'accrochent dans les poils et qui peuvent s'incruster entre les coussinets du chien ou dans ses orifices naturels comme les narines, les yeux, et bien sûr les oreilles. Ils peuvent causer des infections parfois graves en raison de leur "tige" suffisamment pointue et rigide pour percer la peau et les muqueuses.

 

Les épillets sont particulièrement répandus pendant l'été ; c'est donc à cette période qu'un chien a le plus de chances d'en ramener accrochés à son pelage ou ses oreilles. Les chiens à poil long et ceux aux oreilles tombantes sont évidemment les plus vulnérables. Un entretien régulier permet de repérer et d'éliminer ces petits épis avant qu'ils ne causent des dégâts.

Les autres risques liés aux oreilles du chien

Les autres risques liés aux oreilles du chien

Chez certaines races de chiens de petite taille, des petits poils naissent à l'intérieur du conduit auditif, et entraînent également des irritations et des infections.

 

Par ailleurs, certains parasites tels que les tiques peuvent se cacher dans les oreilles des toutous. Ils n'y provoquent pas d'infection des oreilles à proprement parler, mais peuvent transmettre des maladies parfois graves, comme la maladie de Lyme. Ils peuvent passer facilement inaperçus si on n'y prend pas garde, d'où l'intérêt de bichonner régulièrement les oreilles de son toutou.

Quand et comment nettoyer les oreilles d'un chien ?

À quelle fréquence nettoyer les oreilles de son chien ?

À quelle fréquence nettoyer les oreilles de son chien ?

Le nettoyage des oreilles du chien doit être régulier et suffisamment fréquent pour être efficace. Plus il est sensible des oreilles, plus les séances doivent être rapprochés dans le temps.

 

Il faut toutefois veiller à ne pas tomber dans l'excès inverse, car un entretien trop fréquent peut endommager la structure interne de l'oreille.

 

Dans l'idéal, le nettoyage des oreilles doit se faire :

  • toutes les deux semaines en été et une fois par mois en hiver pour un chien aux oreilles droites ou semi-dressées.

Habituer son chien à se faire nettoyer les oreilles

Habituer son chien à se faire nettoyer les oreilles

Du fait de sa configuration particulière, l'oreille du chien nécessite un entretien régulier. Elle présente tout de même l'avantage de rendre le nettoyage plus facile et moins risqué que pour un humain, puisque le tympan est protégé.

 

Il faut donc habituer son chien au nettoyage de ses oreilles dès son plus jeune âge. Il acceptera ainsi plus volontiers ces soins d'entretien tout au long de sa vie que si on ne s'y met qu'une fois qu'il est adulte. Au demeurant, ces manipulations ne sont pas douloureuses pour lui, mais requièrent en revanche un peu de patience.

Epiler les oreilles du chien

Epiler les oreilles du chien

Une épilation des oreilles du chien peut parfois être nécessaire, en particulier pour les races de chiens aux oreilles tombantes et poilues, comme le Cocker ou le Beagle. En effet, éliminer les poils qui poussent dans le conduit de l'oreille permet d'éviter les bouchons de cérumen.

 

Pour ce faire, on peut utiliser des ciseaux à bout rond (pour ne pas risquer de blesser l'animal) ou une pince à épiler, voire retirer les poils avec les doigts. Il existe aussi des produits spéciaux à appliquer à l'intérieur de l'oreille qui permettent de faciliter une telle épilation.

 

L'opération est à renouveler toutes les 1 à 3 semaines, selon la vitesse de repousse des poils.

Quel produit utiliser pour nettoyer les oreilles de son chien ?

Quel produit utiliser pour nettoyer les oreilles de son chien ?

Le chien ayant des oreilles fragiles, il ne saurait être question d'utiliser n'importe quel produit pour les nettoyer : cela ne ferait au contraire que les endommager. Certaines substances sont d'ailleurs si nocives qu'elles peuvent détériorer les cellules auditives à l'intérieur de l'oreille et rendre à terme le chien sourd. Parmi les produits à bannir, on peut citer l'eau, l'éther, l'eau oxygénée ou encore l'alcool, mais il y en a en réalité bien d'autres.

 

Pour choisir un produit qui soit à la fois efficace et inoffensif, mieux vaut faire appel aux conseils d'un vétérinaire. Les lotions auriculaires sont généralement vendues en flacon et possèdent un embout souple, ce qui facilite leur application. Il faut compter autour d'une dizaine d'euros pour un flacon de 100 mL.

 

Une fois le produit nettoyant à portée de main, il ne reste plus qu'à se munir d'un peu de coton ou d'une lingette. Mieux vaut éviter en revanche les cotons-tiges, qui ont non seulement tendance à pousser le cérumen vers le tympan au lieu d'aider à son extraction, mais peuvent en outre endommager l'intérieur de l'oreille.

Nettoyer l'intérieur des oreilles de son chien

Nettoyer l'intérieur des oreilles de son chien

Pour laver les oreilles de son chien, il faut introduire la canule qui chapeaute en général le flacon pour faire couler le liquide nettoyant dans le conduit auditif, puis masser doucement la base de l'oreille afin d'en assurer une parfaite répartition.

 

Les liquides auriculaires ont tendance à dissoudre les impuretés situées au fond du conduit auditif et à les faire remonter : il est donc important d'essuyer alors avec un coton le liquide et les saletés qui ressortent. Si le chien a envie de s'ébrouer, il faut le laisser faire (d'où l'intérêt d'effectuer l'opération en extérieur, pour éviter les éventuelles projections), puis essuyer une fois qu'il a terminé, pour que l'oreille soit bien propre.

 

Une autre solution consiste à obturer délicatement le conduit avec une boule de coton après avoir introduit le produit, et à pencher la tête du chien pour permettre l'évacuation du liquide.

 

Dans les deux cas, si l'oreille semblait vraiment sale, c'est-à-dire si le liquide a fait remonter une quantité importante de cérumen et d'impuretés, il est recommandé de répéter l'opération. En temps normal, il n'est pas nécessaire d'effectuer plus d'un ou deux nettoyages d'affilée : si, au terme du second nettoyage, l'oreille est encore sale, le chien souffre probablement d'une otite ou d'une infection. Il faut alors se tourner vers un vétérinaire.

Nettoyer l'extérieur des oreilles de son chien

Nettoyer l'extérieur des oreilles de son chien

Après avoir nettoyé la partie interne de l'oreille du chien, il faut poursuivre avec la partie externe.

 

Pour ce faire, il suffit simplement de nettoyer le plat de l'oreille à l'aide d'un coton imbibé du même liquide que pour l'intérieur de l'oreille. Il est possible d'utiliser un coton-tige pour nettoyer les replis de l'oreille externe, mais comme pour un humain, ce bâtonnet ne doit en aucun cas être introduit dans le conduit auditif : cela ne ferait probablement que tasser les éléments indésirables dans le fond.

 

Le plus pratique est d'utiliser des lingettes pour chien, car elles permettent, d'un simple geste et n'importe où, de nettoyer les oreilles, mais aussi les yeux et le pelage du chien. Elles ont également une action désodorisante, hydratante, et elles éliminent la poussière. En outre, comme le PH du produit imprégné dans ces lingettes est neutre, elles respectent parfaitement la peau de l'animal.

Faut-il entretenir les oreilles en cas de problème auriculaire ?

Faut-il entretenir les oreilles en cas de problème auriculaire ?

Si les oreilles du chien sentent mauvais, si elles semblent enflées ou douloureuses, ou s'il penche la tête comme si elles étaient bouchées, il est probable qu'il souffre d'une infection auriculaire.

 

Il est alors déconseillé de lui nettoyer les oreilles soi-même, car l'infection peut être douloureuse et conduire à une réaction agressive voire une morsure du chien si son maître tente de le manipuler à cet endroit. En outre, le fait de nettoyer les oreilles d'un individu malade peut faire disparaître certains symptômes et fausser le diagnostic - c'est le cas par exemple s'il a une otite.

 

Par conséquent, dans une telle situation, mieux vaut plutôt contacter un vétérinaire pour qu'il établisse un diagnostic clair puis prescrive un traitement adéquat.

Le mot de la fin

Un chien peut contracter un nombre important de maladies ou d'infections au niveau des oreilles. Si la plupart d'entre elles se traitent facilement lorsqu'elles sont détectées à temps, certaines peuvent toutefois avoir des conséquences graves - allant jusqu'à la surdité totale - si elles sont mal prises en charge.

 

L'entretien régulier des oreilles du chien est le meilleur moyen de limiter le risque d'infections et de détecter sans tarder un éventuel problème. Un vétérinaire est tout à fait à même de prodiguer des conseils concernant le type de lotions qu'il convient d'utiliser dans ce cadre.

Dernière modification : 04/02/2020.
Reproduction interdite sans autorisation.

Commentaires sur cet article

je trouve personnellement que 1 fois par mois suffit
avec tout simplement de l'eau (sous la douche) par ex
fait très bien l'affaire du moment qu'on ne néglige pas le séchage des oreilles avec des Lingettes

   
Par djack

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet