Faire toiletter son chien par un toiletteur canin

Faire toiletter son chien par un toiletteur canin

Le toilettage du chien est essentiel pour son bien-être et pour sa santé. Il comprend de nombreux soins divers, qu'un maître peut choisir de réaliser lui-même, mais qu'il peut aussi confier aux bons soins d'un professionnel, que ce soit par manque de temps, de matériel ou même d'expérience.


Quels sont les avantages de faire toiletter son chien par un toiletteur canin ? Comment choisir un bon toiletteur pour chiens ? Comment se déroule une séance de toilettage canin, et quel est son prix ?

Partager
 

Pourquoi faire toiletter son chien par un toiletteur ?

Pourquoi faire toiletter son chien par un toiletteur ?

S'il est possible de toiletter son chien de manière autonome à son domicile, il est préférable de confier de temps en temps son animal à un toiletteur canin.

 

En effet, un professionnel dispose des équipements, de techniques et d'une expérience qui rendent l'opération plus facile, plus rapide et plus sûre qu'un entretien maison. Les maîtres n'ont d'ailleurs pas toujours le temps, le matériel et/ou les connaissances nécessaires pour offrir une toilette complète à leur compagnon. De fait, faire prendre un bain à son chien ou lui tondre les poils peut vite devenir très compliqué pour qui ne sait pas comment s'y prendre...

 

L'expertise du toiletteur professionnel lui permet aussi, lors du brossage et du lavage, de repérer sur le chien les petits parasites (puces, tiques, etc.), épillets, problèmes de peau et même tumeurs cancéreuses qui peuvent passer inaperçus aux yeux des non-initiés.

 

Par ailleurs, la visite chez un spécialiste du toilettage est le passage "obligé" de tout maître qui souhaite présenter son chien à un concours canin ou faire reconnaître le pedigree de son chien en vue d'une inscription au Livre de Origines Félines (LOF). Le chien doit en effet être toiletté selon le standard de la race, et la toilette le mettra bien en valeur par la même occasion.

 

Pour autant, le maître doit être bien conscient du fait qu'à moins d'être réalisées chaque semaine (ce qui risque de rapidement faire exploser le budget du foyer...), les séances avec un toiletteur professionnel ne peuvent se substituer à l'entretien courant du chien. Ainsi, le démêlage du pelage du chien, le brossage de ses dents et l'entretien de ses oreilles doivent être effectués au moins une fois par semaine. Certaines races prédisposées aux problèmes oculaires doivent aussi recevoir des soins réguliers au niveau des yeux, et l'état des coussinets doit être vérifié après chaque promenade du chien.

 

Au final, l'intervention d'un toiletteur professionnel peut seulement dispenser le maître de tailler les ongles du chien, lui donner un bain et lui faire une nouvelle coupe, qui sont la plupart du temps des soins occasionnels, requérant d'ailleurs une certaine maîtrise.

Comment choisir un bon toiletteur pour chien ?

Comment choisir un bon toiletteur pour chien ?

Les compétences et le professionnalisme du toiletteur déterminent le bien-être du chien et la qualité de la prestation. Un bon toiletteur pour chien est un professionnel doté de nombreuses qualités : sens du détail, écoute, patience, douceur, empathie, savoir-faire, etc. Il a la capacité d'effectuer un toilettage précis et efficace tout en offrant à l'animal un moment agréable.

 

Malheureusement, il existe des professionnels peu dignes de confiance qui, par précipitation, par manque de rigueur, par manque d'expérience ou encore par manque de connaissances sur la psychologie canine, se comportent de manière inappropriée. Ils ont par exemple recours à la force, aux cris, voire à la punition physique du chien quand ils se retrouvent face à un animal peureux ou récalcitrant. De telles pratiques ne peuvent que brusquer et traumatiser l'animal, ce qui rendrait en plus les prochaines séances de toilettage plus compliquées, que ce soit chez ce professionnel ou chez un autre. De telles pratiques doivent donc évidemment être proscrites.

 

Pour éviter ce type d'incident, mieux vaut se renseigner sur la qualité du toiletteur ou du salon de toilettage en analysant sa fréquentation, les diplômes des intervenants, ou encore ce qu'il se dit à son sujet sur Internet (forums, réseaux sociaux, etc.). Il est aussi possible de se déplacer pour prendre rendez-vous afin de se rendre compte soi-même de l'hygiène des locaux et de la qualité des équipements, voire d'observer le professionnel au travail s'il est à ce moment-là occupé avec un autre animal. Le jour J, le maître peut demander à assister à la première séance pour s'assurer que son animal est bien traité : si le toiletteur accepte, le maître devra tout de même faire en sorte de se placer dans un angle mort pour éviter que sa présence perturbe son chien.

Comment se déroule une séance de toilettage canin ?

En général, au cours d'une séance de toilettage, le spécialiste réalise plusieurs types de soin, que ce soit au niveau des coussinets du chien, de son pelage, des oreilles, etc.

 

Il n'existe pas réellement de prestation standard : chaque toiletteur définit les soins qu'il propose et l'ordre dans lequel il les réalise. Il faut donc prendre le temps de bien expliquer au toiletteur ce qu'on attend de lui afin qu'il n'y ait pas de mauvaise surprise à l'arrivée, en particulier si le toilettage est réalisé dans le but de faire participer son chien à une exposition canine.

Prendre rendez-vous chez un toiletteur canin

Prendre rendez-vous chez un toiletteur canin

Il est préférable de prendre rendez-vous en amont. Cela permet non seulement d'échapper aux éventuels temps d'attente, mais également de se renseigner sur les prestations proposées par le professionnel.

 

Il faut savoir également que certains toiletteurs refusent d'intervenir pendant les chaleurs des chiennes pour des questions d'hygiène. D'autres peuvent aussi, pour éviter tout risque de contamination, ne pas accepter les chiens qui ne sont pas traités contre les parasites externes. En cas de doute, mieux vaut se renseigner lors de la prise de rendez-vous afin d'éviter de faire le déplacement pour rien.

L'arrivée du chien au salon de toilettage

L'arrivée du chien au salon de toilettage

En général, le toiletteur commence par poser des questions au maître ou lui demande de remplir un petit formulaire, surtout si c'est un chien qu'il ne connaît pas. Il faut notamment préciser la race, l'âge, les éventuelles maladies et allergies du chien, et aussi bien sûr s'il s'agit d'un chien plutôt craintif ou qui au contraire peut se montrer agressif.

 

Le maître en profite pour indiquer ses attentes concernant le toilettage : par exemple, s'il souhaite inscrire son chien à un concours canin, il doit impérativement le préciser à ce moment-là, car les toilettes classiques de certaines races ne sont pas toujours acceptées lors des expositions.

Faire dégrossir le pelage de son chien

Faire dégrossir le pelage de son chien

La première étape consiste à préparer le pelage du chien pour le toilettage. Il faut pour cela le dégrossir en enlevant les poils morts et les noeuds, et réaliser si besoin une pré-coupe pour diminuer la longueur.

 

Pour les races de chiens à poil court comme le Dalmatien, le Cane Corso ou le Beagle, cette première étape est optionnelle, car leur pelage n'a pas tendance à s'emmêler et les poils morts tombent spontanément.

 

En revanche, pour les races de chien à poil long comme le Colley, le Chow Chow ou le Samoyède, il est important de brosser le pelage du chien afin de bien le démêler et de le débarrasser de tous les poils morts.

 

Pour les races de chien à poil dur, le trimming d'épilation est plus approprié : il consiste à arracher les poils qui ne tombent pas naturellement et qui restent accrochés dans le pelage. Il n'est pas douloureux pour le chien.

 

Enfin, selon le type de pelage, une pré-tonte ou une pré-coupe peut être réalisée dès cette étape pour ramener le poil à la bonne longueur.

Faire laver son chien par un toiletteur

Faire laver son chien par un toiletteur

Une fois le dégrossissage achevé (dans le cas où il est nécessaire), le toiletteur entreprend de laver le chien.

 

Pour ce faire, il opte pour un shampoing destiné aux chiens et adapté à son type de poil et de peau : poil foncé ou clair, peau sensible ou allergique, etc.

 

Au besoin, le shampoing peut avoir aussi une action antiparasitaire, par exemple contre les poux du chien.

Faire faire un brushing à son chien

Faire faire un brushing à son chien

Après le bain, le toiletteur entreprend de sécher le chien et de lui faire un brushing pour donner un bel effet à son pelage et faciliter la coupe par la suite.

 

Le poil est d'abord séché grossièrement à l'aide d'une serviette de bain, d'une éponge absorbante et/ou d'un pulseur à froid. Une fois que la plus grande partie de l'eau a été enlevée, il utilise un séchoir similaire à un sèche-cheveux, mais étudié pour ne pas brûler le poil du fait de températures trop élevées. En même temps que le séchage, un brossage à contrepoil doit être réalisé : c'est ce qui donne l'effet brushing au pelage.

Faire couper les poils de son chien

Faire couper les poils de son chien

La coupe des poils consiste traditionnellement en une taille aux ciseaux, une tonte totale ou partielle à l'aide d'une tondeuse pour chien, ou une épilation.

 

Le choix opéré par le toiletteur entre ces trois méthodes est fonction de la race et du type de poils, mais aussi bien sûr des souhaits et attentes du maître. Par exemple, un chien qui doit se faire tout beau dans le but de participer à un concours canin n'aura pas la même toilette qu'un autre dont la coupe doit simplement être un peu rafraîchie.

 

Quelle que soit la méthode employée, une fois la coupe terminée, le professionel effectue les finitions - c'est-à-dire les dernières retouches sur le pelage du chien - soit à la tondeuse, soit aux ciseaux. Selon le niveau de prestations et les désirs du maître, il peut ajouter une petite touche de parfum adapté aux animaux de compagnie.

Faire couper les ongles de son chien

Faire couper les ongles de son chien

La coupe des ongles du chien n'est pas systématique : elle dépend en réalité de leur usure naturelle.

 

Certains individus en ont besoin, comme les chiens d'appartement et les chiens peu actifs, tandis que pour d'autres, comme les chiens de chasse, l'érosion naturelle est suffisante pour que les ongles conservent une longueur raisonnable.

 

De manière générale, on considère que la taille des ongles doit être effectuée dès lors qu'ils touchent le sol lorsque le chien se tient debout, immobile.

Faire nettoyer les yeux de son chien

Faire nettoyer les yeux de son chien

Le toiletteur se charge de nettoyer les yeux à l'aide d'une lotion adaptée aux yeux des chiens. Ceci permet d'empêcher la formation de croûtes et de prévenir ou de ralentir le développement de maladies oculaires du chien, telles qu'une conjonctivite.

 

Cela étant, dans la mesure où ce sont des organes fragiles, les yeux du chien doivent être nettoyés régulièrement (dans l'idéal au moins une fois par semaine), et pas seulement lors du passage chez le toiletteur.

Faire nettoyer les oreilles de son chien

Faire nettoyer les oreilles de son chien

Les oreilles du chien sont, avec les yeux, les parties de son corps les plus fréquemment touchées par des infections ou des inflammations en tout genre. Le toiletteur se charge donc, lors d'une séance de toilettage, de nettoyer les oreilles du chien.

 

Il procède d'abord à l'épilation de l'intérieur des oreilles, soit directement à la main, soit à l'aide d'une petite pince. Il utilise ensuite une lingette et/ou une lotion adaptée pour nettoyer l'intérieur et l'extérieur de chaque oreille.

Faire nettoyer les coussinets de son chien

Faire nettoyer les coussinets de son chien

Les coussinets du chien peuvent s'abîmer ou se léser au contact du bitume et des gravillons, branches, épines et autres éléments pointus ou abrasifs qui jonchent le sol. Des épillets peuvent aussi s'inscruster entre ses doigts et provoquer des infections.

 

Le toiletteur se charge donc d'éliminer les poils entre les doigts, de retirer les éventuelles impuretés coincées dans ses pattes, et d'appliquer si besoin une pommade ou une lotion pour hydrater les coussinets.

Faire nettoyer les parties intimes de son chien

Faire nettoyer les parties intimes de son chien

Qui dit toilettage dit hygiène du chien. Cela inclut bien évidemment ses parties intimes, c'est-à-dire l'anus, les organes génitaux ainsi que les mamelles pour les femelles.

 

Le toiletteur commence par dégager les zones intimes en retirant ou en coupant les poils qui les entourent, et les nettoie ensuie à l'aide d'une lingette adaptée.

Faire brosser les dents de son chien

Faire brosser les dents de son chien

Un brossage des dents du chien est vivement recommandé pour finir la séance de toilettage en beauté. Pour éviter tout risque d'intoxication du chien, le toiletteur utilise une pâte adaptée aux canidés.

 

Il peut aussi en profiter pour lui faire faire un bain de bouche afin de chasser la mauvaise haleine du chien et désinfecter sa gueule.

 

Comme pour les yeux et les oreilles, il ne faut pas se contenter d'un brossage des dents occasionnel lors d'une séance de toilettage. Une fréquence hebdomadaire est nécessaire afin de prévenir la formation de tartre sur les dents du chien et le développement de maladies telles que la gingivite ou la parodontose canine.

Faire faire un massage à son chien

Faire faire un massage à son chien

Certains toiletteurs effectuent des soins supplémentaires, comme par exemple un massage canin.

 

Le but d'un tel soin est de détendre le chien, de réduire les tensions musculaires et articulaires, d'améliorer la circulation sanguine et d'instaurer un climat de confiance pour que les autres soins, pas toujours amusants ou agréables pour l'animal, se passent au mieux.

 

Le massage est donc le plus souvent effectué en début de séance, pour détendre le chien et le mettre à l'aise.

Le toilettage découverte pour chien

Le toilettage découverte pour chien

Dans la mesure du possible, il est préférable d'effectuer le tout premier toilettage du chien lorsqu'il n'est encore qu'un chiot, afin de l'habituer à cette procédure et d'instaurer une complicité avec le toiletteur qu'il rencontrera a priori régulièrement. En effet, les jeunes chiens ont en général nettement moins d'appréhension que les adultes, si bien que, dans la plupart des cas, l'effet de surprise est vite surmonté.

 

Dès l'âge de 3 mois, il est possible d'initier le chiot à un "toilettage découverte". Il s'agit d'une petite toilette à laquelle se joignent des jeux avec le chien, des caresses, des récompenses, tout en habituant l'animal à l'ambiance du salon : bruits, odeurs, sensations, etc. Des séances de toilettage plus complètes peuvent débuter dès 6 à 8 mois, lorsque le pelage commence à prendre de la consistance. Quoi qu'il en soit, même si le baptêmes de toilettage du chien est plus tardif, mieux vaut commencer par une séance plus courte, afin de l'habituer progressivement le chien au salon et à ses odeurs nouvelles.

 

Par ailleurs, le toilettage découverte ne dispense en aucun cas le maître d'habituer son chien à être manipulé afin de faciliter les différents soins par la suite. Cela implique de régulièrement vérifier régulièrement ses pattes, ses dents, ses yeux, ses oreilles, et de le brosser lorsque cela est nécessaire, et ce dès la phase de socialisation du chiot.

Les règles à respecter pour un toilettage de qualité

Le bien-être du chien chez le toiletteur

Le bien-être du chien chez le toiletteur

Un bon toilettage allie efficacité et bien-être de l'animal. Ainsi, un bon toiletteur débute généralement une séance de toilettage par des jeux ou un massage afin de le détendre et d'instaurer un climat de confiance et de complicité. Dans la mesure où il va être manipulé dans tous les sens (y compris parfois à des endroits sensibles) par une personne qu'il ne connaît pas, mieux vaut effectivement qu'il ne soit pas trop tendu...

 

Par la suite, il peut arriver que le toiletteur soit contraint de faire une pause entre différents soins : il est alors important que le chien puisse se dégourdir les pattes et qu'il ait quelques jouets avec lesquels s'occuper en attendant.

 

Enfin, le toiletteur peut récompenser le chien à la fin de la séance en lui offrant une friandise pour chien (avec l'accord du maître) afin de conclure le toilettage par un geste positif qui lui donnera sans nul doute envie de revenir.

L'absence du maître pendant le toilettage de son chien

L'absence du maître pendant le toilettage de son chien

Pendant la séance de toilettage, le maître n'est généralement pas autorisé à rester. En effet, le chien a tendance à se montrer plus agité en sa présence, et il peut ressentir son inquiétude éventuelle. Or, les chiens sont des éponges à émotions humaines : si le maître est inquiet, son animal le sera aussi, et le toilettage sera d'autant plus compliqué.

 

De toute façon, il est préférable que le toiletteur reste seul avec le chien : non seulement il est plus facile dans ces conditions de créer un climat de confiance entre les deux individus, mais en plus, il peut se concentrer sur son travail sans se sentir observé par un maître potentiellement inquiet ou inquisiteur...

 

Il arrive parfois que le toiletteur autorise le maître à assister à la séance, par exemple s'il s'agit de la première visite du chien. Dans ce cas, il lui est toutefois demandé de se poster dans un angle mort, de sorte que son compagnon ne puisse pas le voir et être perturbé par sa présence.

Le matériel et les produits utilisés par le toiletteur canin

Le matériel et les produits utilisés par le toiletteur canin

Le matériel de toilettage utilisé par le toiletteur canin (ciseaux pour chien, tondeuse, serviette de bain, etc.) doit être lavé et/ou stérilisé après chaque séance afin d'éviter une contamination si l'un des chiens a des parasites (puces, teigne, etc.) ou une maladie contagieuse.

 

Par ailleurs, les produits de toilettage employés, comme le shampoing, les lotions ou le dentifrice, doivent être dédiés à la gente canine et adaptés aux caractéristiques de l'animal : type de poils, pH de sa peau, etc. Les cosmétiques hypoallergéniques sont à privilégier, car ils limitent le risque d'effets indésirables : rougeurs, irritations, maladies de peau... S'il a la peau sensible et/ou s'il existe un risque d'allergie du chien à certains produits (par exemple s'il souffre de dermatite atopique), le maître doit impérativement le préciser au moment où il confie son animal au toiletteur.

La fréquence de toilettage du chien

La fréquence de toilettage du chien

Il n'est généralement pas nécessaire de faire faire un toilettage complet à son chien plus de trois ou quatre fois par an. En particulier, un lavage trop fréquent pourrait par exemple perturber le mécanisme de protection naturel dont bénéficie la peau des chiens.

 

Une séance de toilettage par mois représente un maximum raisonnable pour la plupart des races. Toutefois, certaines races de chiens à poil long, comme le Bichon Maltais, le Lhassa Apso ou le Shih Tzu nécessitent une fréquence plus régulière. En cas de doute, mieux vaut demander conseil à son vétérinaire.

Le prix d'une séance chez un toiletteur canin

Le prix d'une séance chez un toiletteur canin

Il n'existe pas réellement de prix standard pour un toilettage canin : le montant dépend de la race, de la coupe à réaliser, des soins prévus, de la taille de l'animal, du temps passé à le bichonner, et bien évidemment du salon de toilettage lui-même.

 

En général, une séance de toilettage canin dure entre 1 et 3 heures. Les toiletteurs fixent le plus souvent un montant forfaitaire par type de soins ou selon des formules ; ce montant peut ensuite être revu à la hausse lorsque le travail est bien plus conséquent que prévu (par exemple si le pelage est très emmêlé ou n'a pas été entretenu depuis plusieurs semaines). Toutefois, certains professionnels préfèrent fixer directement un prix par heure ou par demi-heure de travail.

 

Voici une idée de prix pour quelques soins de base :

 

Pour ce qui est de faire une coupe au chien, le prix dépend de la méthode employée :

  • coupe aux ciseaux : de 30 euros pour les très petits chiens à 80 euros pour les chiens de grande taille ;
  • tonte : de 30 euros pour les plus petits à 150 euros pour les plus grands ;
  • trimming d'épilation : de 30 euros pour les petits toutous à 100 euros pour les toutous géants.

 

Ces différents prix peuvent être modulés en cas de commande groupée. Par exemple, la coupe des ongles et le nettoyage des oreilles sont souvent offerts si le maître opte pour un démêlage, un bain et une coupe.

 

Au total, pour une séance de toilettage complète, il faut généralement compter entre 80 et 200 euros.

Le toilettage à domicile

Le toilettage à domicile

Certains professionnels du toilettage canin peuvent intervenir à domicile. Ce sont soit des toiletteurs qui disposent d'un salon mais proposent également de venir travailler directement chez les propriétaires certains jours ou horaires de la semaine, soit des toiletteurs spécialisés dans les interventions à domicile.

 

Si les caractéristiques et les dimensions du logement le permettent, cette option peut être intéressante, car le chien est moins perturbé par la séance de toilettage lorsqu'il se trouve dans son environnement habituel. Le maître peut également surveiller plus facilement le travail du toiletteur et son comportement envers son protégé, même s'il vaut mieux qu'il ne reste pas dans la pièce pendant le travail.

 

Le seul bémol est que le prix d'un toilettage canin à domicile peut être plus élevé que pour une prestation équivalente dans un salon, en raison des frais de déplacement du professionnel. Cela étant, les toiletteurs qui n'officient pas dans un établissement et proposent exclusivement des interventions à domicile parviennent généralement à proposer des prix similaires à ceux d'un salon de toilettage, car ils évitent d'avoir un loyer à payer, ce qui est un poste de coûts important.

Self-toilettage : le toilettage pour chien en libre service

Self-toilettage : le toilettage pour chien en libre service

Pour les propriétaires de chien qui disposent d'un budget restreint et ne peuvent donc pas faire toiletter leur animal par un professionnel aussi souvent qu'il le faudrait, il existe des établissements mettent à disposition un espace et des accessoires de toilettage canin pour que les maîtres puissent s'occuper eux-mêmes de leur compagnon : c'est ce qu'on appelle le self-toilettage, ou self-lavage. Certains salons de toilettage canin proposent d'ailleurs eux-mêmes ce service, en plus des prestations traditionnelles.

 

Les modalités tarifaires reposent simplement sur un prix en fonction de la durée d'utilisation. Il faut compter en général autour d'une dizaine d'euros par demi-heure passée sur place. Comme pour un toiletteur « classique », mieux vaut prendre rendez-vous pour éviter d'avoir à attendre, car il est rare que l'espace soit suffisant pour accueillir plus d'un chien à la fois.

 

Par ailleurs, l'établissement de self-toilettage peut fournir, avec ou sans supplément :

 

La plupart des établissements qui proposent ce type de service permettent au maître d'apporter lui-même ses propres shampoings pour chien et accessoires de toilettage, s'il le désire.

Le mot de la fin

Quelles que soient la race et la morphologie du chien, il doit avoir accès au toilettage, car ce dernier est loin de n'avoir qu'une finalité esthétique : il est indispensable à son hygiène et à sa bonne santé.

 

Cela rend d'autant plus important le choix du toiletteur à qui confier son chien. En effet, son professionnalisme et sa personnalité déterminent grandement l'efficacité du toilettage, ainsi que le bien-être du chien tout au long du processus. En plus d'en ressortir sous leur plus beau jour, certains chiens sont ravis de retourner chez le toiletteur : c'est un signe qui ne trompe pas !

Dernière modification : 06/14/2020.
Reproduction interdite sans autorisation.

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet

Articles sur le même thème