Stopper une hémorragie du chien

Stopper une hémorragie du chien

Une hémorragie est un écoulement de sang hors du système circulatoire d'un animal. Elle est qualifiée d'externe si elle est consécutive à une plaie visible, et d'interne dans les autres cas.

 

Si l'hémorragie est externe, il faut comprimer la plaie avec un tissu propre, une compresse, voire directement avec la main, en la protégéant par un gant ou un sac en plastique pour éviter tout risque d'infection. Si l'hémorragie n'est pas grave, elle cesse au bout de quelques minutes. Si au contraire le saignement persiste, il faut maintenir la compresse jusqu'à la prise en charge par un spécialiste, tout en veillant à ce que le chien reste calme et que sa respiration soit régulière. En tout état de cause, mieux vaut ne pas poser soi-même un garrot sur un animal blessé, car il peut avoir de graves conséquences sur son état de santé s'il est mal réalisé.

Lorsque l'hémorragie provient d'un orifice naturel, comme le nez, la gueule, l'anus, le vagin ou l'orifice urinaire, il faut consulter un vétérinaire de toute urgence afin d'en trouver l'origine. En effet, ce genre d'hémorragie nécessite des soins d'urgences que seul un professionnel de santé animale peut effectuer.

 

Enfin, si l'animal semble abattu, si ses muqueuses sont pâles et si sa respiration est difficile, il y a de forts risques qu'il y ait une hémorragie et/ou des lésions internes. Dans ce cas, le sang ne peut pas sortir et s'accumule dans les cavités internes, comme l'abdomen ou la tête. Il faut alors consulter un vétérinaire dans les meilleurs délais, car le diagnostic d'une hémorragie interne est pratiquement impossible sans autre analyse.

Dernière modification : 11/29/2019.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager
 

Discussions sur ce sujet