Réagir en cas de forte fièvre du chien

Réagir en cas de forte fièvre du chien

Chez un chien, la fièvre n'est pas toujours évidente à percevoir : en effet, contrairement à une idée reçue, il ne suffit pas de toucher la truffe du chien pour avoir une idée de sa température. Ce sont plutôt les maladies et symptômes canins accompagnant généralement la fièvre qui mettent la puce à l'oreille du maître : perte d'énergie ou d'appétit, respiration haletante, tremblements, etc.

 

Pour savoir si un chien a de la fièvre, la solution la plus fiable consiste à prendre sa température par voie rectale, à l'aide d'un thermomètre adapté. Chez un chien, la température normale du corps se situe entre 37,5 et 39°C, soit un peu plus que l'humain moyen. Lorsqu'elle dépasse 39,7°C, on considère qu'un chien est fiévreux. Au-delà de 41°C, le pronostic vital est engagé, d'où la nécessité de ne pas prendre le mal à la légère.

 

En cas de fièvre, il faut chercher à rafraîchir l'animal : pour cela, on le place dans un endroit calme, à l'ombre et ventilé, et on met à sa disposition de l'eau fraîche, voire on le fait boire s'il paraît déshydraté. Si la fièvre du chien n'a pas diminué au bout de 24 heures, il faut consulter un vétérinaire dans les plus brefs délais.

Dernière modification : 10/10/2019.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager
 

Discussions sur ce sujet