Les risques de noyade du chien

Les risques de noyade du chien

S'ils sont dans l'ensemble plutôt bons nageurs, tous ne le sont pas. Il existe même des chiens très peu à l'aise dans l'eau, pour des raisons historiques, morphologiques et/ou psychologiques. Cela étant, même ceux qui nagent très bien ne sont pas non plus à l'abri d'une noyade.

Les situations pouvant causer une noyade

Un Rottweiler nage dans une piscine

Techniquement, il existe un risque de noyade dès lors qu'un chien se baigne et nage quelque part. Cela étant, certaines situations sont tout de même bien plus dangereuses que d'autres.

 

Parmi les exemples les plus courants, on peut citer :

  • les lieux avec des vagues ou du courant : un fleuve, une mer agitée... ;
  • les piscines qui ne possèdent pas d'échelle ou d'escalier permettant facilement d'en ressortir ;
  • les baignades du chien en hiver, en raison du risque d'hydrocution et d'engourdissement qu'elles représentent.

Empêcher son chien de se noyer

Une piscine protégée par une barrière en métal

Une piscine présente dès lors un risque de noyade. Veillez à ce qu’elle soit toujours entourée d’une barrière, et que ni enfants ni animaux ne soient laissés autour sans surveillance.

 

Il est possible d'apprendre à son chien à nager, par exemple chez soi si l'on possède une piscine ou un plan d'eau, ou à l'occasion d'une promenade en extérieur. Néanmoins, même s'il sait nager, il est toujours plus prudent de lui empêcher l’accès à la piscine, sauf en présence d'une personne capable de lui porter assistance si besoin.

Dernière modification : 07/07/2021.