Les risques d’intoxication du chien

Un jeune chien lèche un coquelicot

Plantes toxiques, aliments inadaptés, médicaments, champignons, produits chimiques, pesticides, métaux lourds, drogues... : les produits nocifs pour les chiens sont légion. Ils sont d'autant plus dangereux que l'intoxication n'est pas toujours décelable immédiatement, les symptômes apparaissant parfois au bout de plusieurs jours, voire plusieurs semaines dans le cas d'un empoisonnement chronique. Selon la quantité absorbée et la substance concernée, le pronostic vital du chien peut être engagé.

 

Les symptômes d'une intoxication dépendent notamment du type de poison. Les plus fréquents sont :

  • des problèmes digestifs : salivation excessive, diarrhées, vomissements... ;
  • des symptômes nerveux : agitation, tremblements, convulsions, perte de connaissance, coma... ;
  • des troubles cardiovasculaires : rythme cardiaque accéléré ou ralenti, saignements et hémorragies... ;
  • des difficultés respiratoires.

 

En cas d'intoxication soupçonnée ou avérée, il ne faut surtout pas prendre d'initiatives telles qu'essayer de faire vomir son chien ou lui donner à boire, car cela peut aggraver le mal au lieu de l'atténuer. Mieux vaut plutôt contacter immédiatement un vétérinaire et suivre ses instructions.

 

Pour limiter le risque d'empoisonnement, mieux vaut bannir de son domicile les plantes toxiques pour le chien, stocker les produits chimiques dans des lieux inaccessibles, surveiller ce qu'il mange et boit pendant ses sorties et promenades, ne jamais pratiquer d'automédication sans l'avis d'un spécialiste, et bien sûr veiller à ne pas lui donner d'aliments dangereux pour les chiens.

Dernière modification : 07/07/2021.