Le vaccin contre la maladie de Carré

Le vaccin contre la maladie de Carré

La vaccination contre la maladie de Carré est le meilleur moyen de protéger efficacement le chien contre cette terrible maladie.

 

Il s'agit en effet d'une pathologie virale très contagieuse et presque toujours mortelle, qui se propage par inhalation et par contact direct entre les chiens, et qui est plus fréquente en période hivernale. On estime que ceux qui ne sont pas vaccinés courent un risque multiplié par 350 de la contracter. 50% de ses victimes sont des chiens de moins de 6 mois, qui demeurent les plus touchés par cette infection.

 

L’incubation classique est rapide : entre 3 et 7 jours après la contamination par le virus. La maladie de Carré se manifeste par 7 types de symptômes différents, en fonction des organes que le virus colonise : fièvre très élevée ; toux ; écoulements nasaux ; conjonctivite grave avec parfois opacité de la cornée ; symptômes de gastro-entérite (vomissements, diarrhées...) ; lésions cutanées avec prurit ; signes neurologiques (épilepsie, tremblements, myoclonie...). La présence de 5 symptômes sur 7 suffit à diagnostiquer la maladie, mais il est également possible de la mettre en évidence à partir de prélèvements effectués au niveau de la 3ème paupière, des amygdales ou de l'appareil génital.

 

Le vaccin contre la maladie de Carré est d'autant plus important qu'il n'existe à ce jour pas de traitement véritablement efficace. Même si certains chiens finissent par guérir spontanément, beaucoup décèdent (en particulier chez les jeunes), et même ceux qui survivent gardent bien souvent des séquelles neurologiques à vie.

 

La vaccination se fait à partir de la 7e semaine en deux injections réalisées à un mois d’intervalle. Elle peut être effectuée en même temps que le vaccin contre l'hépatite de Rubarth et le vaccin contre la parvovirose : dans ce cas, elle coûte alors environ 50 euros. Les rappels ont ensuite lieu tous les deux ans.

 

Grâce au vaccin contre la maladie de Carré, le nombre de malades a considérablement diminué ces dernières années, mais des foyers d'épidémie resurgissent régulièrement en Europe chez des chiens non ou mal vaccinés. De plus, il existe des souches sauvages, chez le renard ou la fouine par exemple, qui entretiennent ce virus. Il est donc important de ne pas baisser la garde et de faire vacciner son chien contre la maladie de Carré, a fortiori s'il est jeune et donc vulnérable.

Dernière modification : 12/12/2020.