Le vaccin contre l'hépatite de Rubarth

Le vaccin contre l'hépatite de Rubarth

À ce jour, seule la vaccination contre l'hépatite de Rubarth assure une bonne protection contre cette redoutable maladie du foie.

 

Cette hépatite est causée par un virus, qui peut se transmettre par contact direct, mais aussi par contact indirect, par le biais d'objets ou d'excréments souillés. En effet, le microbe est capable de résister plusieurs semaines dans l'environnement, ce qui facilite sa propagation et sa diffusion d'un animal à l'autre.

 

L'hépatite de Rubarth est souvent confondue avec la maladie de Carré, car les symptômes sont similaires : perte d’appétit, douleurs abdominales, diarrhées, vomissements, convulsions, déshydratation, atteinte des ganglions, ou encore opacité de la cornée, qui devient bleue. Elle est devenue rare, mais elle est très souvent mortelle chez les jeunes chiens (autour de 90% de taux de mortalité). Chez les adultes, l'issue est généralement plus favorable (90% de chances de guérison), mais le traitement à mettre en place est lourd, et une hospitalisation peut être nécessaire, en particulier dans les cas graves. De plus, même une fois rétabli, l'animal peut garder des séquelles à vie.


Pour cette raison, il est important de faire vacciner son chien contre l'hépatite de Rubarth, en particulier s'il est jeune. La vaccination, généralement associée au vaccin de la maladie de Carré, assure une prévention efficace : elle peut être pratiquée à partir de 7 semaines, en 2 injections à réaliser à un mois d’intervalle. Les rappels ont lieu tous les ans puis tous les deux ans selon les individus et la prise de risque associée. Le prix du vaccin contre l'hépatite contagieuse est généralement de l'ordre de 70 euros : il est réalisé en combinaison avec le vaccin contre la parvovirose et celui contre la maladie de Carré.

Dernière modification : 04/30/2020.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager