Le printemps est de retour, les chenilles processionnaires aussi

25/03/2016
Partager :  

Le retour des beaux jours s'accompagne aussi de la réapparition de longues colonnes d'insectes cheminant en file indienne sur le tronc des arbres. Les chiens attirés par tout ce qui est en mouvement peuvent s'y intéresser d'un peu trop près et payer cher leur innocente curiosité.

Les chenilles processionnaires sont en expansion dans de nombreuses régions françaises et la substance irritante libérée par leurs poils peut être la cause d'allergies plus ou moins graves allant de la simple irritation jusqu'au choc allergique (ou anaphylactique) pouvant entraîner la mort. Les irritations provoquées par les insectes touchent principalement la peau, le système respiratoire, les yeux et la langue (risque de nécrose fréquent chez le chien pouvant nécessiter l'amputation de l'organe).

Si vous constatez que votre chien a été en contact avec les chenilles, il convient d'avoir les bons réflexes et de prendre quelques mesures d'urgence afin de limiter les réactions allergiques. Vous devez l'écarter rapidement de l'endroit infesté et vérifier les zones de son corps pouvant être touchées. Si sa peau est atteinte, faire un ou deux shampoings pour retirer la substance urticante. Si les irritations touchent la gueule, le remède le plus simple consiste à lui faire lécher de la glace à la vanille (proscrire le chocolat qui lui est nocif). Dans tous les cas, une visite chez le vétérinaire s'impose et une hospitalisation peut être nécessaire.

Avez-vous déjà été confronté à ce type de problème, et quelles en ont été les conséquences pour votre chien ?

Discussions sur ce sujet