13 conseils pour augmenter l'espérance de vie de son chien

13 conseils pour augmenter l'espérance de vie de son chien

Les propriétaires de chien souhaitent naturellement que leur compagnon ait la vie la plus longue et la plus sereine possible. Mais si les progrès de la médecine permettent aux canidés de vivre mieux et plus longtemps, leur vie reste malgré tout très courte par rapport à celle d'un humain.


Heureusement, en suivant quelques conseils et astuces, on peut allonger statistiquement l'espérance de vie d'un chien de plusieurs années.

Page 1 :
L'allongement de la durée de vie des chiens
L'allongement de la durée de vie des chiens

Comme celle de l'Homme, l'espérance de vie du chien tend à s'allonger : en 2012, elle s'élevait en France à 11 ans, soit 20% de plus qu'en 2002, selon une étude publiée par le groupe agroalimentaire Royal Canin sur les habitudes des propriétaires des animaux domestiques en France. Le record du monde du chien le plus vieux est quant à lui détenu par un Bouvier Australien qui s'est éteint en 1939 au vénérable âge de 29 ans !

 

De plus, d'après une étude de la FACCO (chambre syndicale des Fabricants d'Aliments préparés pour Chiens, Chats, Oiseaux et autres animaux familiers) réalisée en 2010, 43% des chiens ont plus de 7 ans, ce qui, en âge humain équivalent et selon la taille du chien, correspond à un âge compris entre 48 et 67 ans.

 

Malgré tout, l'espérance de vie d'un chien dépend toujours fortement de sa race : on sait par exemple que la longévité des plus grandes races de chiens (entre 25 et 45 kg) est de 8 ans seulement, alors qu'elle est de 10 ans pour les chiens de taille moyenne (entre 10 et 25 kg) et de 12 ans pour les plus petites races de chiens (moins de 10 kg).

 

Une étude britannique publiée en novembre 2011 dans la revue L'Essentiel a établi un classement des races de chiens selon leur espérance de vie. Parmi les races de chiens qui vivent le plus longtemps, on trouve le Caniche (14,6 ans), l'Epagneul Tibétain (14,4 ans), le Lhassa Apso (14,3 ans), le Border Terrier (14 ans) et le Cairn Terrier (14 ans). À l'autre bout du classement, les chiens qui vivent le moins longtemps sont principalement des races de chiens géants (telles que le Bullmastiff, le Léonberg, le Saint-Bernard ou le Dogue Allemand) mais aussi quelques races moins imposantes, comme le Bulldog Anglais et le Shar-Pei. Tous ces chiens vivent en moyenne à peine 6 ans.

 

Cette même étude indique que les causes de décès du chien les plus fréquentes sont les tumeurs et cancers du chien (27% des décès), le vieillissement du chien (18% des cas) et les maladies cardiaques canines (18% des cas). On sait d'ailleurs que les plus grands chiens sont souvent prédisposés à des maladies cardio-vasculaires canines, et que c'est une des raisons pour lesquelles ils ont tendance à moins bien vieillir que les autres.

 

S'il n'est pas possible de protéger son chien contre tous les maux et les aléas de la vie, il est tout de même à la portée de chacun de suivre quelques règles simples pour assurer à son animal une existence aussi longue et harmonieuse que possible.

 

De fait, si les progrès de la médecine sont bien entendu pour beaucoup dans l'augmentation de la durée de vie des chiens, on constate également une prise de conscience massive des propriétaires, qui suivent désormais de près la santé de leur compagnon et se renseignent davantage qu'autrefois sur les règles à respecter pour avoir un chien en bonne santé.

Page 1 :
L'allongement de la durée de vie des chiens
Dernière modification : 10/22/2019.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager