Quelles maladies animales peut-on soigner en naturopathie ?

Page précédente :
La naturopathie, c'est quoi?
Quelles maladies animales peut-on soigner en naturopathie ?

Tous les animaux malades, quelle que soit leur pathologie, peuvent bénéficier d'un traitement homéopathique ou phytothérapeutique qui peut être prescrit seul ou en complément d'un traitement allopathique. Ainsi l'homéopathie peut tout à fait cohabiter avec des antibiotiques, et la plupart des plantes médicinales utilisées en phytothérapie à usage vétérinaire également.

 

Ces remèdes vont agir sur le processus bactérien (multiplication par exemple) et l'homéopathie agira sur l'animal affaibli, malade, en stimulant sa vitalité et en permettant à nouveau à son immunité d'être rétablie.

Tous les animaux sont réceptifs à la naturopathie : chiens et chats, mais aussi lapins, tous petits rongeurs, chevaux, ânes, moutons, chèvres, les oiseaux, les poissons, et bien entendu vaches, déjà traitées avec les médecines naturelles dans les élevages répondant aux normes biologiques.

En fait, cependant, dans la réalité, les principales demandes de traitement concernent les pathologies où l'allopathie est déficiente, à savoir :

Toutes les pathologies cutanées

Toutes les pathologies cutanées

Qu'elles soient ou non parasitaires, qu'elles soient ou non prurigineuses : dermites, dermatoses, démodécie, pyodermite, eczéma félin, teigne, dépilations des rongeurs et furets, abcès, ulcères, alopécies etc.

Les médicaments employés en allopathie font partie des "anti" (antibiotiques, antifongiques, antiparasites, antiprurigineux, corticoïdes) mais, spectaculaires au départ, ils sont souvent (tels les antibiotiques et les corticoïdes) décevants à long terme car ils génèrent des résistances ou des pathologies secondaires (le cushing iatrogène par exemple, conséquence d'abus de corticoïdes).

Le traitement homéopathique, les dépuratifs cutanés de phytothérapie, permettront à l'animal de cicatriser plus rapidement et devenir moins sensible à ces parasites. Ces deux médecines juguleront ensemble ou séparément les surinfections, et éviteront les complications secondaires, tout en respectant le métabolisme de l'animal soigné, sans l'affaiblir encore davantage. Les produits naturels d'application cutanée, tels que le silicium organique, l'aloé véra, les dilutions de chlorure de magnésium, les argiles, permettront un renouvellement plus rapide des cellules de la peau et assureront une repousse plus solide du poil.

Toutes les pathologies du comportement

De nombreux comportementalistes/éthologues sont habitués à travailler avec la phytothérapie et l'homéopathie pour les troubles comportementaux des chiens, chats et chevaux.

Les antidépresseurs, anxiolytiques, et autres neuroleptiques, employés en allopathie vétérinaire soignent mal et incomplètement les animaux déprimés, thymiques ou anxieux. Ils sont aussi quelquefois difficiles à doser et à long terme sont dangereux pour les organes vitaux (reins, foie). L'anxiété animale est une pathologie complexe dont le traitement nécessite la participation active des membres de la famille.

 

L'homéopathie permet à l'animal d'accepter cette remise en question, de calmer ses crises d'angoisse et de reprendre confiance en lui et en son propriétaire, sans inconvénient secondaire lié à la thérapeutique. La phytothérapie démarre souvent le traitement afin de permettre à l'animal de réduire considérablement ses anxiétés, ses troubles thymiques, de manière à ce que les indications du comportementaliste puissent aboutir sans que l'animal soit " shooté " ou " éteint ".

Les pathologies de la vie sexuelle

Les pathologies de la vie sexuelle

Les manifestations d'hyper sexualité : chevauchement des jambes, masturbation, sont souvent des troubles de comportement et peuvent se régler facilement par homéopathie et rééducation comportementale.

 

Cela évite l'emploi d'anti-hormones chimiques de synthèse dont les effets secondaires sont parfois désastreux chez l'animal.

Les troubles de la fertilité

Les troubles fertiles des femelles répondent en général convenablement à l'homéopathie ou l'aromathérapie (les huiles essentielles étant en général réservées à la chienne de grande taille, la jument, la brebis ou la vache).

Les troubles de la gestation/allaitement

Les troubles de la gestation/allaitement

L'homéopathie permet aussi aux éleveurs de chiens et de chats (comme le font les éleveurs de vaches laitières) d'intervenir efficacement et en douceur sur le travail lors de la mise bas des femelles, sur la qualité de la lactation et la croissance harmonieuse des petits.

 

L'évolution vers la guérison des jeunes malades (chiots, chatons) est remarquablement rapide.

En gériatrie animale

Chez les animaux âgés, l'homéopathie accompagne le plus souvent l'allopathie. Par exemple le vieux chien tousseur atteint d'une cardiopathie irréversible recevra un traitement allopathique pour aider son cœur et un traitement homéopathique (qui tiendra compte de sa cardiopathie et de son traitement) pour améliorer sa fonction locomotrice.

Le vieux chien déprimé retrouvera par un traitement homéopathique une qualité de vie compatible avec celle de sa famille, sans avoir les inconvénients iatrogéniques des antidépresseurs… ou autre médicament du système nerveux. Les vieux chats diabétiques seront fort aidés par un soutien en homéopathie, lequel permettra souvent un traitement plus confortable pour l'animal.

Mais aussi dans de nombreux autres cas

De nombreuses autres pathologies répondent favorablement à l'association homéopathie/phytothérapie ou à une de ces deux médecines naturelles seule. Pour n'en citer qu'une liste non exhaustive, voici quelques-unes des pathologies pour lesquelles sont le plus consultés les naturopathes spécialisés :

  • Affections ORL (yeux, oreilles, respiration, lèvres et gueule).
  • Affections urinaires (cystites, urétrites, pyélonéphrites).
  • Affections ostéo-articulaires.
  • Affections cutanées.
  • Affections allergiques.
  • Affections gynécologiques (vulvite, vaginite, métrite).
  • Affections digestives (vomissements, diarrhées, nausées, colites, rectocolites etc.).
  • Aide à la mise-bas et soutien de l'allaitement.
  • Infertilité de la chienne.
  • Pathologies endocriniennes (surtout thyroïdiennes).
  • Soutien de pathologies cardiaques ou rénales.
  • Soutien de pathologies diabétiques.
  • Alternative aux traitements contre les cancers : fibrosarcomes, tumeurs, cancers divers.
  • Maladies auto-immunes.
  • Renforcement des défenses immunitaires de l'animal senior.
  • Renforcement des défenses immunitaires du bébé trouvé/adopté (chiot, chaton).
  • Drainages et détoxifications après traitement allopathique (pour nettoyer l'organisme du passage des médicaments chimiques et de leurs résidus dans les organes vitaux).
  • Cures de santé/maintien en forme aux changements de saison.
  • Désintoxications aux métaux lourds.
  • Certaines pathologies du système nerveux central telles que les épilepsies.
  • Certaines pathologies complexes du système musculaire telles que la myasthénie

Le mot de la fin

Compte-tenu du nombre fort étendu de remèdes homéopathiques disponibles en pharmacopée française (plus de 300), et du nombre intéressant de plantes médicinales pouvant être utilisées sans risque sur l'animal en phytothérapie, il est bien évident que la naturopathie permet un choix immensément plus vaste et plus riche que l'allopathie.

 

De plus, la naturopathie est une médecine particulièrement douée pour la prévention des problèmes de santé, ce que l'allopathie ne sait pas faire. Avec les médecines naturelles, il devient tout à fait normal de consulter autant pour soigner que pour éviter la maladie. C'est le propre de la naturopathie que de proposer régulièrement aux animaux domestiques des cures de santé/maintien en forme, de détoxifier habilement les organismes surchargés, ou de renforcer les défenses immunitaires à l'approche de l'hiver et au retour du printemps.


Ainsi, toute maladie animale peut être envisagée sous l'angle de la naturopathie, soit comme alternative aux médicaments allopathiques, soit comme renforcement de leurs effets. Si votre animal souffre d'une maladie non citée plus haut, n'hésitez pas à contacter un naturopathe spécialisé : il vous indiquera si oui ou non votre animal peut être traité en médecines naturelles.

Page précédente :
La naturopathie, c'est quoi?
Dernière modification : 11/11/2019.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager
 

Commentaires sur cet article

Bonjour, ma chienne est vegan.
Elle revient d'une hospitalisation chez le vétérinaire, qui a décelé une infection urinaire , et une insuffisance rénale par le fait même. Elle à été nourrie avec de la proteine animal réduit, mais je dois la retransféré, comme la l'habitude au régime vegan. comment équilibré son régime, elle pèse 24lbs.

   
Par Sylvia

Ma chienne a près de deux ans et a de la difficulter a uriner. Je supsonne une infection urinaire et je voudrais savoir si il y a un traitement facile ne nécéssitant pas une visite au vétérinaire. Merci de vos conseil.

0    0
Par Benoit

Bonjour Marie-Claire
Chez le chat, il est vrai que l'homéopathie est la plus adaptée et surtout la moins risquée des médecines naturelles. Peut-être simplement que les remèdes qui lui ont été prescrits ne sont pas exactement ceux qui correspondent, ce qui peut arriver (cibler d'emblée le juste remède n'est pas toujours évident chez le chat) ? Car dans l'ensemble il existe tout de même suffisamment de galéniques sur le marché français pour s'adapter au chat le plus difficile à soigner (sauf cas particuliers, comme toujours...)
Cordialement
Carole B-Morin
(pour Naturopattes)

0    0
Par Carole

Les médecines naturelles ont l'air d'apporter des résultats satisfaisants chez mon chien (allergies, transit,etc...) mais moins chez mon chat, un Balinais.

0    0
Par Marie-Claire