Les compléments alimentaires pour chien

Les compléments alimentaires pour chien

Les compléments alimentaires destinés aux chiens, qu'il s'agisse de vitamines, de minéraux, d'acides aminés ou encore d'acides gras essentiels, peuvent être bénéfiques à leur organisme... à condition qu'ils soient bien employés !


Commercialisés sous forme de sirops, poudre ou comprimés, ils sont donnés sur des périodes plus ou moins longues pour leur assurer une meilleure santé et pour booster leurs défenses naturelles.

Compléments alimentaires naturels pour chiens
Compléments alimentaires naturels pour chiens
Pour garder votre compagnon toujours au top de sa forme !

Un large choix au meilleur prix.
Partager
 

Qu'est-ce qu'un complément alimentaire ?

Qu'est-ce qu'un complément alimentaire ?

Un complément alimentaire est une denrée qui apporte une quantité conséquente de substances nutritionnelles (vitamines, acides aminés, etc.) à l'organisme, et qui vient en supplément du régime alimentaire normal du chien.

 

Ils sont utiles en cas notamment de fatigue, de maladie ou de stress, mais n'ont pas vocation à remplacer les médicaments traditionnels, ni une alimentation équilibrée. Par ailleurs, ils agissent de manière globale sur l'organisme afin de le rééquilibrer, et non de manière ciblée pour un problème particulier, au contraire par exemple les antibiotiques pour chien.

 

N'étant pas considérés comme des médicaments, ils peuvent être achetés sans ordonnance vétérinaire en pharmacie, en grandes surfaces ou même sur internet. Le faible nombre de barrières à l'entrée explique que le marché soit assez éclaté : rien qu'en France, on compte au moins une bonne trentaine de marques proposant des compléments alimentaires pour animaux de compagnie. Devant cette profusion de produits disponibles, il n'est pas toujours facile pour un maître non averti de s'y retrouver.

 

Enfin, on les trouve sous différentes formes : gélules, pâtes, liquides, comprimés... À chaque type de compléments et mode d'application est associé un dosage précis et des précautions d'emploi. Certains peuvent d'ailleurs être sujets à des contre-indications.

Scullcap & Valériane
Scullcap & Valériane
Un remède naturel pour relaxer et calmer votre chien dans les moments de stress.

Les compléments alimentaires pour chiot

Les compléments alimentaires pour chiot

La croissance du chiot est une phase sensible : il grandit vite et beaucoup, passe une grande partie de son temps à jouer et à découvrir son environnement, apprend à vivre et à communiquer avec ses congénères, ses sens se perfectionnent... C'est donc une période où il est très actif et où il a besoin d'une alimentation de bonne qualité.

 

Dans le même temps, son organisme est plus vulnérable que celui d'un adulte, car son système immunitaire n'est pas encore très performant. Certes, pendant les toutes premières semaines, il est protégé des agents pathogènes grâce aux anticorps de sa mère, dont il a hérité notamment par le biais du colostrum (le premier lait juste après la naissance), mais au-delà de cette période, le risque d'infections et de maladies est réel.

 

La meilleure façon d'aider son chiot à bien grandir est donc de s'assurer que son alimentation lui apporte tous les nutriments et vitamines essentiels à son bon développement. S'il est nourri avec un régime maison, il peut être intéressant d'y ajouter des compléments alimentaires pour couvrir l'ensemble de ses besoins nutritionnels et énergétiques. S'il est au contraire nourri avec un aliment complet, comme des croquettes premium pour chiot, il n'est pas nécessaire de lui donner des compléments alimentaires, car ces aliments sont déjà parfaitement équilibrés. Un apport excessif de calcium ou de vitamine D peut même être nocif et causer de graves maladies des os du chien, aux séquelles parfois irréversibles.

Les compléments alimentaires pour un beau pelage

Les compléments alimentaires pour un beau pelage

Si un chien a le poil cassant, terne, sec au toucher, ou s'il souffre d'alopécie totale ou partielle alors qu'il semble plutôt en bonne santé, il y a de grandes chances qu'il souffre d'une carence. En effet, pour conserver leur bel aspect, la peau et le pelage du chien ont besoin d'une quantité importante de protéines de bonne qualité, de vitamines et de nutriments.

 

Dans ce cas, les compléments alimentaires qui peuvent lui être bénéfiques sont :

 

  • les vitamines A, B2, B3, B5 et B6, qui jouent le rôle de protecteur cutané ;

 

  • la levure de bière, riche en minéraux protéines et acides aminés, ainsi que la biotione, qui contribuent l'une comme l'autre à la pousse du poil et la bonne santé de la peau ;

 

  • les acides gras essentiels (omegas 3 et 6), que l'on trouve par exemple dans l'huile de saumon : ils donnent au poil un aspect souple et brillant, et préviennent la sécheresse de la peau ;

 

  • le zinc, l’iode, le cuivre et l’acide aminé « L-cystine », qui jouent un rôle dans la synthèse de la kératine.

 

Il faut toutefois être bien conscient du fait que certaines maladies dermatologiques des chiens ainsi que certains parasites comme ceux de la gale sarcoptique ou la teigne sont susceptibles de causer une perte de poils importante et une détérioration de la peau. Mieux vaut donc consulter d'abord un vétérinaire, car les compléments alimentaires mentionnés précédemment, s'ils peuvent être bénéfiques, ne seraient en aucun cas en mesure de guérir de telles affections.

Les compléments alimentaires saisonniers

Les compléments alimentaires saisonniers

Les compléments alimentaires peuvent aussi servir de manière saisonnière, par exemple pendant l'hiver, qui est traditionnellement une période où le risque de maladies augmente. Donner un petit coup de pouce au système immunitaire de l'animal peut alors s'avérer particulièrement bénéfique. Les races de chiens qui supportent mal le froid et celles qui vivent principalement en extérieur sont les plus concernées.

 

Les produits riches en omégas 3 et 6 sont les plus recommandés pour cet usage. On peut par exemple opter pour l'huile de saumon : en plus de contenir des acides gras essentiels, elle constitue une très bonne source de vitamines A et D. Attention toutefois à ne pas en abuser, car un excès de vitamines peut être très nocif pour le chien.

Les compléments alimentaires pour chien stressé

Les compléments alimentaires pour chien stressé

Un chien a besoin de constance, de repères et d'une certaine forme de routine : c'est pourquoi un changement brutal tel que l'arrivée d'un bébé dans le foyer ou bien un déménagement peut le perturber et être source de stress. Par ailleurs, le chien est une véritable éponge à sentiments humains : il détecte les changements d'humeur de son maître, ses contrariétés, ses angoisses, et peut finir par éprouver à son tour ces sentiments.

 

Or, l'organisme d'un chien stressé produit du cortisol, une hormone qui a notamment pour effet de réduire ses défenses immunitaires. Si de surcroît il perd l'appétit, il s'en trouve encore plus vulnérable. Pour limiter le risque de le voir tomber malade, il est possible de recourir à des compléments alimentaires. À titre d'exemple, les produits composés de molécules comme l'alpha S1-caséine, ou des plantes telles que la valériane ou la passiflore, permettent de réduire l'anxiété sans risque d'effets secondaires. 

 

Il est toutefois important de noter que ce type de produits ne permet pas de traiter la cause profonde du mal-être de l'animal : cela permet simplement d'en atténuer les symptômes et d'éviter une aggravation du problème. S'il semble toujours angoissé au bout de plusieurs jours, il est primordial de demander conseil à un vétérinaire ou un comportementaliste canin.

Les compléments alimentaires pour chien sportif

Les compléments alimentaires pour chien sportif

Les chiens de chasse, les chiens de traîneau ainsi que tous ceux qui pratiquent des disciplines sportives, comme le travail à l'eau ou le pistage, dépensent beaucoup d'énergie et ont des besoins accrus en vitamines et nutriments en tout genre.

 

Les compléments alimentaires peuvent aider ces chiens très actifs à s'adapter à l'effort physique en leur apportant non seulement des calories pour l'énergie, mais aussi des vitamines pour l'endurance et des acides aminés pour contrer la fatigue.

 

Dans le cas d'un effort intense mais ponctuel et prévisible, par exemple dans le cas d'une course de chiens de traîneau, il est possible de donner ces compléments alimentaires sous forme de cure, en commençant quelques semaines avant le début de la période concernée.

Les compléments alimentaires pour chien malade

Même la plus bénigne des maladies sollicite le système immunitaire du chien et affaiblit son organisme, au moins temporairement. Des compléments alimentaires peuvent l'aider à se remettre plus vite, voire atténuer certains symptômes.

Traiter des maladies spécifiques

Traiter des maladies spécifiques

Il existe un bon nombre de compléments alimentaires conçus spécifiquement pour aider les chiens malades. En général, c'est le vétérinaire, après le diagnostic de la maladie, qui conseille les maîtres d'animaux souffrants.

 

Les exemples les plus courants sont :

 

  • l'insuffisance rénale du chien : des compléments alimentaires contenant du carbonate de calcium et une substance nommée chitosane permettent de retenir dans l’intestin certaines substances nocives pour les reins et l’organisme (phosphates...), et ainsi de freiner la progression de la maladie ;

 

  • l'insuffisance hépatique aigüe : une prise de méthionine (acide aminé) et de sorbitol favorise le fonctionnement du foie et active la contraction de la vésicule biliaire ;

 

  • l'anémie du chien : la vitamine B12 et le fer contribuent au bon fonctionnement des globules rouges et améliorent donc l'oxygénation du corps ;

 

  • l'arthrose canine et autres problèmes articulaires : quel que soit leur âge, les chiens souffrant de troubles articulaires peuvent tirer profit de compléments alimentaires à base de chondroïtine sulfate ou de glucosamine, communément appelés « protecteurs de cartilages ». Ces derniers stimulent la synthèse de substances essentielles au bon fonctionnement des articulations tout en renforçant la matrice du cartilage articulaire. Par ailleurs, les coquilles d'oeufs et autres compléments alimentaires naturels sont connus pour renforcer les dents et le squelette du chien ;

 

  • les problèmes digestifs, tels que des diarrhées ou des flatulences nauséabondes : il est possible de renforcer l’action de l'appareil digestif du chien en utilisant des compléments à base d’enzymes (amylases, lipases et protéases) et de vitamines B1 et B2. Il existe également des bactéries ayant un effet régulateur sur la flore intestinale, comme par exemple la Lactobacillus acidophilus.

Accélérer la convalescence et la rémission

Accélérer la convalescence et la rémission

Après une maladie, l'organisme et le système immunitaire du chien peuvent être affaiblis et avoir besoin de soutien pour sortir de cette période critique.

 

C'est le cas par exemple s'il a dû subir une opération chirurgicale, une chimiothérapie ou tout autre traitement lourd : de telles interventions sont parfois nécessaires pour lui sauver la vie, mais elles laissent son organisme considérablement affaibli et à la merci du premier microbe venu.

 

Des compléments alimentaires composés par exemple de vitamines E, B1, B12, C, ou encore de minéraux comme du calcium ou du fer, peuvent stimuler le métabolisme de l'animal, et donc l'aider à se remettre plus vite.

Les compléments alimentaires pour vieux chien

Les compléments alimentaires pour vieux chien

Le vieillissement du chien est un phénomène inéluctable, et qui s'accompagne de différents risques : en prenant de l'âge, son organisme et son système immunitaire sont moins performants.

 

Pour protéger les cellules de l’action des radicaux libres qui favorisent le vieillissement, les compléments alimentaires contenant du sélénium et/ou des vitamines C et E sont les plus efficaces. La choline et l’arginine permettent quant à elles de soutenir la fonction du foie et des reins. Par ailleurs, les graines de psyllium permettent de garder un transit digestif normal et d’éviter les phénomènes de stases ou d’accélération de ce transit, fréquents chez le chien âgé.

 

L'huile de saumon est également recommandée : en raison de sa richesse en omégas 3 et 6, elle permet de renforcer le système immunitaire et aide l'animal à rester en bonne santé. Son odeur de poisson caractéristique rend de surcroît les croquettes du chien plus appétissantes, ce qui est un atout non négligeable quand on sait que les vieux toutous ont tendance à se lasser de leurs aliments ou à manquer d'appétit.

Les risques des compléments alimentaires pour chien

Les compléments alimentaires, même s'ils ont une action plus douce que celle des médicaments, présentent eux aussi des risques pour la santé du chien s'ils sont mal utilisés.

Le risque de surdosage

Le risque de surdosage

Peu de gens le savent, mais une carence du chien en vitamines ou en minéraux peut parfois être moins grave pour sa santé qu'un apport excessif. C'est en particulier le cas du calcium ou de la vitamine D, qui sont fréquemment donnés en compléments lorsque le chien est encore jeune pour accélérer sa croissance, et sont régulièrement responsables d'empoisonnement plus ou moins graves. Il faut donc se montrer particulièrement prudent lorsqu'on souhaite y avoir recours.

 

Généralement, la nourriture industrielle pour chien, si elle est de bonne qualité, est déjà équilibrée en nutriments et n'a donc pas besoin d'être complétée. Par ailleurs, pour éviter les surdosages, il est important de choisir une alimentation (et des compléments si nécessaire) adaptée à l'âge, la race et la condition du chien : typiquement, les besoins en vitamines ne sont pas les mêmes entre un chiot, une chienne gestante ou un sujet âgé, ni même entre un chien de petite taille et un autre de très grande taille.

 

Enfin, mieux vaut éviter les mélanges de compléments alimentaires, car plusieurs compléments différents peuvent contenir le même nutriment et donc provoquer une surdose s'ils sont utilisés en simultané.

Le risque d'empoisonnement et d'allergie

Le risque d'empoisonnement et d'allergie

Il existe un risque d'intoxication du chien chaque fois qu'il ingère un aliment, un médicament ou n'importe quoi d'autre. Les compléments alimentaires n'échappent pas à la règle.

 

En effet, bien qu'ils soient souvent produits à partir de substances naturelles, ils peuvent toujours causer non seulement une réaction allergique du chien, mais même un empoisonnement s'ils ont été fabriqués à partir de plantes toxiques pour les chiens. Le risque est d'autant plus réel que les compléments alimentaires sont moins bien contrôlés que les médicaments et ne sont pas soumis à une autorisation de mise sur le marché. Dans les circuits de distribution non officiels ainsi que sur internet, les contrefaçons pullulent : de tels produits sont au mieux inefficaces, au pire toxiques.

 

Pour éviter tout risque d'accident, il est préférable de se tourner vers des distributeurs officiels afin de ne pas se retrouver à acquérir un produits contrefait, de se renseigner avec attention sur la composition et la provenance de ce que l'on achète, et de demander conseil à un vétérinaire au moindre doute.

Le risque d'interactions avec des médicaments

Le risque d'interactions avec des médicaments

Les compléments alimentaires sont souvent utilisés à un moment où l'organisme du chien est fatigué, voire malade : dans ce cas, il est courant que la complémentation se fasse en parallèle d'une prise de médicaments ou d'antibiotiques.

 

Or, la combinaison de deux traitements, même si l'un d'entre eux est naturel et n'a qu'un rôle de soutien, peut s'avérer néfaste. En effet, il arrive que l'interaction des vitamines, nutriments et médicaments traditionnels altère l'efficacité de ces derniers : elle peut soit les rendre moins performants, soit au contraire amplifier leurs effets de manière inappropriée, et donc les rendre dangereux. Mieux vaut donc s'assurer auprès d'un vétérinaire qu'il n'existe pas de risque d'incompatibilité.

 

En tout état de cause, les compléments alimentaires ne doivent pas se substituer à la médecine traditionnelle : la priorité doit être donnée le cas échéant à cette dernière. Il existe certes quelques cas où leur utilisation se suffit à elle-même (par exemple, il est possible de soulager l'arthrose de son chien avec de la chondroïtine), mais ces cas restent exceptionnels : le recours à la complémentation alimentaire permet avant tout de réparer un éventuel déséquilibre et de soutenir l'organisme, et non pas de soigner une maladie en particulier.

Le cas particulier des compléments en vitamine C

Les chiens sportifs reçoivent parfois des compléments en vitamine C.
Les chiens sportifs reçoivent parfois des compléments en vitamine C.

La vitamine C, que l'on appelle aussi acide ascorbique, intrigue les scientifiques en raison de ses vertus antioxydantes.

 

En effet, il a été constaté que le stress ou un effort important implique une augmentation des besoins dans cette vitamine, ce qui laisse penser qu'elle pourrait être un moyen de prévenir la fatigue musculaire et de limiter les conséquences néfastes du stress sur l'organisme.

 

Par ailleurs, certains symptômes de l'ostéodystrophie hypertrophique, de l'ostéochondrite disséquante et de la dysplasie de la hanche chez le chien sont proches de ceux d'une carence en vitamine C. Des scientifiques ont donc supposé qu'une complémentation dans cette vitamine pouvait aider à réduire le risque de développer ces maladies, ou du moins limiter leurs symptômes.

 

Pour ces raisons, certains aliments industriels pour chien sont complémentés en acide ascorbique, et des chiots en pleine croissance ou des animaux sportifs reçoivent parfois des complémentations en vitamine C. Pourtant, si les hypothèses avancées par les scientifiques sont plausibles, aucune n'a pu être prouvée jusqu'à ce jour : les bénéfices réels de l'acide ascorbique sur un chien stressé, sportif ou en croissance ne sont donc toujours pas avérés.

 

La réalité pourrait même être l'inverse de ce qu'on croit : une étude norvégienne intitulée « Vitamin C and E supplementation hampers cellular adaptation to endurance training in humans » publiée en 2014 dans la revue The Journal of Physiology a mis en évidence qu'une complémentation en vitamine C pouvait entraver l'action des protéines qui permettent à l'organisme de devenir plus endurant au fur et à mesure des entraînements. Cette étude porte uniquement sur des humains, mais le même phénomène est peut-être à l'oeuvre chez les animaux.

 

Par ailleurs, on sait que l'organisme du chien est lui-même capable de produire de la vitamine C à la demande, contrairement par exemple à celui de l'Homme. Les apports en acide ascorbique procurés par l'alimentation des animaux sont donc dans l'ensemble trop élevés par rapport à leurs besoins réels. Si un léger excès en vitamine C chez le chien n'a a priori pas de conséquence dramatique, les scientifiques sont divisés quant à l'existence de complications à plus long terme, comme des troubles nerveux ou des calculs dans les voies urinaires.

 

Enfin, il apparaît que la vitamine C synthétique, a fortiori quand elle n'est pas associée à d'autres antioxydants comme la vitamine E, n'est pas aussi bien assimilée par l'organisme que celle d'origine naturelle : elle est donc en partie excrétée dans les selles sans avoir eu un effet quelconque sur le corps du chien.

 

Tous ces éléments tendent à remettre en cause la pertinence de fournir des compléments en vitamine C à son chien, voire même d'ajouter artificiellement de l'acide ascorbique supplémentaire dans les aliments pour animaux, comme le font pourtant de nombreux fabricants.

Le mot de la fin

Les bienfaits des compléments alimentaires pour chiens ne sont plus à prouver : qu'ils soient utilisés en cas de fatigue, de stress, de maladie ou d'une fragilité quelconque, ils agissent en douceur et rééquilibrent l'organisme pour l'aider à mieux lutter contre les agents pathogènes et prévenir des dysfonctionnements futurs.

 

Mais ils ne sont pas sans risques pour autant : une complémentation mal dosée et/ou de mauvaise qualité peut avoir de graves répercussions sur un organisme déjà affaibli. L'automédication est donc à bannir, et le recours à des compléments alimentaires doit se faire sous le contrôle d'un vétérinaire.

 

En tout état de cause, la supplémentation n'est nécessaire que dans des cas très précis et ne doit pas avoir pour rôle de compenser une alimentation mal équilibrée.

Dernière modification : 04/02/2020.
Reproduction interdite sans autorisation.
Compléments alimentaires naturels pour chiens
Compléments alimentaires naturels pour chiens
Pour garder votre compagnon toujours au top de sa forme !

Un large choix au meilleur prix.

Discussions sur ce sujet