L'hydrothérapie pour chien

L'hydrothérapie pour chien

L'hydrothérapie animale est une technique de rééducation, complémentaire à la médecine vétérinaire, basée sur l'emploi de l'eau. Technique utilisée depuis des siècles chez les Hommes, son utilisation pour soigner les chiens s'accroît d'année en année. Quels sont les bienfaits de cette technique ? Dans quels cas recourir à l'hydrothérapie ?

Partager :  

Les techniques d'hydrothérapie pour chien

L'hydrothérapie est née environ 3.000 ans avant Jésus-Christ. Certains peuples soupçonnaient que la circulation d'eau froide ou chaude sur le corps entraînait de nombreux bienfaits et renforçait la résistance du corps à l'environnement extérieur. Depuis, le développement de cette technique a suivi son cours, et elle a même été étendue aux animaux. Le cheval a été le premier à bénéficier de l'hydrothérapie, puis ce fut le tour des chiens.

 

Le thérapeute souhaitant recourir à l'hydrothérapie canine dispose d'une large palette de matériels. En fonction des soins recherchés, il pourra se diriger vers :

 

  • la piscine

Le chien se retrouve totalement immergé dans une eau dont la température oscille entre 26 et 28°C. L'action de l'eau permet au chien d'être pleinement soutenu. Son travail est réalisé de manière homogène sur ses quatre membres et son dos ;

 

  • le tapis roulant aquatique

Le chien est positionné sur un tapis roulant, dont l'immersion est choisie en fonction de l'intensité de travail souhaitée. Cet outil permet d'exercer son chien sur une vaste amplitude d'intensité, via notamment la vitesse et l'inclinaison du tapis ainsi que le déclenchement de jets contre-courant ;

 

  • le spa

L'eau entourant le chien est réglée à une température oscillant entre 30 et 32°C, favorisant l'effet de détente. Le spa est aussi équipé d'un générateur de bulles permettant de masser le chien, très utile en cas de contractures ou de douleurs articulaires ;

 

  • les bains

Technique d'hydrothérapie la plus connue, elle consiste à plonger le chien partiellement ou totalement dans un bain d'eau chaude ou froide. En fonction des effets recherchés, il sera possible d'alterner entre une eau chaude et froide, ou se contenter d'une eau à température unique. Chez l'Homme, on recense la balnéothérapie, utilisant de l'eau douce, et la thalassothérapie, à base d'eau de mer ;

 

Dans cette technique très en vogue chez l'Homme, l'eau est utilisée sous forme de glace pour réaliser des massages.

Si vous aimez votre chat, vous devez l'assurer !
Si vous aimez votre chien, vous devez l'assurer !

Pourrez-vous faire face si votre chien tombe gravement malade ?

Comparateur des offres d'assurances et mutuelles : gratuit & sans engagement.

Les bienfaits de l'hydrothérapie canine

En raison des propriétés physico-chimiques de l'eau, les bienfaits de l'hydrothérapie canine sont multiples :

 

  • l'eau a un effet porteur, dû à la poussée d'Archimède. Cela facilite les mouvements en phase de rééducation ;

 

  • l'eau offre plus de résistance que l'air, ce qui favorise la perte de poids dans des cas d'obésité du chien, le renforcement musculaire et cardio-respiratoire du chien. Enfin, le chien va, grâce à cette grande résistance qu'offre l'eau, accroître l'amplitude de ses mouvements ;

 

  • la pression hydrostatique qu'exerce l'eau sur le chien, lors de l'utilisation d'un tapis roulant immergé, permet de diminuer les tuméfactions des tissus et les gonflements articulaires.

 

Le milieu aquatique permet en outre d'alléger le poids du chien, ce qui induit moins d'impacts sur les articulations lésées. L'eau chauffée apporte une décontraction des tissus (tendons, ligaments, muscles) propice au travail de rééducation, le tout afin de retrouver une meilleure locomotion.

 

Il convient au passage de noter qu'en fonction de la température de l'eau, les effets sur le corps seront différents. Ainsi, une eau chaude agira comme antalgique, fluidifiant sanguin et détendeur musculaire, alors qu'une eau froide sera propice à la limitation des oedèmes et inflammations ;

Les cas d'utilisation de l'hydrothérapie pour chien

L'hydrothérapie s'applique à tous les types de chiens, quels que soient leur âge, leur race et la discipline qu'ils pratiquent. Les domaines d’application de l’hydrothérapie sont donc multiples, et les apports sont réels, plus particulièrement pour :

 

L’hydrothérapie trouve aussi son intérêt en préventif chez le jeune chien pour établir une force musculaire la plus symétrique possible. Ceci vise à éviter toute dissymétrie physique pouvant engendrer des contraintes articulaires précoces, et causer diverses pathologies articulaires quelques années plus tard.

 

Néanmoins, dans certaines situations, l'utilisation de l'hydrothérapie est contre-indiquée. C'est le cas lorsque le chien présente des :

  • cicatrisations incomplètes, plaies ouvertes ou plaies chirurgicales ;
  • instabilités articulaires ;
  • infections cutanées ;
  • maladies respiratoires dues à la pression hydrostatique et/ou à l'effort ;
  • problèmes cardiaques ou dermatologiques.

Le déroulement d'une séance d'hydrothérapie canine

En fonction de la condition physique du chien, le thérapeute peut décider de procéder, préalablement à la séance d'hydrothérapie, à des échauffements. Ils auront pour but de le préparer à l'effort à venir. Ces échauffements consistent à réaliser un certain nombre de flexions/extensions ou faire quelques exercices de stretching. Certains cas peuvent nécessiter l'emploi d'une session d'ultrasons ou de laser thérapeutique. Une fois échauffé, le chien est douché et nettoyé, pour des questions d'hygiène.

 

Une fois prêt, le chien est équipé d'un gilet de flottabilité pour éviter qu'il ne se fatigue trop, puis est placé sur un tapis roulant immergé. Lors de la première séance, certains chiens peuvent être en situation de stress. L'acclimatation est cependant aisée, grâce à l'emploi de nombreuses techniques de jeu permettant de le distraire.

 

Lorsque le chien est détendu, le niveau d'eau du tapis est progressivement élevé afin de réellement commencer à travailler. En fonction des besoins du patient, le niveau d'eau est ajusté. À la fin de la séance, le chien est sorti du tapis, de nouveau douché et séché.

 

Le temps d’une séance d'hydrothérapie canine varie en fonction du stade de la rééducation. Elle dure entre 15 à 20 minutes, et peut même aller jusqu'à 30 minutes dans le cas des chiens les plus sportifs. Toutefois, la première séance ne dure que 5 minutes, ayant pour but de familiariser le chien à son nouvel environnement de jeu. L'allongement de la durée se fait de manière progressive.

 

La fréquence des séances est variable et dépend entièrement du contexte. L'objectif de l'hydrothérapie, l'âge du chien, la disponibilité du maître et le temps de récupération dont le chien a besoin entre chaque séance sont autant de facteurs à prendre en compte pour déterminer la fréquence idoine des séances d'hydrothérapie.

 

En fonction de la pathologie, il est nécessaire d'attendre plus ou moins de temps avant d'obtenir des résultats. Dans le cas d'une dysplasie à la hanche, il faut compter en moyenne 8 à 10 séances. Pour lutter contre l'obésité du chien ou dans le cadre d'un entraînement en vue d'un évènement sportif, il faut définir une période de travail, et non pas un nombre de séances précis.

Reproduction interdite sans autorisation.

Réagir à cet article

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :
Envoyer

Discussions sur ce sujet