Traitement contre la l'histiocytose : aidez la recherche

Traitement contre la l'histiocytose : aidez la recherche

L’histiocytose maligne est un cancer qui touche plusieurs races de chiens. L’âge moyen de ces chiens est d’environ 6 ans, mais la maladie peut également toucher des sujets plus jeunes, les cas recensés variant entre 2 et 10 ans.


 Les symptômes de L’histiocytose ne sont pas évidents, étant communs à d’autres maladies. Il faudra cependant s’inquiéter d’un état général se dégradant régulièrement et progressivement, associant des signes de fatigue répétés et un amaigrissement évident. Les organes atteints par cette maladie, sont le plus souvent le foie, la rate, les nœuds lymphatiques mais ceci n’est pas systématique.


 Le cancer ne reste pas localisé à un seul organe et se généralise le plus souvent d’où la gravité de la maladie.

12/01/2009
Partager :  

Que faire en cas d’histiocytose suspectée chez votre chien ?

Il faut bien sûr que votre vétérinaire ait effectué les examens de sang nécessaires qui confirmeront ou non la maladie. Malheureusement il n’existe pas de traitement qui guérit l’histiocytose, mais en mentionnant aux laboratoires la lignée de votre chien atteint, vous participez à la recherche pour éviter que ces lignées continuent à propager la maladie (voir les informations ci-dessous).

Si vous aimez votre chat, vous devez l'assurer !
Santé de votre chien : agissez avant qu'il ne soit trop tard

Ne laissez pas la santé de votre compagnon entre les mains du hasard : assurez-le !

Service de comparaison des offres d'assurances et mutuelles.
Gratuit & sans engagement !

Les recherches en cours sur la maladie

En collaboration avec le Dr. Patrick Devauchelle, ENV Maisons Alfort, l’Association Française du Bouvier Bernois (race très touchée par cette maladie) avec le Laboratoire d’Anatomo-pathologie de l’École vétérinaire de Nantes, le Dr. Catherine ANDRÉ mène une étude génétique visant à rechercher le ou les gènes responsable de ce cancer.


Une recherche médicale est en cours à laquelle les propriétaires de chiens peuvent participer (qu’ils soient ou non atteints de la maladie) : L’équipe de Chercheurs lance un appel afin de tester des sujets sains et non sains afin de faire avancer la recherche.

Propos du Docteur André

« Malheureusement, beaucoup de lignées sont atteintes car nombre de croisements effectués dans le passé ont été consanguins et ont souvent utilisé les mêmes reproducteurs. Au CNRS de Rennes (UMR6061), nous travaillons à partir d’un pedigree de plus de 100 chiens pour localiser une région chromosomique contenant le ou les gène(s) responsable(s) de l’affection. Pour poursuivre et mener à bien ce travail, nous avons besoin de prélèvements de chiens âgés (> 10 ans) et non malades (ceux-ci seront considérés comme sains) et de chiens atteints.

Notre travail s’intègre dans un plus grand projet de recherche international ou chaque équipe apporte sa contribution avec des projets complémentaires :

Notre équipe UMR6061-CNRS Rennes se consacre aux études génétiques familiales. L’équipe américaine du Dr. Ostrander (NIH, Bethesda) se consacre à des études génétiques sur des chiens sains et atteints non apparentés (études génétiques populationnelles). L’équipe américaine du Dr. Breen (NCU, Raleigh) se consacre à l’étude cytogénétique des tumeurs.

Analyse de la Diversité Génétique canine

Identification de 80 marqueurs SNP (Single Nucleotide Polymorphism – marqueurs bi-alleliques) par séquencage d’ADN non codant sur 20 chiens appartenants à 20 races différentes. Analyse du polymorphisme de ces marqueurs sur plusieurs races canines a raison de 10 chiens par race (Bouvier Bernois, Épagneul Breton, Border Collie, Setter Gordon, Beauceron, Berger Allemand, Cocker Américain, Retriever du Labrador, Coton Tulear).

Dans le cadre d’un projet de plus grande envergure, nous souhaiterions analyser un grand nombre de polymorphisme de type SNP sur un large échantillonnage de chiens. Dans cette optique nous souhaitons recueillir des prélèvements de sang de chiens non apparentés de toutes races avec les informations jointes :

(Pedigree du chien, Date de prélèvement, Coordonnées vétérinaire, Nom du chien, Race, Sexe, Age, Robe, Maladie génétique s’il y a lieu, Autre…).

Dr. Catherine ANDRE Tél. 02 23 23 45 09 / Fax 02 23 23 44 78 / email : [email protected]

Les dernières informations

Suite à la collaboration de longue date entre l’AFBS et l’équipe Génétique du Chien du CNRS de Rennes, au sujet de la recherche sur les causes génétiques du Sarcome Histiocytaire (Histiocytose maligne), il a été envisagé d’utiliser les premiers résultats issus de la recherche pour mettre à disposition des éleveurs un outil génétique d’aide à la sélection chez certaines races de chiens.

 

Un partenariat entre l’équipe Génétique du Chien et le laboratoire ANTAGENE, a permis de mener une étude pilote entre avril et décembre 2012 afin d’évaluer la possibilité et la pertinence de la mise à disposition de ces premiers résultats aux éleveurs. Une réunion de clôture de cette étude pilote s’est déroulée début février 2013 avec des membres du Club, le CNRS, ANTAGENE et un éleveur ayant participé à l’étude. Le compte-rendu de cette réunion est disponible dans la revue n°77 du club du premier trimestre 2013.

 

Le retour satisfaisant de cette première étude va aboutir à la mise à disposition d’un pré-test qui sera ouvert à tous les éleveurs. Il s’agit d’un outil de sélection permettant aux éleveurs d’adapter les accouplements et de sélectionner leurs futurs reproducteurs, afin de diminuer l’incidence du Sarcome Histiocytaire dans la population de Bouviers Bernois.

 

Attention, ce pré-test ne peut pas être considéré comme un test prédictif de la maladie.

 

Plaquette informative : Le pré – test SH un nouvel outil pour les éleveurs.

Si vous aimez votre chat, vous devez l'assurer !
Si vous aimez votre chien, vous devez l'assurer !

Pourrez-vous faire face si votre chien tombe gravement malade ?

Comparateur des offres d'assurances et mutuelles : gratuit & sans engagement.

Quelles sont les modalités du pré-test SH ?

• Téléchargez et signez les deux exemplaires du protocole d’accord
• Envoyez à ANTAGENE :
› Le prélèvement de sang sur EDTA (frottis buccal accepté pour les chiots de moins de 3 mois)
› Le certificat de prélèvement ANTAGENE rempli, signé et tamponné par le vétérinaire
›Le paiement ou justificatif de règlement d’un montant de 105€ par pré-test commandé
› Un exemplaire signé du protocole d’accord (lors de la première commande)
• Afin d’aider la recherche, envoyez à ANTAGENE une copie du pedigree et remplissez régulièrement, et pour chaque chien, le questionnaire de suivi clinique en ligne
• Le résultat est communiqué uniquement par courrier postal sous un délai de 4 à 6 semaines
Tous les documents à télécharger sont disponible sur le site Internet d’ANTAGENE

ANTAGENE – Spécialiste des tests ADN chien/chat
6, allée du Levant
CS 60001
69890 La Tour de Salvagny
France
Tél : +33 (0)4.37.49.90.03
Fax : +33 (0)4.37.49.04.89
www.antagene.com
Source : http://www.afbs-asso.com