Les tumeurs des cavités nasales chez le chien

Page précédente :
La trachéite chez le chien
Les tumeurs des cavités nasales chez le chien

Fréquence : Rare
Maladie héréditaire : Non
Vice rédhibitoire : Non

 

Les tumeurs des cavités nasales chez le chien sont rares, mais sont souvent malignes et invasives localement, et peuvent entraîner d'importantes lésions. Heureusement, ces tumeurs métastasent souvent tardivement, ce qui laisse le temps de mettre en place le traitement approprié dès le diagnostic posé. 

 

Les races de chiens au crâne allongé, telles que le Berger Allemand ou le Labrador, sont considérées comme prédisposées. 

 

Les signes cliniques d'une tumeur des cavités nasales sont une déformation visible de la face du chien, des saignements de nez, des écoulements de mucosités nasales purulentes, une difficulté à respirer, des éternuements, une incapacité à ouvrir la bouche, ainsi qu'un déplacement du globe oculaire ou un écoulement anormal de larmes si le système naso-lacrymal d'évacuation des larmes est bouché. Si la tumeur est située dans la partie postérieure du nez, des signes neurologiques peuvent également faire leur apparition : convulsions, changement de comportement du chien...

 

Comme pour les autres cancers et tumeurs chez le chien, le traitement est essentiellement à base de radiothérapie, de chimiothérapie et/ou de chirurgie. Faute de traitement, la moitié des chiens touchés décèdent dans les 95 jours suivant le déclenchement de la maladie.

Page précédente :
La trachéite chez le chien
Dernière modification : 12/12/2020.