Les TOC chez le chien pourraient être d'origine génétique

02/20/2016
Partager
 

Les TOC chez le chien pourraient être d'origine génétique

Avez-vous déjà observé un chien courir frénétiquement après sa queue, se lécher une patte jusqu'au sang ou s'acharner sur un malheureux jouet pendant des heures ? Les scientifiques pensent qu'il peut s'agir d'un TOC (trouble obsessionnel compulsif) s'apparentant à ceux dont souffrent les humains.

L'origine de ce trouble - qui est une réponse au stress et peut être soulagé grâce à un traitement à base de sérotonine - reste inconnue, mais on pense qu'elle pourrait être d'ordre génétique.

 

Pour aller plus loin dans la compréhension de cette affection, Elinor K.Karlsson et Jesse Mc Clure, deux chercheurs de l'Université du Massachusetts, ont mis en place le projet des « Chiens de Darwin » basé sur l'étude de l'ADN d'un panel composé pour l'instant de 3000 chiens et dont le but est d'isoler les gènes qui seraient responsables de ces troubles.

La domestication et la création des races canines ayant appauvri le capital génétique des chiens, la percée des mystères de leur ADN s'en trouve facilité. C'est ainsi que cette étude pourrait également aider à la compréhension des TOC chez les humains.

 

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet