Les maladies lysosomales chez le chien

Page précédente :
La maladie de Carré
Les maladies lysosomales chez le chien

Fréquence : Rares
Gravité :  Mortelles
Maladie héréditaire : Le plus souvent
Vice rédhibitoire : Non

 

Les maladies lysosomales chez le chien, aussi appelées maladies de stockage, sont caractérisées par un déficit en enzyme lysosomale, nécessaire aux fonctions métaboliques du corps. Les cellules enflent et sont incapables de fonctionner normalement. Même si la maladie peut atteindre différentes parties du corps, les signes cliniques mettent généralement en évidence des affections du système nerveux. Le plus souvent, les maladies lysosomales découlent d'une transmission autosomique récessive, soit d'un caractère génétique.

 

La plupart du temps, les animaux atteints d'une maladie de stockage sont normaux à la naissance. Pour autant, il apparaît vite qu'ils ne se développent pas aussi vite que les autres chiots. Avant un an, les signes cliniques de la maladie apparaissent. Le comportement du chiot, son attitude et ses facultés motrices sont affectés à des degrés divers selon le type de la maladie. Malheureusement, son état ne peut aller qu'en s'aggravant, jusqu'à la mort naturelle ou provoquée de l'animal, environ 6 mois après l'apparition des premiers signes. 

 

Ces maladies sont souvent difficiles à diagnostiquer, d'une part parce qu'elles sont rares, et d'autre part parce que les symptômes sont souvent vagues (modification du comportement, dépression du chien...). 

 

Il n'existe aucun traitement pour soigner les maladies lysosomales du chien.

Page précédente :
La maladie de Carré
Dernière modification : 09/20/2020.

Discussions sur ce sujet